Catégories
Actualités rurales

Questions et réponses sur le boeuf | Entretien avec un nutritionniste – Beef Runner

Au cours des dernières semaines, il y a eu une multitude de questions sur la chaîne d'approvisionnement du bœuf et sur la façon dont le bœuf arrive dans nos épiceries. Il est difficile d'obtenir des réponses précises à bon nombre de ces questions, car il y a tellement d'incertitude autour de notre pandémie actuelle.

La semaine dernière, j'ai eu l'occasion de m'asseoir pour une conversation Zoom avec un nutritionniste des bovins laitiers afin de répondre à certaines des questions les plus fréquemment posées sur le bœuf. Nous avons discuté un peu de la course et couvert plusieurs bases pour inclure le bœuf dans nos assiettes.

Réponses à 10 questions sur le boeuf

J'ai développé plusieurs des questions du Dr RBZ sur le boeuf ci-dessous. Vous pouvez également aller sur son site pour regarder notre conversation. Cliquez sur ces questions pour passer à la section correspondante pour obtenir des réponses.

  1. Le boeuf peut-il alimenter et courir?
  2. Les diététistes agréés aiment-ils le bœuf?
  3. Les bovins de boucherie reçoivent-ils des hormones?
  4. Pourquoi donnent-ils des antibiotiques aux bovins?
  5. La viande rouge est-elle malsaine ou dangereuse?
  6. Y a-t-il une pénurie de boeuf à cause de COVID-19?
  7. Quel pourcentage des fermes appartiennent à des sociétés?
  8. Quel type de gras se trouve dans le boeuf?
  9. Quelle est la différence entre le bœuf nourri à l'herbe et le bœuf nourri aux céréales?
  10. Est-ce que nourrir le maïs nuit au bétail?

Le boeuf peut-il alimenter et courir?

J'ai souvent expliqué à quel point le bœuf est la protéine principale de mon assiette pendant l'entraînement et la course aux ultramarathons. C'est un aliment riche en nutriments qui fournit plusieurs macro et micro-nutriments nécessaires à la construction et au maintien de muscles sains. Cependant, le bœuf n'est pas le seul aliment dans mon assiette.

Grâce à mon travail avec des diététistes, j’ai appris que notre attention devrait être concentrée sur l’ensemble de l’assiette. Ce n’est pas seulement un aliment ou un repas qui construit une alimentation saine. La plupart des repas, mon assiette reflète les directives alimentaires américaines avec un mélange de fruits, légumes, grains entiers et produits laitiers aux côtés de mes protéines.

alimentation des bovins

Les diététistes agréés aiment-ils le bœuf?

Grâce à mon travail et à mon engagement sur les médias sociaux, j'ai eu l'occasion de me connecter avec plusieurs diététistes à travers le pays. Quelque chose que j’ai appris, c’est qu’ils sont comme vous et moi – ils aiment la nourriture. Et ceux qui fondent leur pratique sur la science comprennent que tous les aliments peuvent s'intégrer dans des modes de vie sains.

Notre point commun est la reconnaissance de l’importance de l’équilibre et de la modération. Dans un monde d'extrêmes, ces principes peuvent être difficiles à obtenir.

Dans le cadre de ces conversations, j'ai pu partager mon histoire sur la façon dont le bœuf alimente ma performance et répondre à plusieurs de leurs questions sur la façon dont les bovins sont élevés.

Les bovins de boucherie reçoivent-ils des hormones?

J'entends souvent des questions ou des préoccupations concernant l'utilisation d'hormones chez les bovins de boucherie et leurs effets sur la santé de l'animal ou la sécurité du bœuf. Chaque être vivant contient des hormones. Les hormones utilisées chez les bovins n'ont aucun impact sur la sécurité du boeuf ou des produits laitiers. J'ai déjà écrit sur la façon dont les hormones sont utilisées chez les bovins de boucherie pour la synchronisation œstrale dans le cadre de la gestion de la reproduction.

Le type d'hormone le plus courant chez les bovins est souvent de savoir comment utiliser des œstrogènes pour favoriser la croissance musculaire maigre, au lieu de la graisse, chez les bovins en parc d'engraissement. Il s'agit d'un exemple d'un outil que les agriculteurs et les éleveurs utilisent pour mieux gérer nos ressources. En améliorant la quantité d’aliments nécessaires par livre de gain musculaire, nous pouvons progresser vers une durabilité améliorée lors de l’élevage de bœuf.

ce que mangent les bovins en parc d'engraissement

Pourquoi donnent-ils des antibiotiques aux bovins?

Un outil important pour garder les bovins en bonne santé consiste à travailler avec nos vétérinaires pour utiliser des antibiotiques pour traiter les maladies. Cela fonctionne parallèlement aux meilleures pratiques de gestion telles que la manipulation à faible stress, les programmes de vaccination et une bonne nutrition pour les animaux.

Les antibiotiques peuvent coûter très cher. Les agriculteurs et les éleveurs veulent également utiliser correctement les antibiotiques parce que nous avons besoin qu'ils restent viables pour les années à venir. Nous devons les utiliser au bon moment et dans les bonnes quantités sous la supervision des vétérinaires. Et avant qu'un animal ne soit commercialisé ou récolté pour le boeuf, l'animal doit atteindre la période de retrait appropriée pour s'assurer que les antibiotiques ne sont plus dans le système de l'animal. Pour ce faire, il existe des exigences strictes en matière de tenue de registres et de tests USDA sur la viande et les produits laitiers pour s'assurer qu'il n'y a pas de résidus nocifs.

La viande rouge est-elle malsaine ou dangereuse?

Au cours des dernières décennies, nous avons considérablement amélioré notre compréhension de la sécurité alimentaire, de la santé et de la nutrition. En conséquence, notre approvisionnement alimentaire est plus sûr qu'il ne l'a jamais été et continue de s'améliorer. Nous pouvons garantir cela grâce à des tests plus rigoureux tout au long de la chaîne d'approvisionnement et grâce à une manipulation et une préparation appropriées des aliments à la maison.

Beaucoup de gens peuvent suggérer que nous devons recommencer à manger comme nos parents ou nos grands-parents l'ont fait. Pas question que je veuille faire ça. Nous avons considérablement amélioré la cohérence et la sécurité de notre approvisionnement alimentaire. Même pendant les achats de panique de la pandémie de coronavirus, nous avons continué d'avoir des aliments disponibles dans nos épiceries, même en cas de perturbations temporaires de la distribution. Nous n'avons pas à faire cuire nos steaks à bien cuits de peur qu'ils ne nous rendent malades. Et nous avons la possibilité de choisir parmi un grand nombre d'options au menu tous les jours.

boeuf questions costco nutrition

Y a-t-il une pénurie de boeuf à cause de COVID-19?

Nous n'avons pas de pénurie de boeuf ou de bétail. En raison de la réglementation sur la distanciation sociale, nous avons eu un changement radical dans les endroits où les consommateurs achètent des aliments. Nous ne sommes pas à court de boeuf, mais il y a eu des perturbations temporaires dans la distribution des étagères de stockage alors que la chaîne d'approvisionnement travaille pour déplacer les aliments des restaurants et des services alimentaires vers les épiceries.

Les usines de transformation de la viande ont dû ralentir la production pour prioriser la santé des employés. Cela s'est traduit par des lignes plus lentes traitant moins d'animaux et, dans certains cas, la fermeture temporaire des usines pour les tests et la désinfection des employés. Nous avons encore d'abondantes protéines en chambre froide pour répondre à la demande des consommateurs.

Pendant ce temps, nous pourrions voir moins de sélections de coupes de bœuf, mais tant que les gens peuvent s'abstenir d'acheter de la panique, nous n'allons pas manquer de bœuf dans les épiceries. Les limites d'achat dans les magasins visent à éviter les achats de panique et à garantir à chacun la possibilité d'acheter de la nourriture.

Nos économistes agricoles des grandes universités terrestres ont été d'excellentes ressources pour obtenir des informations sur la chaîne d'approvisionnement pendant la pandémie de coronavirus.

Quel pourcentage des fermes appartiennent à des sociétés?

Les fermes d'élevage et les ranchs à travers le pays sont très différents selon les ressources disponibles. Peu importe où vous vous trouvez, la grande majorité de ces fermes et ranchs d'élevage appartiennent à des exploitants familiaux.

Selon le recensement de l'USDA Ag, plus de 91% des fermes et ranchs de bovins de boucherie aux États-Unis appartiennent à des familles et sont exploitées. Bon nombre de ces fermes peuvent avoir une structure fiscale désignée comme bonne pratique commerciale. C'est souvent pour s'assurer qu'une famille ne perd pas son entreprise quand un parent décède, ou pour que plusieurs générations d'une famille puissent être impliquées. Peu importe la taille de la ferme ou du ranch, il y a des gens qui travaillent avec ces cultures et ces animaux pour élever des aliments, des fibres et du carburant de qualité pour nous tous.

salade de protéines de boeuf

Quel type de gras se trouve dans le boeuf?

Comme la plupart des autres aliments, le bœuf se compose de différents types de graisses. Le plus souvent, nous nous concentrons sur les graisses saturées et insaturées. Au fil des ans, les tendances alimentaires nous ont dit que les graisses saturées dans notre alimentation étaient mauvaises, par conséquent, le bœuf est mauvais pour nous. La science nutritionnelle est loin d'être en noir et blanc.

En fait, le bœuf contient une bonne quantité de graisses saines et plus de 65% des coupes trouvées dans la plupart des comptoirs de vente aux États-Unis sont des coupes maigres telles que définies par les directives alimentaires des États-Unis.

La graisse autour du bord extérieur du boeuf ou entre les muscles contient souvent un pourcentage plus élevé de graisses saturées. Si vous souhaitez réduire votre consommation de graisses saturées, vous pouvez couper cette graisse de votre boeuf. La graisse dans le muscle (considérée comme des stries blanches ou des points dans la viande) est appelée marbrure. Cela se compose de pourcentages plus élevés de graisses insaturées (souvent perçues comme plus saines) et contribue à la saveur et à la tendreté de bonnes expériences de consommation de bœuf.

Quelle est la différence entre le bœuf nourri à l'herbe et le bœuf nourri aux céréales?

Les herbes et les fourrages sont une composante majeure du régime alimentaire de tous les bovins pendant la majorité de leur vie. En fait, la plupart des bovins de boucherie passent la majorité de leur vie au pâturage. C'est la dernière étape de leur vie où ils peuvent passer 4 à 5 mois dans un parc d'engraissement avec un régime énergétique plus élevé qui contient un pourcentage plus élevé de céréales comme le maïs.

L'étiquetage sur le bœuf me rend furieux car de nombreux labels marketing n'ont pas de standardisation ou de définition claire. Que vous choisissiez ou non du bœuf étiqueté «à l'herbe» au lieu de «conventionnellement à l'herbe», vous devez savoir que les agriculteurs et les éleveurs travaillent avec leurs vétérinaires et nutritionnistes (comme le Dr RBZ) pour s'assurer que les bovins sont manipulés correctement et reçoivent un régime. qui répond à tous leurs besoins nutritionnels. Achetez le boeuf que vous aimez.

Il n'y a pas de différence nutritionnelle biologiquement significative entre le bœuf «à grains finis» conventionnel et le bœuf étiqueté «nourri à l'herbe» ou «à l'herbe». Certains commerçants peuvent affirmer que le bœuf nourri à l'herbe a une teneur plus élevée en acides gras oméga ou en CLA. Mais la vérité est que vous devez manger plus de 40 portions de boeuf afin de répondre à vos besoins quotidiens en AOF. Si vous voulez plus d'acides gras oméga dans votre alimentation, mangez du poisson gras. Pas du boeuf.

Est-ce que le fait de nourrir le maïs du bétail leur nuit? Demandez à un agriculteur

Est-ce que nourrir le maïs nuit au bétail?

Non. J'ai écrit un long article de blog pour répondre à cette question. En fin de compte, le système digestif du bétail est très différent du nôtre. Plutôt que d'être un estomac à base d'acide comme les humains, le leur est basé sur la fermentation. Cela permet aux bovins de digérer une grande variété de matières végétales, en les décomposant en nutriments dont ils ont besoin.

Le maïs est une excellente source d'amidon facilement disponible pour la nutrition des bovins et la plante pousse bien dans ce pays. Cependant, le maïs n'est qu'une partie de l'alimentation du bétail. La majorité de leur alimentation est constituée d’herbes, de fourrages, de sous-produits végétaux (céréales de distillerie, portions de coton ou de soja que nous ne mangeons pas) et bien d’autres. Les bovins ne sont pas destinés uniquement à manger de l'herbe. Si quelqu'un vous le dit, il a adhéré au marketing et ne comprend pas la nutrition des ruminants.

Quelles questions avez-vous vous boeuf?

J'ai vraiment apprécié ma conversation avec Rosemarie et j'espère que vous pourrez regarder la vidéo pour toute notre conversation. Ce qui précède n'est qu'une partie de notre Q&R sur le bœuf.

La Dre Rosemarie Burgos Zimbelman est nutritionniste de bovins laitiers en Arizona. Vous pouvez trouver le Dr RBZ sur Instagram et son site Web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *