Catégories
Actualités rurales

Rencontrez le lanceur de la MLB qui a donné le baseball à la ferme

Il y a des mois, lorsque la pandémie a éclaté, Phillippe Aumont a vu son monde s'arrêter de façon stridente. Mais au lieu de bouder, le lanceur des Blue Jays de Toronto a pris cela comme un signe qu'il était temps de raccrocher son maillot et de prendre sa vie dans une direction différente.

Il a toujours été l'objectif à long terme d'Aumont de déplacer sa famille à la campagne et de vivre de la terre. Son plan a été accéléré ce printemps lorsque Aumont et son partenaire ont trouvé une propriété rurale et décidé que c'était l'endroit idéal pour eux de démarrer une ferme pour nourrir leur communauté.

"Je ne pouvais pas m'asseoir et attendre que le baseball se comprenne", explique l'ancien sélectionneur de première ronde. «Je veux faire quelque chose pour le monde et je veux me sentir bien dans ce que j'ai fait pendant mon voyage sur la planète. Ça y est."

En juin, le couple avait obtenu 221 acres dans sa ville natale canadienne de Gatineau, au Québec. Au cours des prochains mois, le couple cultivera des légumes biologiques, qu'ils espèrent vendre aux restaurants, aux épiceries et aux marchés de producteurs locaux. Aumont dit qu'il veut éventuellement faire pousser des fruits, produire du sirop d'érable et élever du bétail comme des poulets, des porcs, des moutons, des chèvres et des vaches.

Fin juin, Aumont a annoncé sa retraite du baseball après des années passées principalement dans des ligues mineures. Il avait alors signé un contrat de ligue mineure avec les Blue Jays.

Lui et sa femme ont décidé de nommer leur ferme La Ferme Pure Alternative — ou Pure Alternative Farm. Aumont dit qu'il veut se concentrer sur l'utilisation de méthodes durables pour cultiver des aliments que leur communauté peut se sentir heureuse d'acheter.

«En tant que société, nous détruisons le cercle de la vie», dit-il. «Le cercle de la vie est l'une des choses les plus importantes. Si je peux apporter cela (sur) mes 221 acres, alors je ferai une bonne action au monde. »

Phillippe Aumont lance sa propre ferme après s'être retiré du baseball fin juin. Photo gracieuseté de Phillippe Aumont.

Un défi notable pour le couple est qu'il n'a aucune expérience agricole préalable. Mais Aumont dit que cela a rendu leur parcours vers l'agriculture encore plus excitant.

Le propriétaire actuel du terrain, que le couple loue, a 20 ans d'expérience en agriculture et a accepté de les encadrer aussi longtemps qu'ils en ont besoin. Aumont dit qu'il a déjà commencé à s'immerger dans des livres, des documentaires et d'autres ressources en ligne. Il prévoit de faire beaucoup plus de cela dans les mois à venir et ajoute qu'il est prêt pour le dur labeur à venir.

Aumont a commencé à construire la première des trois serres, ce qui lui permettra de commencer à cultiver une variété de tomates, concombres, poivrons et haricots verts par temps froid au Canada. Le couple vise à commencer à vendre des produits en avril 2021.

Aumont dit qu'il sait qu'il pourrait ne pas être en mesure d'exécuter tous les aspects de sa vision. Mais il espère qu'au moins les connaissances qu'il acquiert pourront être transmises à sa famille, à ses amis et aux générations futures pour travailler collectivement à la construction d'un système alimentaire local durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *