Catégories
Actualités rurales

Covid-19 news: Pénuries de tests signalées dans les hotspots viraux en Angleterre

Par Michael Le Page
, Clare Wilson
, Jessica Hamzelou
, Adam Vaughan
, Conrad Quilty-Harper
et Layal Liverpool

Des gens font la queue dans un centre de test de coronavirus

Des gens font la queue dans un centre de test de coronavirus à Sutton Coldfield, Birmingham

Jacob King / PA Wire / Images PA

Dernières nouvelles du coronavirus à 17 heures le 15 septembre

Rapports répandus de personnes qui luttent pour obtenir des tests de coronavirus en Angleterre

Système de dépistage des coronavirus en Angleterre est considérablement dépassé, avec de nombreuses personnes dans les 10 points chauds de coronavirus les plus touchés du pays ne pouvant pas subir de tests. Les personnes essayant de réserver des tests sur écouvillon lundi à Bolton, Salford, Bradford, Blackburn, Oldham, Preston, Pendle, Rochdale, Tameside et Manchester se sont fait dire que ce n'était pas possible, selon LBC. Bolton compte actuellement 171 cas de coronavirus pour 100000 habitants, le taux le plus élevé d'Angleterre. «Il semble qu'il existe plusieurs goulots d'étranglement dans les procédures de test. Celles-ci ne sont pas rendues publiques, nous ne pouvons donc que supposer qu'il s'agit peut-être de matériaux limités pour le processus de test, les problèmes de capacité et de procédure », a déclaré Brendan Wren de la London School of Hygiene and Tropical Medicine dans un déclaration. «Ce problème doit être résolu de toute urgence, et s'il s'agit d'un problème de capacité (de laboratoire), les laboratoires universitaires devraient être déployés plus largement», a déclaré Wren.

Un porte-parole du ministère de la Santé et des Affaires sociales a déclaré au Gardien: "Il est faux de dire que les tests ne sont pas disponibles dans ces domaines, et notre capacité continue d'être ciblée là où elle est le plus nécessaire." Cependant, on a également signalé des pénuries de tests ailleurs. NHS Providers, un organisme qui représente les fiducies hospitalières en Angleterre, a déclaré au BBC que le personnel du NHS doit s'auto-isoler, car il est incapable de subir des tests pour lui-même ou pour les membres de sa famille.

Publicité

Les laboratoires analysant les tests sur écouvillon communautaires en Angleterre ont été épuisés dès le mois d'août, des courriels consultés par le Gardien révélé aujourd'hui. Le 24 août, le NHS England a envoyé un e-mail à tous les laboratoires du NHS pour leur demander de soutenir le UK Lighthouse Labs Network, un groupe privé de laboratoires qui analysait les prélèvements communautaires, en raison d'une «augmentation de capacité».

Autres actualités sur les coronavirus

Un rapport de la Fondation Bill & Melinda Gates prévient que le coronavirus la pandémie a retardé les progrès sur l'amélioration de la santé dans le monde d'ici «environ 25 ans». La pandémie a augmenté la pauvreté de 7% et conduit à une baisse de la couverture vaccinale de routine de 84% l’année dernière à 70%, selon le rapport. «C’est un énorme revers», a déclaré Bill Gates lors d’une conférence de presse sur les conclusions du rapport aujourd’hui. Le rapport a également souligné l’impact disproportionné de la pandémie sur les femmes, les minorités raciales et ethniques et les personnes vivant dans l’extrême pauvreté.

Les écoles en Angleterre ont vu un taux d'absence plus élevé parmi les élèves ce terme par rapport à l’année dernière, selon le Département national de l’éducation. Les chiffres officiels suggèrent que 88 pour cent des élèves ont fréquenté l'école jeudi dernier, soit un chiffre inférieur au même mandat l'année dernière d’environ 95%. Depuis la réouverture des écoles plus tôt ce mois-ci, les chefs d'établissement ont averti que les retards dans les tests conduisaient à renvoyer les groupes annuels chez eux, a rapporté la BBC.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 930 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 29,3 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Informations essentielles sur le coronavirus

Tout ce que vous devez savoir sur la pandémie

Qu'est-ce que Covid-19?

Quels sont les pires symptômes et à quel point la covid-19 est-elle mortelle?

Vous pourriez propager le coronavirus sans vous rendre compte que vous l'avez

Quels traitements covid-19 fonctionnent et dans quelle mesure sommes-nous proches d'en obtenir plus?

Quels sont les principaux candidats vaccins contre le coronavirus?

Que lire, regarder et écouter sur le coronavirus

Course contre le virus: à la recherche d'un vaccin est un documentaire de Channel 4 qui raconte l'histoire de la pandémie de coronavirus à travers les yeux des scientifiques en première ligne.

Le New York Times évalue les progrès de différents vaccins candidats et des traitements médicamenteux potentiels pour le covid-19, et les classe en termes d'efficacité et de sécurité.

Les humains du COVID-19 est un projet mettant en lumière les expériences de travailleurs clés en première ligne dans la lutte contre le coronavirus au Royaume-Uni, via les médias sociaux.

Coronavirus, expliqué sur Netflix est une courte série documentaire examinant la pandémie de coronavirus en cours, les efforts pour la combattre et les moyens de gérer son bilan en matière de santé mentale.

New Scientist Hebdomadaire présente des mises à jour et des analyses sur les derniers développements de la pandémie de covid-19. Notre podcast voit des journalistes experts du magazine discuter des plus grandes histoires scientifiques qui font la une des journaux chaque semaine – de la technologie et de l'espace à la santé et à l'environnement.

Les règles de contagion traite de la nouvelle science de la contagion et des façons surprenantes qu'elle façonne nos vies et nos comportements. L'auteur, Adam Kucharski, est épidémiologiste à la London School of Hygiene and Tropical Medicine, Royaume-Uni, et dans le livre, il examine comment les maladies se propagent et pourquoi elles s'arrêtent.

Mises à jour précédentes

Un homme portant un masque facial porte le drapeau espagnol pendant la manifestation

Des manifestants anti-gouvernementaux se rassemblent à Madrid, en Espagne, au milieu de l'épidémie de Covid-19, le 12 septembre 2020

Oscar Gonzalez / NurPhoto via Getty Images

Le 14 septembre

Nouveau record mondial de nouveaux cas quotidiens de coronavirus alors que l'OMS met en garde contre l'augmentation des décès en Europe

UNE augmentation record d'un jour dans les cas mondiaux de coronavirus a été enregistré dimanche avec 307 930 nouveaux cas confirmés. Les augmentations les plus importantes ont été enregistrées en Inde, aux États-Unis et au Brésil, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). L'OMS a également averti que L'Europe peut s'attendre à voir plus de morts de covid-19 dès le mois prochain. «Ça va devenir plus difficile. En octobre, novembre, nous allons voir plus de mortalité », a déclaré Hans Kluge, directeur régional de l'OMS pour l'Europe, dans un entretien avec le Agence de presse AFP aujourd'hui. Les cas en Europe ont fortement augmenté ces dernières semaines, les taux de cas les plus élevés en Espagne et en France. Il y a 270,7 cas pour 100000 habitants en Espagne et 153,9 pour 100000 habitants en France, selon les derniers chiffres cumulés sur 14 jours du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies. Au Royaume-Uni, il y a 51,1 cas pour 100 000 habitants.

Autres actualités sur les coronavirus

Anticorps fabriqués en laboratoire sera administré à environ 2000 patients covid-19 dans les hôpitaux britanniques dans le cadre de la Essai RECOVERY, un essai clinique à grande échelle pour tester les médicaments existants en tant que thérapies contre la covid-19. En juin, les données de l'essai RECOVERY ont fourni la première preuve qu'un stéroïde appelé dexaméthasone pouvait sauver des vies pour les personnes atteintes de covid-19 sévère. Dans le nouvel essai d'anticorps spécialement conçu pour lutter contre le coronavirus, les premiers patients recevront le traitement expérimental dans les semaines à venir. «Il y a de nombreuses bonnes raisons de penser que cela pourrait bien être efficace arrêter le virus de se reproduire, empêcher le virus de causer des dommages, améliorer la survie des patients », a déclaré à la BBC Martin Landray de l'Université d'Oxford, qui co-dirige l'essai RECOVERY. «Les anticorps monoclonaux ou ciblés sont déjà utilisés pour traiter le cancer et les maladies auto-immunes», a déclaré Fiona Watt, présidente exécutive du Medical Research Council au Royaume-Uni, dans un déclaration. «Le nouvel essai nous dira si les anticorps qui attaquent le virus peuvent être un traitement efficace contre la covid-19.»

Un e-mail vu par la BBC révèle que le conseiller scientifique en chef du gouvernement britannique, Patrick Vallance, a fait valoir que les restrictions de verrouillage du coronavirus du Royaume-Uni seraient imposées plus tôt qu'elles ne l'étaient réellement, et en réponse, il l'a été. ayant reçu une «révélation» de la part d'autres hauts fonctionnaires. Vallance a évoqué l'avis donné par le Groupe consultatif scientifique pour les urgences le 16 mars, suggérant que «des mesures supplémentaires de distanciation sociale» soient mises en œuvre «dès que possible». Le Royaume-Uni est entré en lock-out le 23 mars, environ deux mois après le premier cas confirmé du pays, qui quelques chercheurs blâme pour le nombre élevé de décès de coronavirus au Royaume-Uni.

Israël est devenu le premier pays à annoncer une deuxième verrouillage national pour commencer vendredi et durer trois semaines. C’est un effort pour contenir une deuxième vague de nouveaux cas, a annoncé dimanche le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. Les personnes devront rester à moins de 500 mètres de leur domicile, à l'exception de se rendre sur leur lieu de travail. Les écoles seront également fermées.

Président américain Donald Trump a organisé le premier rassemblement de campagne présidentielle en salle depuis des mois dimanche au Nevada, alors que les autorités locales ont déclaré qu'il violait la règle de l'État limitant les rassemblements à 50 personnes. Dans une déclaration avant le rassemblement, le gouverneur du Nevada, Steve Sisolak, a critiqué la décision de Trump en disant: «Maintenant, il a décidé qu'il n'avait pas à respecter les lois de notre État. Comme d’habitude, il ne pense pas que les règles s’appliquent à lui. »

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé les 925 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 29 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Arbre généalogique des coronavirus: Comme toute autre entité biologique, SARS-CoV-2 a un arbre généalogique. Ce n’est pas très ancien – le virus n’est reconnu que depuis décembre – mais il a encore des histoires à raconter.

Le racisme dans les soins de santé: Covid-19 affecte plus gravement les minorités ethniques, mais nous ne comprendrons jamais pourquoi si nous ne collectons pas les bonnes données, dit Alisha Dua.

Deux personnes fréquentent une installation de test de covid-19

Des membres du public assistent à une installation d'essai de covid du NHS dans le centre-ville de Bolton alors que les restrictions sont renforcées dans la région le 9 septembre

Anthony Devlin / Getty Images

11 septembre

De nouvelles données suggèrent que le nombre R de l'Angleterre pourrait atteindre 1,7

le L'épidémie de coronavirus au Royaume-Uni augmente, selon le derniers chiffres du gouvernement. Simon Clarke à l'Université de Reading décrit ceci comme «un coup dur à la stratégie du gouvernement pour contenir la propagation du covid-19». Le Royaume-Uni Numéro R le nombre estimé de personnes infectées par chaque personne infectée se situe entre 1 et 1,2, contre 0,9 et 1,1 la semaine dernière. Ces données sont représentatives de la situation d'il y a deux à trois semaines, en raison d'un décalage dans les données utilisées pour modéliser le R, mais sont conformes aux données plus récentes pour l'Angleterre à partir d'un étude séparée par des chercheurs de l’Imperial College de Londres, ce qui suggère que le nombre de R de l’Angleterre pourrait atteindre 1,7.

L'étude, commandée par le ministère de la Santé et des Affaires sociales, a testé plus de 150 000 personnes dans des communautés d'Angleterre entre le 22 août et le 7 septembre et l'a utilisée pour modéliser le nombre R. Il a révélé que 0,13% des personnes testées positives équivalent à 130 pour 100 000 habitants de la population. le derniers résultats d'une enquête de test aléatoire sur écouvillon par le Bureau des statistiques nationales indiquent également une augmentation des infections dans les communautés en Angleterre et au Pays de Galles ces dernières semaines.

L'augmentation des cas «suggère que la récente hausse des cas n'est pas simplement due à des tests plus importants», a déclaré Clarke dans un communiqué. "Il est probable que le coronavirus circule à nouveau plus librement dans la communauté, ce qui signifie que nous aurons probablement besoin de plus grandes restrictions sur nos vies pour faire baisser à nouveau le taux de transmission."

Autres actualités sur les coronavirus

UNE nouvelle application de suivi des contacts de coronavirus sera mis en ligne en Angleterre et au Pays de Galles le 24 septembre, a annoncé aujourd'hui le gouvernement. La nouvelle application permettra aux utilisateurs de scanner les codes QR pour enregistrer les visites dans les bars et les restaurants et utilisera la méthode d'Apple et de Google pour détecter d'autres smartphones à proximité. Le gouvernement britannique avait auparavant été contraint d'abandonner le développement de une application antérieure, basé sur une technologie différente, en raison de son incapacité à reconnaître une proportion significative d'appareils Apple et Android. L'application de l'Écosse, Protect Scotland, est allé vivre hier.

Birmingham en Angleterre est mis sous un verrouillage local en raison d'un pic de cas. La ville a maintenant le deuxième taux d'infection à coronavirus le plus élevé d'Angleterre, après Bolton. Il y a eu 85,4 cas pour 100 000 habitants à Birmingham au cours de la semaine se terminant le 7 septembre, contre 32 la semaine précédente. Les habitants de Birmingham ne seront plus autorisés à rencontrer d'autres ménages.

L'Inde a enregistré le plus grand nombre de nouveaux cas de coronavirus quotidiens dans un seul pays depuis le début de la pandémie, avec 96 551 cas enregistrés dans le pays jeudi.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 910 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 28,2 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Rapports de réinfection: Ces dernières semaines, les premiers rapports confirmés de personnes qui ont été réinfectées par le coronavirus ont commencé à affluer. De tels cas suggèrent que, chez certaines personnes au moins, le système immunitaire ne développe pas de protection durable contre le virus. À quel point devrions-nous être inquiets?

Un chanteur adulte portant des robes et un écran facial marchant dans une église

Un chanteur adulte du York Minster Choir marche pour répéter avant un spectacle à York, en Angleterre.

Ian Forsyth / Getty Images

10 septembre

Les derniers chiffres montrent une augmentation significative des cas hebdomadaires de coronavirus en Angleterre

Le nombre de les personnes testées positives pour le coronavirus en Angleterre était de 9864 dans la semaine se terminant le 2 septembre, en hausse de 47 pour cent par rapport à 6732 la semaine précédente, selon le derniers chiffres de NHS Test and Trace. C’est le plus grand nombre de cas positifs hebdomadaires enregistrés depuis le lancement du système en mai. Au cours de la même semaine, NHS Test and Trace n'a réussi à atteindre que 69,2% des contacts des personnes diagnostiquées avec le virus en Angleterre – en dessous de l'objectif de 80% ou plus conseillé par les conseillers scientifiques du gouvernement pour limiter la propagation des infections.

Des spécialistes de la santé publique ont fait part de leurs inquiétudes quant à la faisabilité des plans gouvernementaux annoncés hier pour dépenser 100 milliards de livres sterling pour étendre les tests à 10 millions de tests par jour d'ici début 2021. Chaand Nagpaul, président du conseil de la British Medical Association, a déclaré au BBC on ne sait pas comment ces tests fonctionneront, étant donné les «énormes problèmes» de capacité du laboratoire. Sarah-Jane Marsh, directrice des tests au NHS Test and Trace excusé pour les problèmes avec le programme de test plus tôt cette semaine. Même si les tests peuvent être étendus, des préoccupations subsistent quant à la précision et à la capacité de recherche des contacts. Le secrétaire aux Transports, Grant Shapps, a déclaré ce matin à BBC Breakfast que la technologie à porter le plan n’existe pas actuellement.

Autres actualités sur les coronavirus

Le président américain Donald Trump admis avoir minimisé la menace posée par le coronavirus en mars, lors d'un entretien avec le journaliste Bob Woodward révélé dans son prochain livre. «Je voulais toujours le minimiser», a déclaré Trump à Woodward le 19 mars. "J'aime toujours le minimiser, car je ne veux pas créer de panique." Trump a également reconnu que le virus était "plus mortel que même votre grippe intense" dès février une époque où il disait publiquement que le virus était moins préoccupant que la grippe.

Pascal Soriot, PDG d'AstraZeneca, a déclaré aujourd'hui lors d'un briefing en ligne il a bon espoir que le candidat vaccin contre le coronavirus de la société pourrait être prêt pour une distribution mondiale au premier semestre 2021. Les essais du vaccin, qui est développé en partenariat avec l'Université d'Oxford, ont été suspendus hier après qu'un participant a développé des symptômes neurologiques. Un comité de sécurité indépendant examine actuellement les données sur le participant affecté, a déclaré Soriot.

Le système Test and Protect en Écosse, l’équivalent national du NHS Test and Trace en Angleterre, aujourd'hui a publié son application Protect Scotland, qui alerte les gens s'ils ont été en contact étroit avec quelqu'un qui a ensuite été testé positif pour le coronavirus. À l'instar de l'application d'Irlande du Nord, la nouvelle application d'Écosse a été conçue à l'aide de la boîte à outils fournie par Apple et Google. L'Angleterre n'a pas encore d'application équivalente largement disponible, mais a testé une application similaire sur l'île de Wight et dans le quartier londonien de Newham au cours du mois dernier, après avoir abandonné le développement d'une application NHS Covid-19 basée sur une technologie différente, en raison de son incapacité à reconnaître 96% des téléphones Apple et 25% des appareils Google Android.

Étudiants universitaires en Angleterre peuvent être tenus de rester dans leur logement étudiant et évitez de visiter leur domicile familial en cas d'épidémie locale de coronavirus, selon de nouvelles directives publiées aujourd'hui par le ministère britannique de l'Éducation. Les élèves présentant des symptômes de la covid-19 devraient «s'auto-isoler dans leur logement actuel», indique le guide. Il suggère également que les universités regroupent les étudiants vivant dans des résidences universitaires dans des «ménages» qui incluent tous ceux qui vivent au même étage ou qui partagent des installations communes, pouvant inclure jusqu'à 30 étudiants. Les directives ajoutent que les rassemblements privés, y compris ceux au sein des ménages étudiants, doivent toujours être limités à un maximum de six personnes.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé les 905 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 27,9 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Coronavirus et grippe: Les médecins s'inquiètent des épidémies concomitantes de grippe et de covid-19, mais certains virologues s'inquiètent d'un autre scénario: un Frankenvirus. Le coronavirus pourrait-il fusionner avec un autre virus pour créer une nouvelle menace?

Un chimiste travaillant dans un laboratoire

Vue générale des chimistes analytiques au siège d'AstraZeneca à Sydney

Images de DAN HIMBRECHTS / AAP / PA

9 septembre

Le gouvernement britannique prévoit d'étendre les tests de coronavirus à 10 millions de tests par jour

Le gouvernement britannique prévoit d'effectuer 10 millions de tests de coronavirus par jour d'ici début 2021, selon des documents obtenus par le BMJ. Actuellement, la capacité de test du Royaume-Uni est de 350 000 par jour. Dans le cadre de ce nouveau plan, 100 milliards de livres sterling seront consacrés à l’extension du programme d’essais du pays, ont révélé les documents, et GSK et AstraZeneca sont parmi les entreprises désignées pour fournir des tests et des capacités de laboratoire respectivement.

Martin McKee de la London School of Hygiene and Tropical Medicine a déclaré à la BMJ le plan est trop optimiste et ne tient pas compte «d'énormes problèmes avec les programmes de test et de traçage existants». Le NHS Test and Trace, en particulier, a été critiqué pour son échec répété à atteindre une proportion suffisante de contacts de personnes testées positives pour le virus en Angleterre. Entre le 28 mai et le 26 août, le régime atteint 78,5% des contacts de personnes diagnostiquées en Angleterre – en dessous de l'objectif de 80% ou plus conseillé par des conseillers scientifiques gouvernementaux.

Jon Meeks, biostatisticien à l'Université de Birmingham qui a révisé les documents pour la BMJ, tweeté que les documents «Montrent un grave manque de science ou de réalité. Aucune considération des préjudices que le dépistage de nous tous créerait. » dans le BMJ il a soulevé le problème des faux positifs: «JeSi vous testez 60 millions de personnes (avec un test précis à 99%), nous classerons un groupe de la taille de la population de Sheffield comme ayant à tort un covid. »

Autres actualités sur les coronavirus

Essais avancés de l'un des plus prometteurs candidats vaccins contre le coronavirus ont été mis en attente après qu'un participant est tombé malade au Royaume-Uni. Entreprise pharmaceutique AstraZeneca, qui développe le vaccin en partenariat avec l'Université d'Oxford, a volontairement suspendu les essais. Il s'agit d'une procédure standard dans le développement de vaccins et laisse le temps aux chercheurs de déterminer la cause de la maladie et d'assurer la sécurité des participants. AstraZeneca a qualifié l'action de «routine» dans une déclaration à STAT. Le candidat vaccin a déjà réussi les essais préliminaires et est actuellement en cours essais de phase II et III impliquant environ 30 000 participants à ee aux États-Unis ainsi qu'au Royaume-Uni, au Brésil et en Afrique du Sud. Ces essais plus importants sont conçu pour tester s'il peut empêcher les gens d'être infectés par le coronavirus ou de tomber malades avec le covid-19, ainsi que d'évaluer la sécurité à long terme.

Social les rassemblements en Angleterre seront limités à un maximum de six personnes à partir du lundi 14 septembre, dans le but de lutter contre un récent pic de cas de coronavirus. Les gens ne seront pas autorisés à se rassembler en groupes de plus de six personnes à l'intérieur ou à l'extérieur, à l'exception des rassemblements dans les écoles, les lieux de travail et certains événements tels que les mariages et les funérailles. Le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock, a déclaré aujourd'hui à la BBC que la nouvelle règle était «super simple» et qu'elle serait «appliquée par la police». Les gens pourraient être condamnés à une amende entre 100 £ et 3200 £ pour avoir enfreint la règle, a-t-il déclaré. "Nous avons vu dans d'autres pays du monde où ils n'agissent pas, puis vous vous retrouvez avec ce deuxième pic, entraînant plus d'hospitalisations et de décès, et nous ne voulons pas voir cela ici", a déclaré Hancock.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé les 898 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 27,6 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Symptômes sévères: Un peptide humain incontrôlable appelé bradykinine pourrait être responsable de certains des symptômes variés et parfois mortels observés chez les personnes qui ont contracté le coronavirus. Nous avons déjà des médicaments pour contrôler la bradykinine, qui sont actuellement testés comme traitements pour les personnes atteintes de covid-19.

Les gens marchent dans la rue dans le centre de Bolton, Greater Manchester

Les gens marchent dans la rue dans le centre de Bolton, Greater Manchester

Jon Super / Xinhua / PA Images

8 septembre

De nouvelles restrictions pourraient être introduites dans toute l'Angleterre en raison de l'augmentation du nombre de cas

Le gouvernement pourrait resserrer restrictions sur les personnes se réunissant en Angleterre suite au récent pic des cas de coronavirus. Selon plusieurs rapports, le gouvernement pourrait réduire le nombre de personnes autorisées à se réunir à l'extérieur à six, en baisse par rapport à la limite actuelle de 30. Les restrictions sur le nombre de personnes pouvant se rencontrer à l'intérieur pourraient également devenir plus strictes, selon Sky News. Selon les directives actuelles, seuls deux ménages peuvent se rassembler à l'intérieur.

Le médecin-chef adjoint de l'Angleterre, Jonathan Van-Tam, a déclaré que la nouvelle vague de cas était due au fait que «les gens se sont trop détendus». Aujourd'hui, 2420 personnes testées positives pour le coronavirus au Royaume-Uni, en baisse par rapport à 2948 lundi mais toujours élevé par rapport aux chiffres quotidiens de ces derniers mois. John Edmunds, membre du Groupe consultatif scientifique pour les urgences, a déclaré ITV que le Royaume-Uni dans son ensemble est dans une «période à risque» parce que le pays Numéro R – le nombre de personnes infectées par chaque personne infectée – est passé au-dessus de 1. Un nombre R supérieur à 1 signifie qu'une épidémie se développe.

Certaines mesures se resserrent déjà dans certaines régions du Royaume-Uni, notamment à Bolton, dans le Grand Manchester. La ville a actuellement le taux de cas le plus élevé du pays, avec 120 cas de virus pour 100 000 habitants. Les pubs et les restaurants devront désormais être uniquement à emporter et rester fermés entre 22 h 00 et 5 h 00, Royaume-Uni Le ministre de la Santé, Matt Hancock, a annoncé aujourd'hui. Les directives actuelles, qui stipulent que les gens ne doivent pas socialiser avec ceux d'un autre ménage, seront rendues juridiquement contraignantes, a-t-il déclaré aux députés. Le nombre de personnes autorisées à visiter les hôpitaux et les maisons de soins sera également réduit grâce aux nouvelles mesures. «L'augmentation des cas à Bolton est en partie due à la socialisation des personnes dans la vingtaine et la trentaine. Nous le savons grâce à la recherche des contacts », a déclaré Hancock, ajoutant que« nous avons identifié un certain nombre de pubs dans lesquels le virus s'est propagé de manière significative. »

Autres actualités sur les coronavirus

Au milieu des rapports de plus en plus nombreux selon lesquels des personnes auraient été invitées à se rendre dans des centres de test au volant à des centaines de kilomètres de chez eux, la directrice des tests pour NHS Test and Trace, Sarah-Jane Marche, tweeté des excuses aujourd'hui aux personnes en Angleterre qui n'ont pas pu se faire tester pour le coronavirus. Marsh a décrit le traitement en laboratoire comme "le point critique" et a déclaré: "nous faisons tout ce que nous pouvons pour nous développer rapidement." Le mois dernier chercheurs avertis que le Royaume-Uni ferait probablement face à une deuxième vague d’infections à coronavirus en hiver si le système de dépistage et de recherche des contacts du pays ne s’améliorait pas en septembre.

Il y a eu 101 décès dus au covid-19 en Angleterre et au Pays de Galles au cours de la semaine se terminant le 28 août, selon les derniers chiffres du Office des statistiques nationales. C'est une baisse par rapport aux 138 décès la semaine précédente et c'est également le plus faible nombre de décès dus à la maladie enregistrés depuis la semaine se terminant le 13 mars.

Une école du Nottinghamshire en Angleterre a été forcé de fermer après que son directeur a été admis à l'hôpital avec covid-19. Les élèves et le personnel de l'école primaire de Trowell ont été invités à rester à la maison et à s'isoler jusqu'au 21 septembre. Dans la semaine qui a suivi le retour des élèves dans les salles de classe, des épidémies de coronavirus ont été signalées dans des dizaines d'écoles en Angleterre et au Pays de Galles. À travers Liverpool, on estime que 200 élèves s'auto-isolent après des cas positifs de covid-19 dans cinq écoles, tandis que cinq enseignants d'une école du Suffolk ont ​​été testés positifs.Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde est passé à 897 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 27,3 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Qu'est-ce qu'un vaccin et comment fonctionnent-ils?: La dernière vidéo de notre nouvelle série YouTube, Science with Sam, explique le fonctionnement des vaccins en entraînant votre système immunitaire à reconnaître les virus et les bactéries. Nous examinons également l'effort mondial sans précédent pour développer un vaccin contre le coronavirus et examinons les défis liés à la fabrication, au test et à la distribution des vaccins covid-19.

Les gens passent des tests sur écouvillon de coronavirus

Des gens entreprennent un test de coronavirus dans une installation d'essai sans rendez-vous à Bolton, au Royaume-Uni, le 7 septembre 2020

Phil Noble / REUTERS

7 septembre

Le Royaume-Uni a enregistré son plus grand nombre de nouveaux cas quotidiens depuis mai dimanche

Il y avait 2948 nouveaux cas de coronavirus confirmés au Royaume-Uni aujourd'hui, en légère baisse par rapport au 2988 nouveaux cas confirmé dimanche, qui a marqué la plus forte augmentation quotidienne de cas enregistrée dans le pays depuis le 23 mai. "Ceci est particulièrement préoccupant pour un dimanche où les chiffres des rapports sont généralement inférieurs à la plupart des autres jours de la semaine", a déclaré Paul Hunter de l'Université d'East Anglia dans un déclaration. "Malheureusement, il semble que nous entrions dans une période de croissance exponentielle de l'épidémie britannique et si c'est le cas, nous pouvons nous attendre à de nouvelles augmentations au cours des prochaines semaines", a déclaré Hunter.

Le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock hier a exprimé sa préoccupation sur l'augmentation des cas, qui il a dit étaient en grande partie parmi les personnes de moins de 25 ans, en particulier celles entre 17 et 21 ans. «Bien sûr, les plus jeunes peuvent transmettre la maladie à leurs grands-parents et nous ne voulons pas voir cela», a déclaré Hancock hier. Dans France et Espagne, les augmentations des infections chez les jeunes adultes en août ont été suivies par un nombre plus élevé d'hospitalisations pour les personnes plus âgées et plus vulnérables au cours des semaines suivantes. "C’est inquiétant parce que nous avons constaté une augmentation des cas en France, en Espagne, dans certains autres pays d’Europe, et personne ne veut voir une deuxième vague ici", a déclaré Hancock aujourd’hui.

Les préoccupations de Hancock concernant les jeunes transmettant le virus à des groupes plus vulnérables sont partagées par les conseillers scientifiques du gouvernement. UNE rapport approuvé par le Groupe consultatif scientifique pour les urgences publié la semaine dernière, avertit qu'il existe un risque important que la réouverture des universités puisse amplifier la transmission locale et nationale, ajoutant qu '«il est très probable qu'il y aura des épidémies importantes». En raison de la proportion plus élevée de cas asymptomatiques parmi les groupes d'âge plus jeunes, les cas et les épidémies sont également susceptibles d'être plus difficiles à détecter parmi les populations d'étudiants, indique le rapport.

Autres actualités sur les coronavirus

Inde a confirmé 90632 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures, a rapporté dimanche le ministère de la Santé du pays, établissant un nouveau record mondial pour le nombre d’infections enregistrées dans un seul pays en une journée. L'Inde a confirmé plus de 4,2 millions de cas depuis le début de la pandémie, le deuxième nombre le plus élevé de tous les pays après les États-Unis.

Les Jeux Olympiques de Tokyo aura lieu l'année prochaine «Avec ou sans covid», selon John Coates, vice-président du Comité international olympique. Auparavant, le comité avait annoncé qu'il annulerait les Jeux prévus en juillet 2021 si nécessaire.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 889 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 27,1 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Assurer la sécurité des écoles: Il est largement admis que les écoles doivent rouvrir et rester ouvertes. Cependant, y parvenir est semé d’inconnues. Bien qu'il semble que les enfants soient moins susceptibles de transmettre et de tomber malades du coronavirus, nous ne savons pas pourquoi c'est le cas. En cas d’épidémie, les familles des élèves et le personnel de l’école pourraient encore être menacés. Afin d'assurer la sécurité des écoles, les gouvernements doivent être prêts à fermer d'autres secteurs de la société pour maintenir les niveaux globaux de transmission du virus à un faible niveau.

Un scientifique pipettes liquide dans un laboratoire

Spoutnik V, Centre national de Gamaleya

LE FONDS D'INVESTISSEMENT DIRECT RUSSE

4 septembre

Le candidat vaccin de la Russie a produit des réponses d’anticorps et de lymphocytes T lors d’un essai préliminaire

Un essai préliminaire de Candidat vaccin contre le coronavirus de la Russie Sputnik V suggère qu'il est sûr et induit une réponse immunitaire. Le vaccin était approuvé par les autorités russes le mois dernier, avant que des données n'aient été rendues publiques ou qu'un essai à grande échelle n'ait commencé. Dans l'essai préliminaire, il a été testé dans un petit groupe de 76 volontaires sains. Tous les volontaires ont développé des anticorps spécifiques aux coronavirus et Cellules T, et aucun n'a présenté d'effets indésirables graves, selon les résultats publiés dans The Lancet aujourd'hui. Cependant, il n'est toujours pas clair si le vaccin protège les personnes contre l'infection par le coronavirus ou contre la maladie. Cela sera étudié dans le cadre de tests de phase III, qui déjà en cours, et qui devrait inclure 40 000 personnes à travers la Russie.

Certains chercheurs craignent que les développeurs de vaccins ne subissent des pressions politiques pour libérer des doses du vaccin destinées à être administrées au grand public, avant la fin des tests de phase III. «Un vaccin ne doit pas être utilisé pour raccourcir la mise en œuvre d'interventions de santé publique dont on sait déjà qu'elles sont sûres et efficaces, jusqu'à ce que le vaccin lui-même se soit avéré sûr et efficace», a déclaré Eleanor Riley de l'Université d'Édimbourg, dans un déclaration.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) l'a dit aujourd'hui ne s'attend pas à une vaccination généralisée contre le coronavirus jusqu'à mi-2021. «Nous ne nous attendons pas à une vaccination généralisée avant le milieu de l'année prochaine», a déclaré la porte-parole de l'OMS, Margaret Harris, lors d'une réunion d'information à Genève. Harris a déclaré que les essais de phase III devront durer suffisamment longtemps pour déterminer à quel point un candidat vaccin donné est «vraiment protecteur» et sûr.

Autres actualités sur les coronavirus

Les résultats préliminaires d'une étude de Public Health England ont été trouvés faibles taux d'infection à coronavirus parmi les enfants et les enseignants du préscolaire et du primaire. Les chercheurs ont prélevé des écouvillons sur plus de 12000 enfants et enseignants de 131 écoles primaires d'Angleterre en juin et début juillet et n'ont détecté que trois cas de virus. Ravindra Gupta de l'Université de Cambridge a déclaré que les résultats n'étaient pas surprenants, car un nombre limité d'enfants fréquentaient des écoles en Angleterre pendant cette période. «Nous ne devons pas être complaisants et faussement rassurés», a déclaré Gupta dans un déclaration. «À partir de septembre, il y aura plus d'enfants, plus de mélange, plus de monde et pendant l'hiver, moins de temps sera passé à l'extérieur», a-t-il dit, ajoutant qu'il y aura moins de chance de s'éloigner socialement dans les écoles dans les mois à venir qu'il n'était possible de le faire en juin.

La Nouvelle-Zélande a enregistré son premier décès de covid-19 depuis le 28 mai. Un homme d'Auckland est décédé après avoir été admis à l'hôpital. Son décès est le premier lié à une récente épidémie dans la ville, dont 152 cas.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé les 870 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 26,3 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Distanciation sociale: Les informaticiens ont utilisé une base de données de caméras publiques pour suivre dans quelle mesure les gens adhèrent aux directives de distanciation sociale.

Un travailleur médical prend un écouvillon pour tester le coronavirus dans un centre de test au volant, sous les yeux d'un collègue

Un travailleur médical prend un écouvillon pour tester le coronavirus dans un centre de test au volant

ADRIAN DENNIS / AFP via Getty Images

3 septembre

Un nouveau financement annoncé pour des essais de nouveaux tests rapides de coronavirus au Royaume-Uni

Le gouvernement britannique aujourd'hui a annoncé un financement de 500 millions de livres sterling pour les essais de tests rapides de coronavirus, y compris des tests sur écouvillon et salive récemment développés qui peuvent être effectués en 90 minutes ou moins. Les essais comprendront également des projets pilotes communautaires examinant l'efficacité des tests répétés dans les écoles et dans la population générale. «Nous soutenons de nouveaux tests innovants qui sont rapides, précis et plus faciles à utiliser et maximiseront l'impact et l'ampleur des tests, nous aidant à revenir à un mode de vie plus normal», a déclaré le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock, dans un déclaration aujourd'hui.

Des tests plus rapides pourraient aider à accélérer l'identification des personnes infectées et le traçage de leurs contacts étroits. Mais avoir un test rapide est «inutile» si les contacts ne peuvent pas être identifiés parce que le système de traçage est débordé, a déclaré Joshua Moon de l'Université du Sussex dans un déclaration. NHS Test and Trace a été critiqué pour son échec répété à atteindre une proportion suffisante de contacts de personnes testées positives pour le coronavirus en Angleterre. Selon le derniers chiffres, 78,5% des contacts des personnes diagnostiquées avec le virus en Angleterre ont été atteints par le NHS Test and Trace entre le 28 mai et le 26 août – en dessous de l'objectif de 80% ou plus conseillé par des conseillers scientifiques gouvernementaux.

Autres actualités sur les coronavirus

Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) américains ont notifié aux États de se préparer au déploiement d'un vaccin contre le coronavirus dans les deux mois. «Des doses limitées de vaccin contre le covid-19 pourraient être disponibles au début de novembre 2020», selon les documents des CDC publiés pour la première fois par le New York Times. Et dans une lettre aux gouverneurs le 27 août, obtenue pour la première fois par McClatchy, Robert Redfield, directeur du CDC, a écrit: «Le CDC demande de toute urgence votre aide pour accélérer les demandes d'installations de distribution (de vaccins) et, si nécessaire, vous demande d'envisager de déroger aux exigences qui empêcheraient ces installations de devenir pleinement opérationnelles d'ici le 1er novembre 2020.» Mais les chercheurs en santé publique craignent que cette décision soit moins motivée par des preuves que par un effort politique visant à précipiter un vaccin avant les élections de novembre. Michael Osterholm de l'Université du Minnesota a déclaré au Presse associée que «la communauté de la santé publique veut un vaccin sûr et efficace autant que quiconque (…) mais les données doivent être claires et convaincantes.»

Les géants pharmaceutiques GlaxoSmithKline et Sanofi vont démarrer tester leur candidat vaccin contre le coronavirus à base de protéines chez l'homme pour la première fois, pour évaluer son innocuité et sa capacité à induire une réponse immunitaire. Si cet essai et les essais ultérieurs réussissent, les entreprises ont déclaré qu'elles pourraient demander une approbation réglementaire au cours du premier semestre de l'année prochaine.

Une montée en flèche la demande de tests de coronavirus a laissé le Royaume-Uni en difficulté à suivre. Certaines personnes présentant des symptômes qui ont essayé de réserver des tests sur écouvillon de coronavirus en ligne ont déclaré à la BBC qu'elles avaient été dirigées vers des centres de test situés à plus de 160 km de leur domicile. Cela pourrait agir comme une «grande dissuasion à être testé», a déclaré Paul Hunter de l'Université d'East Anglia à la BBC, limitant potentiellement les efforts pour contenir des pics localisés dans les cas.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 864 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 26 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Pharmacien tenant des paquets de comprimés de stéroïdes anti-inflammatoires de dexaméthasone.

Pharmacien tenant des paquets de comprimés de stéroïdes anti-inflammatoires de dexaméthasone.

LEWIS HOUGHTON / BIBLIOTHÈQUE DE PHOTOS SCIENTIFIQUES

2 septembre

Les stéroïdes qui réduisent l'inflammation sauvent des vies de la covid-19 sévère

Un groupe de médicaments qui réduisent l'inflammation a été confirmé pour augmenter la survie des personnes avec un covid-19 sévère. Dans une étude historique rassemblant tous les essais réalisés jusqu'à présent sur l'effet des stéroïdes sur le coronavirus, des chercheurs du groupe de travail REACT de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont analysé les résultats de sept essais cliniques randomisés, qui comprenaient 1703 patients gravement malades atteints de covid. 19. Ils ont comparé les résultats de ceux qui avaient reçu l'un des trois corticostéroïdes dexaméthasone, hydrocortisone ou méthylprednisolone avec ceux qui ont reçu des soins standard ou un placebo. Les chercheurs ont constaté que 32 pour cent de ceux qui avaient reçu un traitement aux corticostéroïdes étaient décédés de la maladie après 28 jours, contre 40 pour cent de ceux qui n'en avaient pas reçu.

"Les preuves du bénéfice sont les plus fortes pour la dexaméthasone", a déclaré Stephen Evans de la London School of Hygiene and Tropical Medicine dans un déclaration. Ces nouveaux résultats, publiés aujourd'hui dans le Journal de l'American Medical Association, ajoutent du poids aux résultats antérieurs de l'essai RECOVERY, qui a révélé que la dexaméthasone réduisait d'un tiers les décès chez les patients gravement malades avec la covid-19 et d'un cinquième chez ceux recevant de l'oxygène – le premier médicament démontré à le faire. «Cette analyse augmente la confiance que (la dexaméthasone) a un rôle vraiment utile chez les patients gravement malades atteints de covid-19», a déclaré Evans. À la suite de l'étude, l'OMS devrait mettre à jour ses recommandations sur le traitement. Au Royaume-Uni, le le médicament a été utilisé pour le traitement des patients atteints de covid-19 gravement malades depuis juin.

Autres actualités sur les coronavirus

le Les États-Unis ne participeront pas dans une initiative mondiale pour développer et distribuer un futur vaccin contre le coronavirus, en raison de son association avec l'OMS. Plus de 170 pays participent à l'initiative, appelée COVAX, qui œuvre pour assurer la allocation mondiale équitable et juste d'un vaccin potentiel. "Nous ne serons pas contraints par les organisations multilatérales influencées par l'Organisation mondiale de la santé corrompue et la Chine", a déclaré le porte-parole de la Maison Blanche Judd Deere dans un communiqué. Les États-Unis doivent se retirer entièrement de l'OMS en juillet prochain – une décision Le candidat démocrate à la présidentielle Joe Biden a juré d'annuler s'il est élu en novembre.

Les restrictions relatives aux coronavirus ont été assouplies dans certaines parties du Grand Manchester, du Lancashire et du West Yorkshire en Angleterre, avec le exceptions de Bolton et Trafford dans le Grand Manchester. Le gouvernement a annoncé aujourd'hui que les restrictions sur les réunions entre les différents ménages à l'intérieur de ces zones, qui devaient également être levées aujourd'hui, resteraient désormais en place en raison de l'augmentation des taux d'infection. Bolton a actuellement l'un des taux les plus élevés de nouveaux cas de virus en Angleterre, avec 59 cas pour 100 000 personnes au cours de la semaine se terminant le 29 août. Des restrictions similaires ont également été introduites dans la région de Glasgow en Écosse, qui a vu un augmentation des cas au cours des deux derniers jours.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé les 858 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 25,8 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Réouverture des écoles: Des écoles d'Angleterre et des États-Unis sont sur le point de rouvrir leurs portes aux étudiants qui sont à la maison depuis des mois grâce à la pandémie de coronavirus. Quelle est la meilleure façon d'assurer la sécurité des enfants, du personnel scolaire et des parents?

Couvre-visage dans les écoles: Les enfants qui retournent à l'école devraient-ils porter des masques faciaux? Les avis officiels à ce sujet ont évolué pendant la pandémie.

Vaccin d'Oxford: Un grand essai d'un vaccin contre le coronavirus développé par l'Université d'Oxford a commencé aux États-Unis. Avec des essais similaires déjà en cours au Royaume-Uni et au Brésil, l'espoir grandit de savoir si le vaccin fonctionne avant la fin de l'année.

Les élèves se lavent les mains

Les élèves se lavent les mains à leur arrivée le premier jour de retour à l'école à l'école primaire Charles Dickens de Londres

Dominic Lipinski / PA Wire / Images PA

1 septembre

Des élèves du monde entier retournent à l'école avec de nouvelles mesures contre les coronavirus en place

Des millions de les élèves sont retournés à l'école aujourd'hui pour la première fois depuis l'introduction des verrouillages contre les coronavirus, y compris des élèves en France, en Pologne, en Russie, en Angleterre et au Pays de Galles ainsi qu'à Wuhan en Chine, où le coronavirus a été détecté pour la première fois. Les écoles d'Angleterre et du Pays de Galles ont introduit des mesures d'hygiène et de distanciation sociale conformément aux directives gouvernementales récemment mises à jour, notamment le port de masques faciaux par les élèves dans les zones communes et l'échelonnement des périodes de pause pour différentes tranches d'âge. Mais une enquête auprès de 653 parents de ces régions par YouGov a révélé que 17% envisageaient de garder leurs enfants non scolarisés en raison de préoccupations concernant le coronavirus.

Le ministre britannique des écoles, Nick Gibb a exhorté aujourd'hui les parents à envoyer leurs enfants retour à l'école. Cela "les aiderait à rattraper l'éducation perdue dont ils auront inévitablement souffert pendant la période de verrouillage", a-t-il déclaré à l'émission BBC Breakfast. Une enquête menée auprès de milliers d'enseignants par la National Foundation for Educational Research suggère que les enfants en Angleterre ont trois mois de retard dans leurs études après le verrouillage, et que l'écart d'apprentissage estimé entre les élèves favorisés et défavorisés a augmenté de 46%. 98% des enseignants de l'enquête, qui a été menée à la fin de la dernière année scolaire en juillet, dit leur les élèves étaient plus en retard dans le programme ce qu'ils auraient dû être à l'époque.

Autres actualités sur les coronavirus

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré aujourd'hui aux députés que les personnes au Royaume-Uni retournaient au bureau en «très grand nombre», bien qu'aucune preuve ne soit apparue pour étayer cette affirmation. Un porte-parole de Johnson a déclaré au Huffington Post «Les gens retourneront au bureau après les vacances d'été et les enfants retourneront à l'école donnera aux parents une flexibilité supplémentaire.» le Campagne du gouvernement britannique pour encourager les gens à retourner dans les bureaux ouverts aujourd'hui. Mais dans un récent sondage sur plus de 6000 travailleurs qui ont travaillé à domicile en raison de la pandémie, neuf sur dix ont déclaré qu'ils aimeraient continuer à le faire.

Le géant pharmaceutique Astrazeneca a étendu son accord avec la société britannique Oxford Biomedica à intensifier la production de son vaccin contre le coronavirus candidat. Oxford Biomedica a accepté de produire des dizaines de millions de doses du vaccin candidat, qui est développé par AstraZeneca en partenariat avec l'Université d'Oxford. Le candidat a récemment participé à des essais de stade avancé aux États-Unis, avec 30 000 personnes inscrites. Dans un communiqué, AstraZeneca a déclaré que sa capacité de fabrication mondiale était proche de 3 milliards de doses.

Bien qu'il y ait eu un augmentation de l'utilisation des revêtements faciaux au Royaume-Uni, seulement 13% des personnes qui portent des masques réutilisables les entretiennent d'une manière utile pour arrêter la propagation du coronavirus, selon un sondage de 1944 personnes réalisé par YouGov. L'enquête a révélé que l'utilisation des masques faciaux au Royaume-Uni est passée de 38% à 69% de la mi à la fin juillet. Cependant, seulement 13% des personnes qui ont déclaré porter des masques lavables ont également déclaré les laver après chaque utilisation et à 60 ° C ou plus.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé les 851 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 25,5 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Réponse immunitaire: tout au long de la pandémie de coronavirus, il y a eu des débats féroces sur la science – quand verrouiller, si les couvertures faciales aident et si les enfants sont moins sensibles, par exemple. La dernière ligne est de savoir si nous avons ignoré une partie cruciale de notre réponse immunitaire au virus: les cellules T.

écoliers en attente

Des enfants attendent devant la porte de l'école à Johannesburg, Afrique du Sud.

KIM LUDBROOK / EPA-EFE / Shutterstock

28 août

Les enfants courent un risque «étonnamment faible» de tomber gravement malades à cause du coronavirus

Les enfants sont beaucoup moins susceptibles de contracter une covid-19 sévère que les adultes, et il est très rare qu'ils en meurent, selon un Étude britannique publiée aujourd'hui dans le BMJ. L'étude a suivi 651 mineurs de moins de 18 ans admis à l'hôpital avec un coronavirus entre janvier et juillet en Angleterre, en Écosse et au Pays de Galles. Six enfants sont décédés, 1 pour cent du total, et ils avaient tous eu d'autres maladies graves avant que le virus ne frappe, dont certaines étaient elles-mêmes mortelles. Les auteurs affirment qu'il s'agit d'un taux de mortalité «remarquablement bas», comparé à 27% pour tous les âges de la population dans son ensemble au cours de la même période. Les résultats sont conformes à recherches similaires antérieures. Les jeunes représentent 1 à 2% des cas de covid-19 dans le monde, bien que l'on ne sache pas pourquoi ils semblent moins touchés.

«Il n'y a pas eu de décès d'enfants d'âge scolaire par ailleurs en bonne santé», Calum Semple de l'Université de Liverpool a dit à la BBC. «Il n'y a pas de mal direct du retour des enfants à l'école», a-t-il déclaré. Les résultats viennent alors que certaines écoles britanniques ont rouvert leurs portes pour tous leurs élèves pour la première fois depuis le verrouillage en mars, la plupart des écoles d'Angleterre devant être de retour la semaine prochaine.

Autres actualités sur les coronavirus

Le Royaume-Uni a annoncé son intention de vacciner rapidement un grand nombre de personnes si un vaccin contre le coronavirus est développé avant l'hiver. Ils impliquent de permettre à un plus large éventail de personnels de santé de se faire vacciner, tels que les sages-femmes, les physiothérapeutes et les dentistes, ainsi que les pharmaciens, qui administrent déjà des vaccins contre la grippe. Il accorde également le pouvoir d'approuver tout vaccin dont la sécurité et l'efficacité sont prouvées avant la fin de l'année à l'Agence de réglementation des soins de santé des médicaments. Cet organe deviendra responsable de l’approbation de tous les médicaments et vaccins à partir du début de 2021, une fois la période de transition du Brexit au Royaume-Uni terminée.

Des écoles qui rouvrent aux États-Unis ont trouvé des bactéries de la maladie du légionnaire dans leur approvisionnement en eau, ce qui peut provoquer une pneumonie mortelle. le Legionella microbe a été trouvé dans l'approvisionnement en eau de cinq écoles dans l'Ohio et quatre en Pennsylvanie la semaine dernière, et les experts disent que cela pourrait être plus.

L'Organisation mondiale de la santé tente d'inciter davantage de pays à adhérer Covax, son schéma d'attribution de vaccins contre le coronavirus, selon des documents vus par Reuters. Le plan de l'OMS verrait les pays mettre en commun les fonds de sorte que si un vaccin réussit, tous les participants obtiendront une allocation équitable. Mais l'agence des Nations Unies a eu du mal à convaincre suffisamment de nations plus riches. Des pays comme le Royaume-Uni, les États-Unis et le Japon ont conclu leurs propres accords avec des fabricants développant des vaccins, garantissant des millions de doses à leurs propres citoyens.

Plusieurs grands États américains ont déclaré qu'ils ne suivraient pas la politique fédérale officielle visant à arrêter de tester les personnes qui pensent avoir été exposées au coronavirus mais qui ne présentent pas de symptômes. Pour réprimander la nouvelle politique de dépistage annoncée par les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis, la Californie, le Texas, la Floride, New York et quatre autres États ont ont dit qu'ils continueraient avec l'ancien régime. La décision du CDC a provoqué des affirmations selon lesquelles il s'agissait d'une décision politiquement motivée de réduire le nombre de personnes testées positives avant les élections de 2020.

Morts du coronavirus

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 832 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 24,5 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Une panne Internet ralentit la recherche des contacts Covid-19: Les responsables de la santé n'ont pu retracer et isoler les contacts de milliers de personnes qui ont été testées positives pour le coronavirus en Angleterre jusqu'à une semaine plus tard.

Image par défaut du nouveau scientifique

Une femme passe devant des chaises peintes aux couleurs des maillots des dirigeants du Tour de France sur le front de mer de Nice, France

ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP via Getty Images

27 août

L'OMS avertit que l'Europe entre dans un «moment délicat» alors que les cas de coronavirus augmentent

Alors que certains pays européens ont continué à signaler une croissance des cas de covid-19, les gouvernements réagissent en renforçant les restrictions et les mesures de sécurité. France signalé 5429 cas quotidiens aujourd'hui, contre 3776 il y a une semaine, et l'Italie comptait 1366 cas, sa plus forte augmentation quotidienne depuis plus de trois mois et contre 642 il y a une semaine. Les chiffres quotidiens dans les autres grands pays européens sont relativement stables, avec l'Espagne à 7296, l'Allemagne à 1507 et le Royaume-Uni à 1048.

Le Premier ministre français Jean Castex averti le pays a connu une «flambée indéniable» de cas et l'épidémie «pourrait devenir exponentielle», les cas augmentant aussi rapidement qu'au début de la pandémie. Le virus circule désormais dans 20 des 101 «départements» du pays, contre deux auparavant. Avec le numéro de reproduction de la France – le nombre moyen de personnes qu'une personne infectée infectera probablement – maintenant à 1,4, Castex a dit les masques deviendront obligatoires à Paris. Le Tour de France de 21 jours se déroulera toujours ce samedi.

Le gouvernement allemand aujourd'hui appels rejetés pour assouplir les restrictions, avec un plan divulgué disant que les fêtes privées seront limitées à 25 personnes et que la fin prévue de l'interdiction des grands rassemblements publics en octobre sera plutôt prolongée jusqu'à la fin de l'année.

Hans Kluge à l'Organisation mondiale de la santé dit aujourd'hui que l'Europe entre dans un «moment délicat» avec la réouverture des écoles à travers le continent, bien qu'il ait souligné que les écoles n'avaient pas été un «contributeur principal» à l'épidémie. Demandé par Nouveau scientifique lors d'une conférence de presse aujourd'hui, si les réponses des pays européens à la croissance des cas cette semaine sont à la mesure de la maîtrise du virus, Maria van Kerkhove de l'OMS a déclaré: «Ce que nous voyons, ce sont des pays qui appliquent des mesures différentes. Ce que nous voyons, ce sont des approches ciblées et adaptées. Espérons que ceux-ci sont limités dans le temps. » Au sujet de mesures telles que l'obligation de se couvrir le visage et la limitation de la taille des rassemblements, elle a déclaré: «Ce sont tous des outils différents qui peuvent devoir être appliqués. Je pense que ce que nous voyons est ce calibrage, des efforts pour supprimer la transmission pour la maintenir à un niveau bas tout en permettant aux sociétés de s'ouvrir. C'est l'une des choses essentielles que nous essayons tous de comprendre maintenant.

Autres actualités sur les coronavirus

Le nombre de patients bénéficiant de services de cardiopathie dans les hôpitaux aux États-Unis et au Royaume-Uni a chuté de plus de moitié pendant le verrouillage des pays, ont constaté des chercheurs. L'écriture dans le journal Coeur ouvert, ont-ils averti que les départements de cardiologie doivent se préparer à une «augmentation significative de la charge de travail» dans les mois à venir.

Au Royaume-Uni, statistiques gouvernementales aujourd'hui montrent que trois mois après le lancement du programme de recherche des contacts en Angleterre, il n’atteint toujours pas 80% des contacts étroits de personnes testées positives pour le covid-19, le niveau dont les conseillers scientifiques du gouvernement estiment qu’il est nécessaire. Les trois quarts des contacts étroits ont été atteints entre le 13 et le 19 août. Près de 300 000 personnes ont été touchées depuis le lancement du système.

Par ailleurs, toute personne au Royaume-Uni à faible revenu qui a besoin de s'isoler pendant 10 jours et ne peut pas travailler à domicile sera éligible pour recevoir 13 £ par jour du gouvernement dans les zones touchées par des épidémies locales, Le secrétaire à la santé, Matt Hancock, a déclaré aujourd'hui.

Un médicament utilisé pour aider les chats atteints d'un autre coronavirus s'est avéré prometteur pour lutter contre l'épidémie actuelle de coronavirus. Le médicament, GC376, et son parent, GC373, sont «de puissants candidats-médicaments pour le traitement des infections à coronavirus humain, car ils ont déjà réussi chez les animaux», l'équipe écrit Communications de la nature. Ici se trouve le Nouveau scientifique guider à tous les derniers traitements covid-19.

Morts du coronavirus

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 826 000 personnes. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 24 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

La précipitation pour déployer un vaccin contre le coronavirus nuit-elle à la sécurité? Certains raccourcis sont pris dans la course pour faire approuver un vaccin contre le coronavirus, mais il y a aussi plus de ressources, d'ouverture et de contrôle que jamais auparavant.

Trois écoliers franchissent une porte

Les élèves de Glasgow, en Écosse, retournent à l'école après le verrouillage le 12 août

Jeff J Mitchell / Getty Images

26 août

Les masques faciaux seront désormais obligatoires pour les élèves du secondaire dans les régions d'Angleterre sous verrouillage

Les élèves des écoles secondaires des régions d'Angleterre sous verrouillage local seront désormais obligé de porter des revêtements faciaux dans toutes les zones communes à l'exception des salles de classe, après que le gouvernement a annulé ses directives hier soir. Le gouvernement subit de plus en plus de pressions de la part des chefs d'établissement pour adopter une politique plus stricte utilisation de revêtements faciaux avant la réouverture des écoles le mois prochain. Dans les points chauds de coronavirus, «il est probablement logique dans les zones confinées en dehors de la salle de classe d'utiliser un masque facial dans le couloir et ailleurs», a déclaré aujourd'hui le Premier ministre britannique Boris Johnson aux journalistes, citant les directives récemment mises à jour de l'Organisation mondiale de la santé. La nouvelle règle ne s’appliquera pas aux écoles situées dans des zones non fermées, même si les directeurs d’école de tout établissement secondaire auront la possibilité d’introduire leurs propres règles. Au Pays de Galles, la décision sur l'utilisation des masques faciaux dans les écoles sera laissé aux écoles et conseils individuels.

Autres actualités sur les coronavirus

Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) américains ont été critiqués pour changer ses directives sur les tests de coronavirus pour dire que certaines personnes sans symptômes peuvent ne pas nécessiter de test, même si elles ont été en contact avec une personne qui a été testée positive pour le virus. Le changement n'a pas été expliqué par les dirigeants des CDC. Leana Wen, médecin et professeur de santé publique à l'Université George Washington, a déclaré à CNN: «Ce sont exactement les personnes qui devraient être testées», car elles sont essentielles pour la recherche des contacts.

Moins de 40000 cas ont été confirmés aux États-Unis hier et de nouveaux cas quotidiens de coronavirus ont diminué, après avoir culminé le 22 juillet à environ 70 000, bien que cela puisse être dû à des tests insuffisants. Le nombre total de tests administrés est passé d'une moyenne de plus de 820 000 par jour à la mi-août à environ 690 000 par jour au cours de la dernière semaine.

Morts du coronavirus

Le bilan mondial des morts est passé à 820 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 23,9 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Course de vaccins: Certains raccourcis sont pris dans la course pour faire approuver un vaccin contre le coronavirus, mais il y a aussi plus de ressources, d'ouverture et de contrôle que jamais auparavant.

Couvre-visage: Vous mettez-vous en colère quand vous voyez quelqu'un sans masque facial? Ils ont peut-être une bonne raison d’en éviter une, même si ce n’est pas évident.

Homme et deux enfants portant des masques faciaux marchent vers la porte de l'école

Père et deux enfants marchant à l'école portant des masques faciaux

Sally Anscombe / Getty Images

25 août

Le gouvernement britannique sous pression pour revoir sa politique sur les masques faciaux dans les écoles en Angleterre

Il y a pression croissante sur le gouvernement britannique de revoir sa politique sur le port de masques faciaux dans les écoles en Angleterre, après le gouvernement écossais annoncé aujourd'hui que les lycéens devront les porter dans les parties communes à partir de lundi. Les directives actuelles de Public Health England, publiées en juillet, ne recommandent pas l'utilisation de masques pour le visage dans les écoles. L'Association des leaders d'écoles et de collèges un syndicat de chefs d'établissement au Royaume-Uni a critiqué le manque de clarté des règles sur la possibilité pour les enseignants et les élèves de se couvrir le visage dans les écoles en Angleterre. «Les directives ne disent pas ce que les écoles devraient faire si le personnel ou les élèves veulent porter un masque facial», a déclaré le secrétaire général du syndicat, Geoff Barton. BBC. Lors d'une visite dans le sud-ouest de l'Angleterre aujourd'hui, le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré que le gouvernement continuait d'examiner l'évolution des preuves médicales, ajoutant que "si nous devons changer d'avis, nous le ferons bien sûr." Le gouvernement gallois a dit qu'il le ferait revoir sa position sur les revêtements du visage dans les écoles.

Plus tôt ce mois-ci, l'Organisation mondiale de la santé a publié de nouvelles directives disant que les enfants de plus de 12 ans doivent porter des masques faciaux conformément aux pratiques recommandées pour les adultes dans leur lieu de résidence. Les récentes flambées en Écosse «renforcent l'idée que la transmission de la covid-19 dans les écoles est potentiellement importante», a déclaré Rowland Kao de l'Université d'Édimbourg dans un déclaration. «Si les masques sont adoptés, leur utilisation doit s'accompagner d'une prise de conscience de la nécessité d'une bonne hygiène des masques et d'un lavage régulier des mains.»

Autres actualités sur les coronavirus

Deux autres patients ont été aurait été réinfecté par le coronavirus, un aux Pays-Bas et un autre en Belgique. Hier, des chercheurs de l'Université de Hong Kong ont annoncé avoir documenté la premier cas de réinfection par coronavirus. "Que quelqu'un émerge avec une réinfection, cela ne me rend pas nerveux", a déclaré Marion Koopmans du centre médical universitaire Erasmus aux Pays-Bas à la chaîne de télévision néerlandaise. NOS. «Nous devons voir si cela se produit plus souvent.»

Les cas de coronavirus en Espagne continuent d'augmenter, avec 175,7 cas pour 100000 personnes, selon les derniers chiffres cumulés sur 14 jours du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies. Ceci est comparé à 62,8 cas pour 100 000 personnes en France et 22,5 cas pour 100 000 personnes au Royaume-Uni. Syndicats à Madrid la semaine dernière averti que le système de soins primaires était «au bord de l'effondrement» en raison du manque de personnel et de capacités de dépistage.

Les personnes vivant dans le La bande de Gaza a été mise sous verrouillage après que les autorités locales ont confirmé les premiers cas de coronavirus acquis localement. Un verrouillage de 48 heures est entré en vigueur lundi soir sur tout le territoire.

Bali en Indonésie ne rouvrira pas aux touristes étrangers cette année en raison des inquiétudes concernant l'augmentation des cas de coronavirus.

Morts du coronavirus

Le nombre de morts dans le monde a dépassé les 814 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 23,6 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Moins mortel en Europe: Il devient de plus en plus clair que les gens sont moins susceptibles de mourir s'ils contractent le covid-19 maintenant par rapport au début de la pandémie, du moins en Europe, mais les raisons sont encore entourées d'incertitude.

Traitement plasma: Le plasma sanguin donné par des personnes qui se sont rétablis du covid-19 sera utilisé comme traitement de l'infection aux États-Unis. La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accordé une autorisation d'utilisation d'urgence pour le traitement le 23 août, mais les preuves de son efficacité font défaut.

Premier cas de réinfection: Un homme de 33 ans en bonne santé est la première personne confirmée avoir attrapé le coronavirus à deux reprises, selon une recherche non publiée de l'Université de Hong Kong. Au fur et à mesure que les détails de l’affaire émergent, les chercheurs affirment qu’il y a encore beaucoup de choses que nous ne savons pas.

Une personne fait la queue pour recevoir le kit de test Covid-19

Les résidents de Hong Kong reçoivent des kits de test Covid-19 gratuits

MIGUEL CANDELA / EPA-EFE / Shutterstock

24 août

Les chercheurs disent avoir détecté le premier cas de réinfection par coronavirus

Des chercheurs de l'Université de Hong Kong disent avoir documenté la premier cas de réinfection d'une personne avec le coronavirus. L'équipe a analysé des échantillons de virus prélevés sur un homme lorsqu'il a été testé pour la première fois positif pour le coronavirus fin mars, et à nouveau lorsqu'il a été testé positif pour la deuxième fois à la mi-août. Ils ont découvert plusieurs différences dans les séquences du virus des première et deuxième infections, suggérant que l'homme avait été infecté par deux souches distinctes du virus, plutôt que par une infection de longue durée. Leurs conclusions ont été acceptées pour publication dans le Maladies infectieuses cliniques journal.

Que signifiera la découverte pour les dizaines de candidats vaccins en cours de développement pour protéger les gens contre le coronavirus? Cela peut indiquer qu’être infecté par le virus ne protège pas nécessairement les gens contre de futures infections, m'a dit David Strain de l'Université d'Exeter dans un communiqué. «Les vaccinations fonctionnent en simulant une infection du corps, permettant ainsi au corps de développer des anticorps. Si les anticorps n'offrent pas une protection durable, nous devrons revenir à une stratégie de quasi-élimination virale afin de retrouver une vie plus normale », déclare Strain. Mais Brendan Wren de la London School of Hygiene and Tropical Medicine, saide il est important de mettre ces résultats en contexte: «C'est un exemple très rare de réinfection et cela ne devrait pas annuler la volonté mondiale de développer des vaccins contre le covid-19.»

Autres actualités sur les coronavirus

Dimanche, la Food and Drug Administration (FDA) américaine a délivré une autorisation d'utilisation d'urgence pour le plasma de convalescence comme traitement de la covid-19 sévère. Ceci est tiré de personnes qui se sont rétablies d'une infection par le coronavirus et contient des anticorps pour lutter contre le virus. Dans un déclaration la FDA a déclaré que «les avantages connus et potentiels du (traitement) l'emportent sur les risques connus et potentiels.» Plus de 70 000 personnes aux États-Unis ont reçu du plasma de convalescence comme traitement de la covid-19 depuis mars, dans le cadre d'un programme géré par la Mayo Clinic. Le commissaire de la FDA, Stephen Hahn, a déclaré que des études avaient révélé une amélioration de 35% de la survie des patients atteints de covid-19 recevant le plasma.

Au moins 17 membres du personnel et élèves d'une école de Dundee ont été testés positifs pour le coronavirus moins de deux semaines après le retour des élèves à l'école en Écosse. L'école de Kingspark a fermé mercredi dernier et les élèves ont été invités à s'isoler jusqu'au 3 septembre. Le premier ministre écossais, Nicola Sturgeon, a annoncé aujourd’hui que les élèves des écoles secondaires d’Écosse pourraient être invités à porter un masque facial, à la lumière des nouvelles directives de l’Organisation mondiale de la santé. Les écoles anglaises doivent rouvrir en septembre, mais un porte-parole du Premier ministre a déclaré aujourd'hui qu'il n'était pas prévu de revoir les directives actuelles en Angleterre concernant le port de masques faciaux dans les écoles.

Morts du coronavirus

Le nombre de morts dans le monde a dépassé les 809 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 23,4 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Deuxième vague australienne: La deuxième vague de coronavirus en Australie semble enfin s'apaiser, mais le pays n'est pas encore sorti du bois.

Technologie des vaccins: Mieux vaut prévenir que guérir, nous devrions donc commencer à utiliser des techniques génétiques pour empêcher les maladies animales dangereuses de se propager aux humains, disent Scott Nuismer et James Bull.

Les navetteurs devant une gare

Les banlieusards arrivent pour le travail à la gare Victoria à Londres

Alex Lentati / LNP / Shutterstock

21 août

Le nombre de coronavirus R au Royaume-Uni augmente légèrement mais les infections semblent se stabiliser

Au Royaume-Uni, le dernière estimation pour le Numéro R, le nombre de personnes infectées par chaque cas de coronavirus, est passé entre 0,9 et 1,1, en légère hausse de 0,8 à 1,0 la semaine précédente. Cependant, en raison d'un décalage dans les données utilisées pour modéliser le nombre R, cela est plus représentatif de la situation d'il y a deux à trois semaines. Les estimations des taux de croissance de l'infection varient entre -3 et 1 pour cent. Cela suggère que les infections au Royaume-Uni se stabilisent en moyenne, dans le prolongement de la tendance observée au cours des dernières semaines. Ceci est cohérent avec les derniers résultats de la enquête de test aléatoire sur écouvillon par l'Office for National Statistics, qui suggère environ 24600 personnes en Angleterre 1 sur 2200 eu le virus dans la semaine se terminant le 13 août, contre 28300 personnes 1 sur 1900 dans la semaine se terminant le 9 août

Restrictions locales contre les coronavirus en place dans certaines parties du nord de l'Angleterre sera levé le samedi. Les gens de deux ménages différents à Wigan dans le Grand Manchester et à Rossendale et Darwen dans le Lancashire seront désormais autorisés à se rencontrer dans les maisons et les jardins. Mais des restrictions resteront en place dans certaines autres parties du Grand Manchester et du Lancashire, ainsi que dans certaines parties du West Yorkshire et de Leicester. Oldham, qui avait le taux d'infections le plus élevé du Royaume-Uni la semaine dernière à 103,1 cas pour 100 000 personnes, a évité l'introduction de restrictions mais sera soumis à «une intervention plus ciblée», selon le ministère de la Santé et des Affaires sociales.

Autres actualités sur les coronavirus

Voyageurs arrivant au Royaume-Uni de Croatie, d'Autriche et de Trinité-et-Tobago devra être mis en quarantaine pendant deux semaines à son arrivée, à partir de 4h00 samedi, a annoncé hier le ministre britannique des Transports, Grant Shapps. Il y a actuellement 47,2 cas pour 100000 personnes en Croatie, contre 21,2 pour 100000 personnes au Royaume-Uni, selon les chiffres cumulés des 14 derniers jours Centre européen de prévention et de contrôle des maladies. Ceux qui arrivent au Royaume-Uni en provenance du Portugal, qui a actuellement un taux de 28,5 cas pour 100 000 personnes, n'auront plus besoin de s'isoler. Shapps a déclaré qu'il serait «trop difficile» pour le Royaume-Uni d'adopter une approche ciblée des règles de quarantaine comme celle de l'Allemagne, affectant les voyageurs de régions spécifiques plutôt que de pays entiers, en raison de la difficulté à évaluer les schémas d'infection à l'étranger de manière suffisamment détaillée.

Des cas de coronavirus ont été signalés parmi les élèves ou enseignants de 41 écoles à Berlin, la capitale allemande, moins de deux semaines après la réouverture des écoles. Berlin a été l'un des premiers endroits en Allemagne à rouvrir des écoles après les vacances d'été. Écoles rouvertes en Écosse plus tôt ce mois-ci et les écoles d'Angleterre rouvrir en septembre.

La Corée du Sud a enregistré sa plus grand nombre de nouveaux cas de coronavirus quotidiens depuis le 8 mars, avec 324 nouveaux cas confirmés jeudi. Il y a eu jusqu'à présent 732 cas liés à la nouvelle épidémie, dont 56 étaient liés à une seule église de Séoul.

Le Liban a réintroduit un verrouillage partiel et un couvre-feu pendant la nuit pour tenter de supprimer un récent pic d'infections à coronavirus à la suite de l'explosion du port de Beyrouth. Le pays a enregistré 605 nouveaux cas jeudi, son nombre quotidien le plus élevé à ce jour.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 794 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 22,7 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Coronavirus et vol: Est-il sécuritaire de voler avec le coronavirus toujours en circulation? Cela dépend en partie de l'endroit où vous vous trouvez. Mais bien que les preuves tangibles soient rares, il semble que le risque d'être infecté par le covid-19 pendant un vol soit relativement faible.

Image par défaut du nouveau scientifique

Les navetteurs à la gare centrale de Francfort Hauptbahnhof à Francfort, Allemagne.

Alex Kraus / Bloomberg via Getty Images

20 août

L'OMS met en garde contre un «risque de résurgence» en Europe alors que l'Allemagne et l'Espagne voient les cas augmenter

Le risque d'une résurgence du coronavirus «n'a jamais été loin», a déclaré le directeur régional de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l'Europe, Hans Kluge lors d'un Compte rendu aujourd'hui. L'Europe  a enregistré 40000 autres cas de coronavirus au cours de la première semaine d'août, par rapport à la première semaine de juin, lorsque les cas étaient à leur plus bas niveau, et que les cas augmentaient régulièrement dans la région, en partie en raison de l'assouplissement des mesures de santé publique et sociales, a-t-il déclaré. L'Allemagne a enregistré sa nombre quotidien le plus élevé de nouveaux cas depuis avril, avec 1707 nouveaux cas confirmés mercredi. L'Espagne a enregistré 3715 cas le même jour, le nombre quotidien le plus élevé depuis la levée du verrouillage du pays fin juin. «Les autorités ont assoupli certaines des restrictions et les gens ont baissé la garde», a déclaré Kluge.

Kluge a remercié les jeunes pour les sacrifices qu'ils ont consentis pour se protéger et protéger les autres contre le covid-19, mais s'est dit préoccupé par les personnes âgées de 15 à 24 ans, qui représentent un nombre croissant de cas. «Un faible risque ne signifie pas aucun risque. Personne n'est invincible », a-t-il dit.

Autres actualités sur les coronavirus

Angleterre vu une augmentation de 27% du nombre de personnes test positif pour le coronavirus dans la semaine se terminant le 12 août par rapport à la semaine précédente, selon le Département de la santé et de la protection sociale. Ses derniers chiffres indiquent que 6616 personnes ont été testées positives pour le virus, tandis que le nombre de personnes testées pour le virus a diminué de 2% au cours de la même période.

Le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock, a déclaré hier à la BBC que les Britanniques devraient pouvoir retourner sur leur lieu de travail sans avoir besoin de porter des masques faciaux, citant des preuves du NHS Test and Trace selon lesquelles les gens ont largement attrapé le virus lors de réunions entre ménages plutôt que dans les bureaux. Mais des chercheurs, dont le microbiologiste Simon Clarke de l'Université de Reading, dire qu'il n'y a pas suffisamment de données pour écarter le risque de transmission au sein des lieux de travail et des lieux de travail aux ménages. «Le virus doit être emmené dans les foyers par quelqu'un et ils auront dû le récupérer ailleurs (…) même une seule transmission sur le lieu de travail pourrait entraîner de multiples infections dans une famille, un ménage ou un autre cadre.»

L'Inde a signalé un augmentation quotidienne record dans les cas de coronavirus pour le pays aujourd'hui, avec plus de 69652 cas confirmés, selon son ministère de la Santé.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 788 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 22,4 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Renouveler le ciel: Inspirons-nous de la manière dont nous intervenons pour aider les écosystèmes dégradés à se rétablir et tentons de restaurer l’atmosphère en pleine santé, en profitant de l’accalmie de l’activité humaine sous covid-19, écrit Graham Lawton.

Un travailleur médical prélève un échantillon sur écouvillon dans un centre de test au volant

Un travailleur médical prélève un échantillon sur écouvillon dans un centre de test au volant

REUTERS / Carl Recine – RC2Z2I9ILO1A

19 août

L'enquête sur les tests aléatoires sur écouvillon sera étendue en Angleterre et dans d'autres pays du Royaume-Uni

Coronavirus des tests seront effectués sur plus de personnes au Royaume-Uni pour aider à surveiller la propagation du virus, dit le gouvernement. L'enquête de test aléatoire sur écouvillon pour le coronavirus par l'Office for National Statistics, qui a débuté en mai, sera étendue pour tester plus de personnes en Angleterre ainsi que des personnes en Écosse, au Pays de Galles et en Irlande du Nord, a annoncé aujourd'hui le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock. En Angleterre, l'enquête passera du test de 28 000 personnes toutes les deux semaines dans la communauté, en dehors des hôpitaux et des maisons de soins, au test de 150 000 personnes. Hancock a dit que c'est fait partie d'un effort plus large pour étendre les tests de coronavirus au Royaume-Uni.

Tester un plus grand nombre de personnes permettra d'interpréter avec plus de fiabilité des changements plus faibles dans les tendances de croissance de l'infection, dit Michael Hopkins, biologiste et chercheur en innovation médicale à l'Université du Sussex. Il fournira une «image plus haute définition de l'épidémie», aidant à identifier les groupes à risque au sein de la population, dit Hopkins. Des tests plus répandus pourraient également aider à capturer les personnes porteuses du virus mais asymptomatiques. Une analyse de l'ONS publiée hier a révélé que seulement 28% des personnes Les tests positifs pour le coronavirus en Angleterre ont signalé avoir des symptômes au moment où ils ont été testés.

Autres actualités sur les coronavirus

Le Premier ministre australien Scott Morrison fait marche arrière aujourd'hui après avoir dit que la vaccination contre le coronavirus serait obligatoire en Australie. Actuellement, il n'y a pas de vaccin contre le coronavirus disponible mais il y a 160 candidats vaccins en cours de développement et 31 sont en cours d'essais sur l'homme. Le gouvernement australien a récemment obtenu l'accès au vaccin candidat en cours de développement par l'Université d'Oxford en partenariat avec la société pharmaceutique AstraZeneca, et a maintenant déclaré que si le vaccin était approuvé, il l'offrirait aux citoyens australiens. gratuitement. Clarifiant ses commentaires précédents sur le fait de rendre le vaccin obligatoire, Morrison a déclaré: «nous ne pouvons pas retenir quelqu'un et lui faire prendre», ajoutant que la vaccination serait «encouragée».

Presque 1200 personnes de moins sont mortes cette année en Nouvelle-Zélande jusqu'au 20 juillet par rapport à la même période de l'année dernière, une tendance rare à la lumière de la pandémie mondiale. Certains chercheurs pensent que cela pourrait être dû à une réduction des décès dus à d'autres maladies respiratoires, grâce à l'introduction de mesures pour limiter la propagation du coronavirus. En mai, voisin L'Australie a signalé une baisse des taux de grippe que d'habitude, ce qui a également été attribué aux mesures de verrouillage des coronavirus. La Nouvelle-Zélande n'a enregistré que 22 décès liés à la covid-19hs.

La Corée du Sud a enregistré son plus grand quotidien augmentation des cas de coronavirus depuis mars hier, avec 297 cas de virus confirmés. Les responsables de Séoul ont commencé à introduire des restrictions sur les rassemblements dans la ville et ses environs, interdisant les rassemblements intérieurs de plus de 50 personnes et les rassemblements en plein air de plus de 100 personnes.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé les 782 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 22,1 millions, selon le carte et tableau de bord de l'Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Obtenir l'immunité du troupeau: Aujourd'hui, certains titres célèbrent le fait que de nombreux endroits auraient pu obtenir l'immunité collective, notamment la Grande-Bretagne et des poches de Londres, New York et Mumbai. Mais d'autres préviennent que des millions de personnes mourront avant d'y arriver. La vraie image est beaucoup plus désordonnée, en partie parce que les scientifiques ne sont même pas d'accord sur ce qu'est l'immunité collective, et encore moins sur la manière dont elle pourrait être obtenue. Alors, comment saurons-nous quand les populations sont protégées contre le coronavirus?

Image par défaut du nouveau scientifique

Un travailleur tenant un plateau contenant des ampoules de «Spoutnik V», un candidat vaccin contre le covid-19 développé par le Centre national de recherche Gamaleya pour l'épidémiologie et la microbiologie à Zelenograd, en Russie

Andrey Rudakov / Bloomberg via Getty Images

18 août

«Nous devons empêcher le nationalisme des vaccins», déclare le Directeur général de l'OMS

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) aujourd'hui a appelé à la fin du «nationalisme vaccinal», les thésaurisation des doses de vaccin par certaines nations. «Le moyen le plus rapide de mettre fin à cette pandémie et de rouvrir les économies est de commencer par protéger les populations les plus à risque partout», a déclaré aujourd'hui le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'un point de presse. «Nous devons empêcher le nationalisme vaccinal», a-t-il déclaré. La priorité devrait être de protéger les travailleurs essentiels et les autres groupes à risque, a déclaré Ghebreyesus: «Si nous pouvons travailler ensemble, nous pouvons nous assurer que tous les travailleurs essentiels sont protégés et que des traitements éprouvés comme la dexaméthasone sont disponibles pour ceux qui en ont besoin. Bien qu'il y ait aucun vaccin n'est actuellement disponible pour covid-19, il y a plus de 160 candidats en développement, dont 31 dans les essais sur l'homme. Plusieurs pays ont déjà conclu des accords pour les doses de certains de ces vaccins candidats. Le Royaume-Uni a acheté au moins 190 millions de doses, dont 100 millions du candidat vaccin en cours de développement par l'Université d'Oxford et la société pharmaceutique AstraZeneca.

Par ailleurs, Takeshi Kasai, directeur régional de l'OMS pour le Pacifique occidental, a dit au briefing que «l’épidémie est en train de changer». Il a déclaré que «les personnes dans la vingtaine, la trentaine et la quarantaine sont de plus en plus à l'origine de la propagation. Beaucoup ne savent pas qu'ils sont infectés. » Cela augmente le risque que le virus se propage aux plus vulnérables », a-t-il ajouté.

Autres actualités sur les coronavirus

Public Health England sera remplacé par une nouvelle agence de santé publique, A confirmé aujourd'hui le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock. La nouvelle agence, appelée National Institute for Health Protection, combinera «l'expertise de Public Health England avec les énormes capacités de réponse du NHS Test and Trace et du Joint Biosecurity Center», a déclaré Hancock au groupe de réflexion Policy Exchange. Dido Harding, l'actuel chef de NHS Test and Trace, dirigera la nouvelle organisation dans un premier temps, a déclaré Hancock. NHS Test and Trace a été critiqué pour avoir échoué à plusieurs reprises à atteindre la proportion de contacts de personnes diagnostiquées avec un coronavirus qui est conseillé par des conseillers scientifiques gouvernementaux 80 pour cent ou plus. Entre le 30 juillet et le 5 août par exemple, le système n'a réussi à atteindre que 74,2% des contacts des personnes testées positives pour le virus en Angleterre.

La proportion de personnes au Royaume-Uni ayant déclaré éprouver des symptômes de dépression était de 20 pour cent en juin, contre 10 pour cent en juillet de l'année dernière, selon une enquête de l'Office des statistiques nationales.

Électeurs de six États américains a déposé une plainte contre le président du pays Donald Trump et le ministre des Postes Louis DeJoy hier pour des coupes dans le service postal américain avant les prochaines élections générales. De nombreux États s'attendent à une augmentation du nombre de votes par correspondance cette année en raison de la pandémie.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 775 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 21,9 millions, selon le carte et tableau de bord de l'Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Voyager à l'étranger en toute sécurité: De nombreux pays ont vu une augmentation des cas de coronavirus, ce qui rend les voyages à l'étranger plus risqués. Alors, quelles sont les différentes options pour gérer les risques actuels liés aux voyages internationaux et quels pays ont bien compris?

Retour du Covid-19 en Nouvelle-Zélande: La Nouvelle-Zélande a agi rapidement pour contenir une nouvelle épidémie de coronavirus après 102 jours sans virus, mais on ne sait toujours pas si elle peut à nouveau l'éradiquer.

Un manifestant tient une pancarte indiquant «Yo Gavin, je veux juste parler» "data-credit =" Guy Smallman / Getty Images "data-caption =" Les étudiants de niveau A tiennent une séance de protestation au ministère de l'Éducation à propos du fiasco des résultatsDes étudiants de niveau A organisent une séance de protestation au ministère de l'Éducation contre le fiasco des résultats

17 août

Les notes de niveau A et GCSE en Angleterre seront basées sur les prédictions des enseignants au lieu d'un algorithme controversé

Les élèves d'Angleterre recevront un niveau A et GCSE notes estimées par leurs professeurs plutôt que par un algorithme qui déclenché des manifestations après avoir été utilisé pour modérer les notes des élèves de niveau A la semaine dernière. L'algorithme, qui a été introduit parce que la pandémie a perturbé le processus d'examen habituel, a permis à environ 280000 élèves de niveau A en Angleterre de voir leurs scores chuter d'au moins une année ou plus par rapport à leurs résultats prévus. les milieux défavorisés ont été les plus touchés. Le ministre britannique de l’Education, Gavin Williamson, a annoncé aujourd’hui que l’organisme de réglementation des examens anglais, Ofqual, abandonnait l’algorithme, mettant ainsi la politique en conformité avec les autres pays du Royaume-Uni. Williamson et président Ofqual, Roger Taylor a présenté ses excuses pour la «détresse» causée.

Autres actualités sur les coronavirus

Agence de santé d'Angleterre, Public Health England, pourrait être remplacé par un nouvel organisme spécifiquement axé sur la lutte contre les pandémies. La nouvelle agence serait calquée sur l’institut allemand Robert Koch et devrait être annoncée cette semaine par le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock, selon un rapport du Télégraphe du dimanche. L'article indique également que Hancock prévoit de fusionner le programme de test et de traçage du NHS avec le travail de réponse à la pandémie de Public Health England. «Les rapports dans les médias sur un projet de« suppression »de Public Health England sont très préoccupants», m'a dit Amitava Banerjee, spécialiste des données cliniques et cardiologue à l'University College London. Une restructuration majeure de la fonction de santé publique, alors que l'urgence mondiale du covid-19 se poursuit, détournera des ressources limitées des mesures de santé publique telles que les tests et le traçage, a déclaré Banerjee.

Les électeurs américains se demandent si toujours sûr de publier leurs bulletins de vote, après que le président du pays, Donald Trump, a déclaré la semaine dernière qu'il bloquerait le financement supplémentaire nécessaire au service postal pour faire face à la flambée attendue des votes par correspondance cette année. De nombreux États américains ont tenté de faciliter le vote par correspondance afin que les gens puissent voter en toute sécurité pendant la pandémie.

Corée du Sud règles de distanciation sociale renforcées dimanche après que 197 nouveaux cas de coronavirus liés à une nouvelle épidémie aient été confirmés samedi. «Nous sommes confrontés à une crise où si la propagation actuelle n'est pas contrôlée, cela entraînerait une augmentation exponentielle des cas, ce qui pourrait à son tour conduire à l'effondrement de notre système médical et à d'énormes dommages économiques», directeur des Centres coréens pour Contrôle et prévention des maladies, a déclaré Jeong Eun-kyeong lors d'un briefing.

Nouvelle-Zélande les élections générales seront reportées d'un mois en raison d'une épidémie de coronavirus en cours à Auckland, a annoncé aujourd'hui la Première ministre du pays, Jacinda Ardern. Neuf nouveaux cas dans le nouveau cluster ont été confirmés aujourd'hui, portant le total à 58 cas à ce jour.

UNE nouveau test pour les lymphocytes T spécifiques aux coronavirus cellules immunitaires qui aident le corps à combattre les infections pourrait aider les chercheurs à développer des vaccins candidats. Le test est développé par la société britannique Indoor Biotechnologies, qui indique que les premiers essais ont révélé que certaines personnes atteintes du coronavirus mais testées négatives pour les anticorps ont ensuite été testées positives pour les lymphocytes T. On ne sait toujours pas si les anticorps ou les lymphocytes T fournissent immunité durable contre le virus et combien de temps cette immunité pourrait durer.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 776 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 21,7 millions, selon le carte et tableau de bord de l'Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Coronavirus et animaux de compagnie: Les rapports faisant état d'animaux infectés par le coronavirus se sont multipliés, mais à quel point les propriétaires devraient-ils être inquiets? Et les animaux domestiques pourraient-ils propager le virus entre les personnes?

Des gens assis et attendant dans une gare

Les passagers attendent à côté du terminal Eurostar de la gare du Nord à Paris.

Michel Euler / AP / Shutterstock

14 août

Les visiteurs britanniques en France pourraient faire face à des restrictions après que le Royaume-Uni a imposé une quarantaine aux arrivées

Les voyageurs arrivant en France du Royaume-Uni pourraient être tenus de se mettre en quarantaine pendant deux semaines après leur arrivée dans le pays, a déclaré jeudi aux journalistes Clément Beaune, le jeune ministre français des Affaires européennes. Sa déclaration intervient après que le Royaume-Uni a ajouté la France et les Pays-Bas à sa liste de pays à partir de laquelle les voyageurs arrivant seront tenus de mettre en quarantaine pendant 14 jours. La France a actuellement un taux de cas de coronavirus de 34,0 personnes pour 100000, selon les chiffres cumulés des 14 derniers jours de la Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, avec 41,6 cas pour 100 000 habitants aux Pays-Bas. Le taux de cas au Royaume-Uni est actuellement de 17,3 pour 100 000 personnes. Les nouvelles règles du Royaume-Uni sont en vigueur à partir de 4h00 BST le samedi 15 août et s'appliqueront également aux personnes arrivant au Royaume-Uni en provenance de Monaco, de Malte, des îles Turques et Caïques et d'Aruba. Le ministre des Transports, Grant Shapps, a déclaré qu'il y a actuellement environ 160000 personnes du Royaume-Uni en vacances en France.

Autres actualités sur les coronavirus

Restrictions affectant parties du nord de l'Angleterre et Leicester restera en place en raison des épidémies locales en cours, a annoncé aujourd'hui le ministère britannique de la Santé et des Affaires sociales. Les personnes vivant dans les zones touchées du Grand Manchester, du West Yorkshire, de l’East Lancashire et de Leicester ne sont pas autorisées à rencontrer des personnes d’autres ménages à l’intérieur ou dans des jardins privés. Oldham, dans le Grand Manchester, a connu la plus forte augmentation hebdomadaire des cas en Angleterre, enregistrant un taux de 107,5 cas pour 100 000 personnes entre le 2 et le 8 août, contre 57,8 la semaine précédente. Le gouvernement dit que les restrictions seront réexaminées la semaine prochaine.

Ailleurs en Angleterre, assouplissement des restrictions permettant petites réceptions de mariage, performances intérieures en direct et soins de beauté ira de l'avant à partir de samedi après avoir été retardé de la date initiale du 1er août, le Premier ministre britannique Boris Johnson a confirmé aujourd'hui. Les pistes de bowling, les casinos et les centres de jeux seront également autorisés à rouvrir.

Malgré certaines épidémies locales, les cas de coronavirus à travers l'Angleterre dans son ensemble semblent se stabiliser, selon les derniers résultats d'un enquête de test aléatoire sur écouvillon par l'Office des statistiques nationales (ONS). L'ONS estime que 28300 personnes en Angleterre une personne sur 1900 eu le virus dans la semaine se terminant le 9 août, le même que la semaine précédente.

La Nouvelle-Zélande a prolongé un verrouillage à Auckland d’au moins 12 jours, a annoncé aujourd'hui la première ministre du pays, Jacinda Ardern. La Nouvelle-Zélande était indemne d'infections à coronavirus transmises localement depuis 102 jours jusqu'à ce que quatre personnes du même ménage à Auckland soient testées positives au virus plus tôt cette semaine. Le nombre de cas dans la nouvelle épidémie là-bas est passé à 29.

La Corée du Nord a a levé un verrouillage de trois semaines dans la ville frontalière de Kaesong après un cas suspect de coronavirus là-bas, ont rapporté aujourd'hui les médias d'État. L'Organisation mondiale de la santé a déclaré la semaine dernière que des tests sur le cas suspect un homme qui est rentré en Corée du Nord après avoir fait défection n'avait pas été concluante. La Corée du Nord n'a signalé aucun autre cas.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé les 760 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 20,9 millions, selon le carte et tableau de bord de l'Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Les hommes déplacent un cercueil pour un enterrement

Le personnel des funérailles gardiennes transporte le cercueil de la victime de Covid-19

Christopher Furlong / Getty Images

13 août

Le gouvernement britannique a changé la façon dont les décès dus au covid-19 sont enregistrés en Angleterre

De l'Angleterre bilan des morts covid-19 a été révisée à la baisse de plus de 5000, après que le gouvernement britannique a annoncé une nouvelle norme à l'échelle du Royaume-Uni pour l'enregistrement des décès causés par le coronavirus. Les changements signifient la suppression de 5377 décès du dossier officiel de Public Health England, faisant passer le nombre total de décès dus au virus au Royaume-Uni de 46 706 à 41 329 au 12 août.

Les personnes qui se sont remises de la covid-19 avant de mourir d'autres causes plus d'un mois plus tard peuvent avoir été incluses dans le bilan des décès précédent en raison de la manière dont Public Health England collectait ses données. «Il était devenu essentiellement inutile pour la surveillance épidémiologique», m'a dit l'épidémiologiste Keith Neal à l'Université de Nottingham, Royaume-Uni. À partir de maintenant, le bilan officiel des morts en Angleterre ne comprendra que les personnes décédées dans les 28 jours suivant un test positif au virus, ce qui le rapproche des autres pays du Royaume-Uni.

Autres actualités sur les coronavirus

Le nombre de patients hospitalisés en Angleterre pour le traitement de routine était en baisse de 67 pour cent en juin par rapport à la même période l'année dernière, selon les données du NHS England. Le nombre de personnes visitant les services des urgences et des accidents a également diminué de 30% par rapport à l'année dernière, tout comme le nombre de personnes se rendant chez leur médecin de famille avec des symptômes de cancer et étant aiguillées d'urgence vers un spécialiste, soit 20% de moins qu'auparavant. an. Les données du NHS England suggèrent également que plus de personnes ont attendu plus longtemps que d'habitude pour les interventions planifiées, telles que les opérations du genou et de la hanche. L'organisme de bienfaisance Health Foundation a déclaré à la BBC que cela indique que le NHS est toujours "loin des affaires comme d'habitude après la première épidémie de covid-19" et a averti que de longs délais d'attente pourraient entraîner une détérioration de la santé des gens.

Le coronavirus peut avoir été circulant en Nouvelle-Zélande pendant des semaines avant la nouvelle épidémie dans le pays, selon le directeur général de la santé de la Nouvelle-Zélande, Ashley Bloomfield. La première personne du nouveau groupe de cas a commencé à présenter des symptômes dès le 31 juillet, a déclaré Bloomfield lors d'un point de presse à Wellington, ajoutant que le séquençage du génome était en cours sur les quatre cas d'origine pour essayer de retracer le train de transmission. Les fonctionnaires étudient également la théorie que les caisses ont été importées par fret réfrigéré. La Nouvelle-Zélande était indemne d'infections à coronavirus transmises localement depuis 102 jours avant que quatre personnes du même ménage ne soient testées positives plus tôt cette semaine.

Les autorités de deux villes chinoises ont déclaré avoir trouvé traces du coronavirus sur les aliments surgelés importés et sur les emballages alimentaires. Des échantillons d’ailes de poulet importées du Brésil dans la ville de Shenzhen et des emballages de crevettes surgelées importées d’Équateur dans une ville de la province chinoise d’Anhui ont été testés positifs pour le virus. On ne sait pas encore quand les produits ont été contaminés, mais la Chine augmente le contrôle dans ses ports. Le coronavirus peut survivre jusqu'à deux ans congelé à -20 ° C mais est détruit par chauffage à 70 ° C. le Organisation Mondiale de la Santé dit qu'il n'y a actuellement aucune preuve que les gens peuvent attraper le virus à partir des aliments ou des emballages alimentaires.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé les 750 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 20,6 millions, selon le carte et tableau de bord de l'Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

La stratégie suédoise contre les coronavirus: La Suède a été l'un des rares pays européens à ne pas imposer de verrouillage obligatoire. Its unusual strategy for tackling the coronavirus outbreak has both been hailed as a success, and condemned as a failure. So which is it?

Two women wearing face masks leaving a coronavirus testing tent

Two woman in Ripollet, Catalonia wearing face masks outside a coronavirus testing area.

PAU BARRENA/AFP via Getty Images

12 August

Germany and Spain among a growing list of western European countries where coronavirus cases are surging

Coronavirus cases are rising in Germany, Spain and other countries in western Europe, with Spain recording 1418 new infections on Tuesday, and Germany detecting 1200 cases in the last 24 hours, the country’s biggest daily increase for three months. In the Netherlands, daily new infections are back to about half the level they were at during the initial peak. Spain now has the highest rate of coronavirus infections in the region, with 94 cases per 100,000 people, compared to 38 in the Netherlands, 30 in France, 18 in the UK and 14 in Germany, according to cumulative figures for the last 14 days from the Centre européen de prévention et de contrôle des maladies.

Germany’s health minister, Jens Spahn, says people returning from holiday may be the reason for the increasing number of cases in Germany, as the UK and Germany continue to warn people against non-essential travel to parts of Spain. Any holidaymakers returning to the UK from Spain are required to quarantine for 14 days upon arrival. The list of countries from which all arrivals to the UK must quarantine may be updated this week to include 14 more countries, including France.

Autres actualités sur les coronavirus

The World Health Organization (WHO) is in talks with Russian authorities about reviewing the coronavirus vaccine candidate whose approval for use in Russia yesterday sparked criticism from researchers. Russia’s vaccine, Sputnik-V, is not on the WHO’s list of six vaccines that have reached phase III trials involving clinical testing on large groups of people. Russia’s health minister Mikhail Murashko today dismissed safety concerns expressed by foreign researchers about the rapid approval of the vaccine as “groundless.”

Lebanon announced its plus grand nombre de nouveaux cas de coronavirus quotidiens yesterday since the start of the pandemic, with more than 300 new cases and seven deaths from covid-19. Hospitals in the country are overwhelmed following the aftermath of the explosion in Beirut last week. WHO spokesperson Tarik Jarasevic told a UN briefing yesterday that the displacement of people due to the explosion risks accelerating the spread of the coronavirus there.

At least 800 people are estimated to have died around the world as a result of misinformation about the coronavirus during the first three months of this year, a study has found. A further 5800 people are estimated to have been admitted to hospital for the same reason during this period. The majority of the deaths and hospitalisations were due to people consuming methanol and alcohol-based cleaning products, incorrectly believing that they were cures for covid-19, according to the study, which was published in The American Society of Tropical Medicine and Hygiene.

Morts du coronavirus

The worldwide death toll has passed 744,000. The number of confirmed cases is more than 20.4 million, according to the map and dashboard from Johns Hopkins University, though the true number of cases will be much higher.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Children at risk: A staggering 115 million children in India are at risk of malnutrition, as the world’s largest school lunch programme has been disrupted by the coronavirus pandemic.

Who should get vaccinated first?: It is August 2021, and the moment the world has been waiting for has finally arrived – a vaccine against covid-19 has passed all the tests and is ready to be rolled out. But this isn’t the end. There are more than 7.5 billion people in need of vaccination but perhaps only a billion doses available in the first six months of production. Who gets one?

Staying connected: Greeting neighbours or gossiping with a colleague can boost your health and well-being, but coronavirus lockdowns are putting that in jeopardy. Here’s how to stay connected.

Image par défaut du nouveau scientifique

New Zealand prime minister Jacinda Ardern announced new lockdown measures in Auckland after four new coronavirus cases were detected in the community

New Zealand government

11 August

New Zealand reimposes Auckland lockdown after first locally transmitted cases for 102 days

New Zealand has reported its first new coronavirus cases thought to be acquired through local transmission, after going 102 days without a single reported case outside of managed isolation or quarantine. Four people within one family in south Auckland tested positive for the virus, New Zealand prime minister Jacinda Ardern said today at a press briefing. New Zealand has been widely praised for its aggressive response to the coronavirus, closing its borders to non-nationals and implementing one of the strictest lockdowns in the world, all at a time when the country had only 205 cases and no deaths from covid-19. Testing is now being ramped up in Auckland and lockdown restrictions will be reimposed there from tomorrow. Everyone except essential workers will be asked to work from home and schools will be closed for most children. Other public facilities, including bars and restaurants, will be required to close and gatherings will be limited to 10 people.

Autres actualités sur les coronavirus

Researchers have expressed concerns about the approval of a coronavirus vaccine candidate in Russia aujourd'hui. The virus has been approved for widespread use, despite only being tested in dozens of people. “There is no data on the Russian-led vaccine for the global health community to scrutinise,” said Michael Head, public health research fellow at the University of Southampton, UK. Russia’s president Vladimir Putin said one of his daughters has already been inoculated, and claimed it was safe.

The number of contact tracers working for NHS Test and Trace will be reduced by 6000 in England by the end of this month, the UK government has announced. The remaining 12,000 contact tracers will work more closely with local public health authorities to help with contact tracing within communities. Between 16 and 22 July, NHS Test and Trace only managed to reach 75 per cent of the contacts of people who tested positive for the coronavirus in England. Dido Harding, head of NHS Test and Trace said that having a more localised approach will ensure more contacts of coronavirus cases within communities can be reached.

Australia’s remote Northern Territory will keep its borders shut to coronavirus-affected states until at least 2022, according to local officials. People arriving from affected states will be required to quarantine at a hotel for 14 days at their own expense.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

The worldwide death toll has passed 737,000. The number of confirmed cases is more than 20.1 million, according to the map and dashboard from Johns Hopkins University, though the true number of cases will be much higher.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Question about the UK’s new rapid tests: Two 90-minute tests for the coronavirus will be rolled out by the UK government in the coming weeks – and while both are promising, neither has publicly available data to support its use.

Common cold virus vaccine: A vaccine that protects against one of the main common cold viruses – respiratory syncytial virus – has been shown to be safe and effective in a clinical trial and could be available by 2024.

Man wearing mask and hat in snow

A man seen in a street during a snowfall in the early stages of the pandemic.

Sergei Fadeichev/TASS via Getty Images

10 August

No indication there is seasonality with the coronavirus, says WHO

Il y a no indication that the coronavirus is seasonal and it could bounce back any time, World Health Organization (WHO) leaders said at a press briefing today. Evidence suggests the coronavirus is unlike flu, which tends to spike in autumn and winter. “If you take pressure off the virus, the virus will bounce back. That’s what we will say to countries in Europe – keep the pressure on,” said Mike Ryan, WHO executive director of the emergencies program. Maria Van Kerkhove, technical lead of WHO’s covid-19 response, said that the majority of the world’s population remains susceptible to the virus, and WHO director-general Tedros Adhanom Ghebreyesus emphasised the importance of countries taking targeted action to tackle local outbreaks through methods like localised lockdowns employed in Leicester, UK.

Autres actualités sur les coronavirus

The WHO says it has only received a fraction of the funding it needs for an initiative aimed at developing and distributing drugs, vaccines and other tools to help tackle the pandemic. “While we’re grateful for those that have made contributions, we’re only 10 per cent of the way to funding the billions required to realise the promise of the ACT (Access to Covid-19 Tools) accelerator,” Tedros said during a press briefing today.

“Greece has formally entered a second wave of the epidemic,” Gkikas Magiorkinis, an epidemiologist at Athens University and one of the scientists advising the Greek government, told journalists today. This comes after Greece recorded its highest number of daily new coronavirus cases since the pandemic began, with 203 confirmed on Sunday.

In France, it is now compulsory to wear a face mask outdoors in certain crowded areas within Paris. Health officials said the rate of positive coronavirus tests was 2.4 per cent in the Paris area compared to the average of 1.6 per cent for people tested in the country as a whole. Other cities, including Nice and Lille, have also introduced new rules making face masks mandatory in specific outdoor areas.

It has been more than 100 days since New Zealand last detected a locally acquired coronavirus case. As of today, the country has only 21 active infections, all of which are being managed in isolation facilities. Authorities are still testing thousands of people each day. “We need to be prepared to quickly stamp out any future cases,” said New Zealand’s director-general of health Ashley Bloomfield on Sunday.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

The worldwide death toll has passed 731,000. The number of confirmed cases is more than 19.9 million, according to the map and dashboard from Johns Hopkins University, though the true number of cases will be much higher.

Image par défaut du nouveau scientifique

NHS advice board promoting Test and Trace in Birmingham city centre in the UK

Mike Kemp/In PIctures via Getty Images

7 August

The number of people estimated to have the virus in England may be levelling off

The number of people estimated to have covid-19 in England appears to be levelling off, after rising slightly in July, according to a enquête de test aléatoire sur écouvillon of almost 120,000 people by the Office for National Statistics (ONS). The ONS estimates that 28,300 people outside of hospitals and care homes in England had the virus in the week ending 2 August about one in every 1900 people. This is down slightly from the previous week’s estimate of 35,700. But it isn’t clear how infection rates may differ across different regions. In Wales, which was included in the survey for the first time, an estimated 1400 people had covid-19 in the week ending 2 August, equivalent to one in every 2200 people.

The proportion of people in the UK who say they have been wearing face coverings has gone up for the second week in a row, according to a separate ONS sondage. In the week ending 2 August, 96 per cent of people said they had worn a face covering outside their home, up from 84 per cent in the previous week and 71 per cent the week before. The survey also found that 72 per cent of people said they had socialised with others in person, just over half of whom said they had always maintained social distancing.

Autres actualités sur les coronavirus

Coronavirus vaccine trials could be undermined by the lack of diversity among participants, according to researchers. In the recent trial of a coronavirus vaccine candidate being developed by the University of Oxford in partnership with AstraZeneca, fewer than 1 per cent of the approximately 1000 participants were black and only about 5 per cent were Asian, compared to 91 per cent of participants who were white. In a smaller trial of a vaccine candidate being developed by US company Moderna, 40 out of 45 participants were white. “Diversity is important to ensure pockets of people don’t have adverse side-effects,” Oluwadamilola Fayanju, a surgeon and researcher at Duke University told the Gardien.

The city of Preston in England is being placed under stricter local lockdown measures following a rise in coronavirus cases. From midnight on 7 August residents from different households aren’t allowed to meet indoors or in private gardens. These new measures are in line with those currently in place in east Lancashire, Greater Manchester and parts of West Yorkshire.

Plus que one million people in countries across Africa have been diagnosed with the coronavirus, although health officials say this is certainly an underestimate. “We haven’t seen the peak in Africa yet,” Mary Stephen, technical officer at the World Health Organization’s regional office for Africa told Al Jazeera. Although the majority of cases confirmed so far are in South Africa, it is also performing significantly more tests than other African countries.

India has recorded its highest number of daily new coronavirus cases since the start of the pandemic, with 62,538 cases confirmed on Friday. There have been more than 2 million cases recorded in the country since the pandemic began.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

The worldwide death toll has passed 715,000. The number of confirmed cases is more than 19.1 million, according to the map and dashboard from Johns Hopkins University, though the true number of cases will be much higher.


Click here to see previous daily updates

Image par défaut du nouveau scientifique
Image par défaut du nouveau scientifique
Image par défaut du nouveau scientifique

En savoir plus sur ces sujets:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *