Catégories
Actualités rurales

Covid-19 News: les décès par coronavirus continuent d'augmenter en Angleterre et au Pays de Galles

Par Michael Le Page
, Clare Wilson
, Jessica Hamzelou
, Sam Wong
, Adam Vaughan
, Conrad Quilty-Harper
et Layal Liverpool

Les sentiers de lumière de voiture brillent sous le séjour à la maison, voyage essentiel seul signe sur l'autoroute M1 près de Long Eaton dans le Derbyshire, Royaume-Uni

Les sentiers de lumière de voiture brillent sous le séjour à la maison, voyage essentiel seul signe sur l'autoroute M1 près de Long Eaton dans le Derbyshire, Royaume-Uni

Scott Wilson / PA Images

Dernières nouvelles du coronavirus à 17 heures le 17 novembre

Près de 2000 personnes sont mortes du covid-19 en Angleterre et au Pays de Galles en une semaine

Il y avait 1937 morts de coronavirus en Angleterre et au Pays de Galles dans la semaine se terminant le 6 novembre, selon les derniers chiffres du Office des statistiques nationales. Le nombre de personnes décédées était de 558 de plus que la semaine précédente, qui avait fait 1379 morts. C'est la deuxième semaine consécutive avec plus de 1000 décès impliquant le coronavirus dans les deux pays.

Ces derniers chiffres ne reflètent pas l'impact potentiel des nouvelles mesures de verrouillage en Angleterre et au Pays de Galles. L'Angleterre a entamé un verrouillage national de quatre semaines le 8 novembre, le Pays de Galles sortant d'un verrouillage national de 17 jours «coupe-feu» le 9 novembre. Parties de l'Écosse entrera également en «quasi-verrouillage» du vendredi. Cela peut prendre plusieurs semaines avant que les effets de ces mesures apparaissent dans les données officielles d'enregistrement des décès, a déclaré Kevin McConway à l'Open University dans un déclaration. "Si une personne meurt malheureusement de la covid-19, ce serait généralement deux ou trois semaines après avoir eu les premiers symptômes de l'infection", a déclaré McConway. «Alors peut-être que les mesures actuelles pour réduire les nouvelles infections ont un effet, mais il est trop tôt pour voir cela dans l’enregistrement des décès. Mais nous ne pouvons absolument pas en être sûrs pour le moment. "

Publicité

Le gouvernement britannique examine la système à trois niveaux de restrictions de coronavirus en Angleterre pour décider des mesures à mettre en œuvre lorsque le verrouillage du pays doit se terminer le mois prochain, selon le ministre du Logement, Robert Jenrick. «Notre espoir et nos attentes sont que (les mesures nationales) prendront fin et que nous reviendrons dans la structure à plusieurs niveaux, et cela verra un assouplissement significatif dans toutes les régions de l'Angleterre – plus dans certaines régions que dans d'autres, selon le taux d'infection », a déclaré Jenrick LBC aujourd'hui. «Nous faisons le gros du travail en novembre pour que nous puissions avoir un décembre un peu plus facile et plus normal.»

Autres nouvelles sur les coronavirus

Pfizer est piloter un programme de livraison pour son candidat vaccin contre le coronavirus dans quatre États américains Rhode Island, Texas, Nouveau-Mexique et Tennessee. Il y a eu des inquiétudes concernant comment le vaccin serait stocké et distribué, compte tenu de sa formulation ultra-basse température. «Nous espérons que les résultats de ce projet pilote de distribution de vaccins serviront de modèle aux autres États américains et aux gouvernements internationaux, alors qu'ils se préparent à mettre en œuvre des programmes efficaces de vaccination contre le covid-19», a déclaré Pfizer dans un déclaration hier.

Le premier ministre britannique Boris Johnson a été testé négatif pour le coronavirus, a déclaré aujourd'hui son porte-parole aux journalistes. "Il a passé un test hier et ce test était négatif, mais il continuera, conformément aux règles sur l'auto-isolement, à s'isoler", a déclaré le porte-parole.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le bilan mondial des décès de covid-19 a dépassé 1,33 million. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 55,2 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Vaccins contre le coronavirus: Comment fonctionnent les vaccins anti-coronavirus à ARNm? Science avec Sam explique.

Vaccin Moderna: Les premiers résultats suggèrent que le vaccin Moderna est encore plus efficace que le vaccin Pfizer, y compris chez les personnes âgées, renforçant l'espoir que nous pourrions nous retrouver avec plusieurs vaccins contre le covid-19.

Informations essentielles sur le coronavirus

Tout ce que vous devez savoir sur la pandémie

D'où vient le coronavirus? Et d'autres questions sur le covid-19 répondues

Qu'est-ce que Covid-19?

Vous pourriez propager le coronavirus sans vous rendre compte que vous l'avez

Quels traitements covid-19 fonctionnent et dans quelle mesure sommes-nous proches d'en obtenir plus?

Comment le vaccin contre le coronavirus de Pfizer fonctionnera-t-il?

Que lire, regarder et écouter sur le coronavirus

Course contre le virus: à la recherche d'un vaccin est un documentaire de Channel 4 qui raconte l'histoire de la pandémie de coronavirus à travers les yeux des scientifiques en première ligne.

Le New York Times évalue les progrès de différents vaccins candidats et des traitements médicamenteux potentiels pour le covid-19, et les classe en termes d'efficacité et de sécurité.

Les humains du COVID-19 est un projet mettant en lumière les expériences de travailleurs clés en première ligne dans la lutte contre le coronavirus au Royaume-Uni, via les médias sociaux.

Belly Mujinga: à la recherche de la vérité est une enquête de BBC Panorama sur la mort de la travailleuse des transports Belly Mujinga des suites du covid-19, à la suite d'informations sur lesquelles elle aurait été toussée et crachée par un client de la gare Victoria de Londres.

Coronavirus, expliqué sur Netflix est une courte série documentaire examinant la pandémie de coronavirus en cours, les efforts pour la combattre et les moyens de gérer son bilan en matière de santé mentale.

New Scientist Hebdomadaire présente des mises à jour et des analyses sur les derniers développements de la pandémie de covid-19. Notre podcast voit des journalistes experts du magazine discuter des plus grandes histoires scientifiques qui font la une des journaux chaque semaine – de la technologie et de l'espace à la santé et à l'environnement.

COVID-19: La pandémie qui n'aurait jamais dû se produire et comment arrêter la suivante par Debora Mackenzie explique comment la pandémie est survenue et pourquoi elle se reproduira si nous ne faisons pas les choses différemment à l’avenir.

Les règles de contagion traite de la nouvelle science de la contagion et des façons surprenantes qu'elle façonne nos vies et nos comportements. L'auteur, Adam Kucharski, est épidémiologiste à la London School of Hygiene and Tropical Medicine, Royaume-Uni, et dans le livre, il examine comment les maladies se propagent et pourquoi elles s'arrêtent.

Mises à jour précédentes

Une infirmière portant un équipement de protection individuelle effectue un test de prélèvement nasal sur un coronavirus sur un participant à l'étude du vaccin Moderna Covid-19 à Miami

Un participant à l'étude du vaccin Moderna Covid-19 subit un test de prélèvement nasal sur le coronavirus à Miami

Taimy Alvarez / AP / Shutterstock

16 novembre

Le Royaume-Uni entame des pourparlers pour accéder au candidat vaccin Moderna à la suite de premiers résultats prometteurs

Un candidat vaccin contre le coronavirus en cours de développement par la société pharmaceutique Moderna semble être efficace à près de 95%, selon les premiers résultats des essais publiés par la société aujourd'hui. Le candidat vaccin est en cours d'essais de phase III impliquant plus de 30 000 personnes aux États-Unis, dont la moitié a reçu un placebo. L'analyse intermédiaire a révélé 95 cas de covid-19 parmi les participants à l'essai, dont seulement cinq parmi le groupe vacciné. Aucun des cas parmi les individus vaccinés n'a été classé comme sévère, comparé à 11 dans le groupe placebo. Le vaccin est basé sur une technologie d'ARNm similaire à celle utilisée dans le vaccin en cours de développement par Pfizer et BioNTech, qui a été jugée efficace à plus de 90% sur la base d'une analyse préliminaire. On ne sait toujours pas si l'un ou l'autre des candidats vaccins peut empêcher les personnes infectées de transmettre le virus ou combien de temps une immunité pourrait durer.

Moderna dit qu'il a l'intention à soumettre pour une autorisation d'utilisation d'urgence auprès de la Food and Drug Administration des États-Unis et des agences de réglementation mondiales dans les semaines à venir. La société s'attend à ce qu'environ 20 millions de doses du vaccin soient prêtes à être expédiées aux États-Unis d'ici la fin de cette année, et a déclaré qu'elle restait sur la bonne voie pour fabriquer entre 500 millions et 1 milliard de doses dans le monde en 2021. Moderna a accepté de fournir aux États-Unis avec 100 millions de doses du vaccin, avec une option d'achat de 400 millions supplémentaires. La Commission européenne a un accord d'achat potentiel avec l'entreprise pour entre 80 et 160 millions de doses, car dans le cadre du programme de vaccination covid-19 de l’UE.

Le Royaume-Uni a décidé de ne pas participer au programme d'achat de vaccins de l'UE et n'a pas conclu d'accord d'achat préexistant avec Moderna. Un porte-parole du gouvernement britannique a déclaré Reuters il est maintenant en «discussions avancées» avec l'entreprise pour acquérir le vaccin. «Moderna étend actuellement sa chaîne d'approvisionnement européenne, ce qui signifie que ces doses seront disponibles au plus tôt au printemps 2021 au Royaume-Uni», a déclaré le porte-parole.

Autres nouvelles sur les coronavirus

Les nombres de cas de coronavirus aux États-Unis ont a bondi d'un million en seulement une semaine. Le pays a atteint désormais un total de plus de 11 millions de cas depuis le début de la pandémie, six jours à peine après avoir atteint le sombre cap des 10 millions. Depuis hier, plus de 69000 personnes à travers les États-Unis ont été hospitalisés avec covid-19 le nombre le plus élevé à ce jour. Un nombre croissant d'États, dont Washington et le Michigan, ont réimposé les ordonnances de séjour à la maison et d'autres restrictions. Pendant ce temps, le président américain Donald Trump aurait empêché le groupe de travail sur les coronavirus de la Maison Blanche de communiquer avec une équipe distincte réunie par le président élu Joe Biden. "C’est presque comme passer le témoin dans une course (…) ce serait mieux si nous pouvions commencer à travailler avec eux", a déclaré hier le conseiller principal américain en santé Anthony Fauci. État de l’Union de CNN montrer.

Le premier ministre britannique Boris Johnson et plusieurs autres députés s'auto-isolent après qu'un député lors d'une réunion à laquelle ils ont assisté jeudi a été testé positif pour le coronavirus. Lee Anderson, député d'Ashfield dans le Nottinghamshire, a développé des symptômes de covid-19 vendredi et a été testé positif dimanche. Johnson a eu le covid-19 en avril et a été hospitalisé, avant de se rétablir. Dans une vidéo posté sur Twitter aujourd'hui, il a dit qu'il «se sentait en forme».

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le bilan mondial des décès de covid-19 a dépassé 1,31 million. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 54,5 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Vaccin Pfizer: Deux autres vaccins candidats utilisant la même technologie d'ARNm que celui de Pfizer se sont révélés stables à 4 ° C, ce qui leur permettrait d'être conservés dans un réfrigérateur ordinaire.

Covid-19 et taille de la population: Une pandémie assistée par nos incursions dans la nature a redonné une attention particulière aux questions sur la taille de la population humaine, mais les partisans de la limitation de la population ont également des questions à répondre.

dexaméthasone en flacon

Une infirmière prépare la dexaméthasone pour le traitement

felipe caparros cruz / Alamy

13 novembre

Un patient atteint de coronavirus sur quatre au Royaume-Uni manque un traitement à la dexaméthasone qui sauve des vies

Environ 25% des personnes qui devraient recevoir dexaméthasone comme traitement de la covid-19, le médicament n’est pas administré, selon des articles récemment publiés par le groupe consultatif scientifique du gouvernement britannique pour les urgences. Les chercheurs ont calculé que le fait de ne pas administrer le traitement avait entraîné 55 décès. La dexaméthasone est un stéroïde et le seul médicament connu qui réduit les décès dus au coronavirus. Cela fonctionne en supprimant un réaction excessive du système immunitaire qui peut provoquer une inflammation dommageable des poumons et d'autres organes.

En juin, un essai au Royaume-Uni a montré que la dexaméthasone réduit le taux de mortalité de covid-19 par un tiers chez les personnes sous ventilateurs et par un cinquième chez celles recevant de l'oxygène supplémentaire par d'autres moyens. Un consortium de chercheurs britanniques a suivi les traitements administrés aux personnes hospitalisées atteintes de covid-19 depuis lors. Le nombre de personnes qui ont reçu le stéroïde a augmenté avec le temps. Mais même en août et septembre, c'était ne pas être donné à tous ceux qui répondaient aux critères – bien que l'on ne sache pas pourquoi.

Autres nouvelles sur les coronavirus

L'autre traitement principal du coronavirus, l'agent antiviral remdesivir, a fait l'objet d'un vote de défiance du chef de la Société européenne de médecine de soins intensifs. Dans un entretien avec Reuters, Jozef Kesecioglu a déclaré que «le remdesivir est maintenant classé comme un médicament que vous ne devriez pas utiliser systématiquement chez les patients atteints de covid-19». Cette décision intervient après que le plus grand essai du médicament a révélé qu'il avait peu ou pas d'impact sur les taux de mortalité. Cependant, d'autres études plus petites suggèrent remdesivir accélère la récupération après l'infection.

Les infections à Covid-19 en Angleterre continuent d'augmenter, bien que le taux d'augmentation le plus récemment soit devenu plus lent que dans les semaines précédentes, selon les dernières données du Office of National Statistics publié aujourd'hui. Les chiffres d'infection les plus élevés concernent les adolescents et les jeunes adultes. Le nombre de tests positifs augmente également au Pays de Galles et en Écosse. En Irlande du Nord, la tendance semble s'être stabilisée.

Les personnes ayant des troubles d'apprentissage sont décédées des suites de la covid-19 à des taux plus élevés que le reste de la population, selon un rapport de Santé publique Angleterre. Dans la tranche d'âge des 18 à 34 ans, les personnes ayant des troubles d'apprentissage avaient un taux de mortalité trente fois plus élevé. Les auteurs du rapport disent que cela pourrait être dû au fait que les personnes de ce groupe sont plus susceptibles d'être en surpoids et de souffrir de diabète que les personnes extérieures à ce groupe. L'organisation caritative Mencap a déclaré à la BBC que le gouvernement n'avait pas réussi à protéger un groupe vulnérable.

Les chercheurs qui travaillent avec le coronavirus sont testés positifs pour le virus même s'ils ne semblent pas être infectés. Les scientifiques travaillent avec des sections des gènes du virus qui sont également la cible de tests PCR ou sur écouvillon couramment utilisés, ont-ils déclaré au New York Times.

Les adolescents plus âgés ne devraient pas être confondus avec les enfants plus jeunes en termes de probabilité d'attraper le coronavirus, dit un Pédiatre britannique. Les derniers chiffres de cas d'Écosse montrent que les 15-19 ans ont un taux d'infection similaire à celui des adultes d'âge moyen, tandis que les chiffres pour tous les moins de 15 ans sont beaucoup plus faibles.

Morts du coronavirus

Tableau des décès dus aux coronavirus dans le monde

Le bilan mondial des décès de covid-19 a dépassé 1,29 million. Le nombre de cas confirmés est de plus de 53 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Suicide et pandémie: Les craintes que la pandémie conduise à une augmentation des suicides ne se sont pas réalisées. Nous devons maintenant éviter de créer une prophétie auto-réalisatrice.

homme et femme portant des masques de drapeau de l'Union

Shoppers à Wimbledon, Londres avant le deuxième lockdown national britannique.

Amer Ghazzal / Shutterstock

Dernières nouvelles du coronavirus à 17 heures le 12 novembre

Les infections s'intensifiaient avant le verrouillage de l'Angleterre

La prévalence des infections à coronavirus en Angleterre est passée à une personne sur 77 peu de temps avant le début du deuxième verrouillage du pays, selon un grande étude qui a testé des personnes sélectionnées au hasard indépendamment des symptômes. Le dernier cycle de l'enquête REACT-1, qui a duré les deux semaines jusqu'au 2 novembre, a révélé une prévalence de 1,3%, contre 0,6% lors du cycle précédent, effectué un mois auparavant. L'augmentation des infections soutient une stratégie «d'interventions rigoureuses conçues pour réduire la prévalence», déclare Steven Riley de l'Imperial College de Londres, qui a participé à la recherche.

Depuis lors, cependant, de nouveaux nombres d'infections peuvent avoir commencé à plafonner ou à chuter, selon un enquête différente basé sur des personnes utilisant l'application Covid Symptom Study. Cela a placé le nombre de reproduction (R) actuel en dessous de 1, à 0,9. Cependant, cette enquête ne peut rapporter que des personnes qui ont choisi de télécharger et d'utiliser l'application, de sorte que les chiffres peuvent ne pas être aussi représentatifs que l'étude REACT-1.

Autres nouvelles sur les coronavirus

Les employés des hôpitaux en Angleterre commenceront bientôt à être dépistés pour le coronavirus, qu'ils présentent ou non des symptômes d'infection, selon Journal des services de santé. Le personnel qui interagit avec les patients sera invité à se tester deux fois par semaine avant d'entrer au travail. Des kits de test basés sur des antigènes seront envoyés aux 34 premières fiducies cette semaine, mais le programme passera à plus sensible tests génétiques rapides plus tard cette année, car il est déployé plus largement.

Le nombre de personnes en Angleterre qui attendent plus d'un an pour une intervention chirurgicale ou un traitement hospitalier a grimpé en flèche en raison de la pandémie. En septembre de cette année, le nombre de ceux qui avaient attendu si longtemps s'élevait à près de 140000 personnes contre environ 1300 en septembre 2019, selon NHS England. Lorsque le Royaume-Uni a été verrouillé pour la première fois en mars, presque tous les rendez-vous et opérations de routine ont été reportés, et les hôpitaux tentent de rattraper leur retard depuis.

L'explication des raisons pour lesquelles les enfants sont moins susceptibles d'attraper le covid-19 peut être un contact récent avec un coronavirus apparenté qui provoque le rhume. Selon un Royaume-Uni étude, 43% des enfants avaient des anticorps contre un tel virus, contre 5% des adultes. Environ un rhume sur cinq chez les enfants est causé par un coronavirus.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le bilan mondial des décès de covid-19 a dépassé 1,28 million. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 52,3 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Pourquoi la distanciation sociale est difficile: Les câlins, les poignées de main et les baisers aériens servent les mêmes objectifs cruciaux que les salutations d'animaux comme renifler, piquer les yeux et attraper les fesses.

Un technicien de laboratoire travaille dans un laboratoire de BioNTech à Mayence, Allemagne

Un laboratoire BioNTech à Mayence, Allemagne

Marzena Skubatz / laif / Camera Press

11 novembre

L'UE confirme un accord pour acheter jusqu'à 300 millions de doses de candidat vaccin Pfizer-BioNTech

L'Union européenne a conclu un accord pour acheter jusqu'à 300 millions de doses du candidat vaccin contre le coronavirus Pfizer et BioNTech. Le lundi, Pfizer a annoncé que le Vaccin à ARN est efficace à plus de 90% selon les premiers résultats de son essai de phase III. Le bloc pourra acheter 200 millions de doses dans un premier temps, avec une option d'achat de 100 millions supplémentaires. Les États-Unis ont déjà conclu un accord pour 100 millions de doses à 19,50 dollars la dose, mais l’UE devrait payer un taux inférieur pour refléter le soutien financier que l’UE et l’Allemagne ont apporté au développement du vaccin, a déclaré une source anonyme. Reuters. L'UE a déjà signé l'approvisionnement séparé en vaccins traite avec d'autres vaccins candidats dans les essais d'AstraZeneca, Sanofi et Johnson & Johnson. «C'est le vaccin le plus prometteur à ce jour», a déclaré la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen dans un déclaration. «Une fois que ce vaccin sera disponible, notre plan est de le déployer rapidement, partout en Europe.»

Autres nouvelles sur les coronavirus

Les autorités russes ont déclaré Candidat vaccin contre le coronavirus Sputnik V est efficace à 92% pour protéger les gens de la covid-19. Les résultats sont dérivés d'un nombre beaucoup plus faible d'infections à coronavirus par rapport à ceux de l'essai de vaccin Pfizer. L'analyse précoce de Sputnik V était basée sur 20 participants à l'essai sur 16 000 diagnostiqués avec la covid-19, soit beaucoup moins que les 94 cas de l'essai Pfizer et BioNTech. Pfizer a déclaré qu'il continuerait son essai de phase III jusqu'à ce qu'il y ait au moins 164 cas de coronavirus, pour confirmer à quel point cela fonctionne.

Les États-Unis ont enregistré plus d'un million de nouveaux cas de coronavirus dans les 10 premiers jours de novembre. Plusieurs États ont signalé des augmentations quotidiennes record de nouveaux cas hier, dont environ 12 600 dans l'Illinois, 10 800 au Texas et 7 000 dans le Wisconsin. Les États-Unis dans leur ensemble ont également atteint un nombre record d'hospitalisations hier, avec plus de 61.964 personnes actuellement hospitalisées avec covid-19, selon le Projet de suivi COVID.

Les étudiants universitaires en Angleterre recevront un fenêtre de six jours entre le 3 et le 9 décembre pour rentrer chez eux avant les vacances de Noël, avec des tests de coronavirus à effectuer avant leur départ du campus. Selon les nouveaux plans, annoncés hier par le ministère de l'Éducation, les élèves dont le test est positif devraient s'auto-isoler pendant 10 jours.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le bilan mondial des décès de covid-19 a dépassé 1,27 million. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 51,6 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Coronavirus chez les animaux: Le vison est le dernier animal à être infecté par le covid-19, risquant la perspective d'une mutation dangereuse qui pourrait revenir aux humains. Bien que la menace soit faible, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les animaux qui attrapent le coronavirus sont une mauvaise nouvelle.

Vaccin Pfizer: Nous pouvons avoir un vaccin contre le coronavirus qui fonctionne, mais pouvons-nous le garder suffisamment froid pour le livrer à des millions de personnes?

Une personne portant un masque facial reçoit une injection avec une aiguille

Un volontaire reçoit une injection d'un vaccin alors qu'il participe à une étude sur le vaccin contre le coronavirus dans les centres de recherche d'Amérique, à Hollywood, en Floride

REUTERS / Marco Bello

10 novembre

L'efficacité du vaccin contre le coronavirus pourrait être limitée par l'hésitation à la vaccination, prévient un rapport britannique

À propos 36 pour cent des personnes au Royaume-Uni et 51% des États-Unis déclarent être incertains ou peu susceptibles d'accepter d'être vaccinés contre le coronavirus, si un vaccin devenait largement disponible, selon un rapport par deux institutions scientifiques britanniques. L'adoption d'un futur vaccin contre le coronavirus devrait être de 80% ou plus afin de protéger les communautés, en supposant que le virus se propage avec un nombre R d'environ 2,5 à 3,0, selon un rapport publié aujourd'hui par la Royal Society et la British Academy . «Pour atteindre les 80 pour cent estimés de l'utilisation d'un vaccin requis pour la protection de la communauté, nous avons besoin d'une stratégie d'engagement du public sérieuse, bien financée et communautaire», a déclaré Melina Mills de l'Université d'Oxford, qui a dirigé le rapport. une déclaration.

Le rapport indique également que les responsables doivent gérer les attentes du public pendant une période de transition au cours de laquelle l'utilisation de masques faciaux et la distanciation sociale sont toujours encouragées, même après la disponibilité des premiers vaccins. Il a recommandé que les agents de santé et de soins aient la priorité pour recevoir un vaccin potentiel. Selon le rapport, les personnes exerçant d'autres professions à haut risque devraient également être prioritaires, y compris les enseignants, les chauffeurs de bus et les employés du commerce de détail, ainsi que les groupes vulnérables dans des situations surpeuplées, tels que les sans-abri et les détenus.

Le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock, a déclaré aujourd'hui Nouvelles du ciel qu'il a demandé au NHS d'être prêt à déployer tout vaccin potentiel contre le coronavirus à partir de début décembre.

Autres nouvelles sur les coronavirus

UNE médicament anti-coronavirus fabriqué par la société pharmaceutique Eli Lilly a été donné autorisation d'utilisation d'urgence par la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis. L'autorisation, annoncée hier par la FDA, s'applique aux personnes dont le test est positif et qui risquent de développer une forme sévère de covid-19 ou d'être hospitalisées pour cette maladie. La FDA a déclaré que cela ne s'applique qu'aux personnes de plus de 12 ans nouvellement infectées et ne devrait pas être utilisé chez les personnes déjà hospitalisées pour covid-19. Les doses du médicament sont cependant limitées dans un déclaration Eli Lilly a déclaré qu'il s'attend à avoir suffisamment de doses pour traiter jusqu'à un million de personnes d'ici la fin de l'année.

Un essai de phase III d'un candidat vaccin contre le coronavirus en cours de développement par la société chinoise Sinovac Biotech a été suspendu. Régulateur de la santé du Brésil a interrompu l'essai après qu'un participant est tombé malade. C'est procédure standard de développement de vaccins, et laisse le temps aux chercheurs de déterminer la cause de la maladie et d'assurer la sécurité des participants à l'essai.

Tests rapides de coronavirus en cours testé à Liverpool commencera également à être déployé dans d'autres villes du Royaume-Uni, y compris Londres, Manchester, Birmingham, Newcastle, Nottingham et Bristol, selon le gouvernement britannique.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 1,26 million. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 50,9 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Vaccin contre le coronavirus de Pfizer: Pfizer et son partenaire BioNTech affirment que leur vaccin contre le coronavirus est efficace à 90% dans les essais de phase III. Dans quelle mesure devrions-nous être enthousiasmés par les nouvelles et quelles questions restent sans réponse?

Une personne portant un masque marchant devant le siège mondial de Pfizer à New York City

Une vue du siège mondial de Pfizer à New York City

Newscom / Alamy Live News

9 novembre

Le candidat vaccin contre le coronavirus en cours de développement par Pfizer est «efficace à plus de 90%»

Un coronavirus candidat vaccin en cours de développement par Pfizer est «efficace à plus de 90% dans la prévention de la covid-19», selon les premiers résultats, le société a annoncé aujourd'hui. Les résultats ont été décrits comme une «raison d’optimisme pour 2021» par Chris Whitty, médecin-chef de l’Angleterre. Joe Biden, président élu des États-Unis, a déclaré qu'il s'agissait d'une "excellente nouvelle", mais a averti que "la fin de la bataille contre le covid-19 est encore dans des mois" car il faudra "encore plusieurs mois avant que la vaccination ne soit généralisée."

Pfizer a déclaré qu'une première analyse des résultats de l'essai de phase III avait révélé plus de 90% de cas de coronavirus symptomatiques en moins parmi les participants à l'essai qui avaient reçu deux doses du vaccin candidat à trois semaines d'intervalle par rapport à ceux qui avaient reçu un placebo. Jusqu'à présent, dans l'essai, 38955 personnes ont reçu deux doses de vaccin ou de placebo au 8 novembre, et il y a eu 94 cas confirmés de coronavirus au total parmi eux. Les résultats n'ont pas été examinés par des pairs ni publiés dans une revue scientifique, et Pfizer a déclaré qu'une analyse plus approfondie se produirait une fois qu'il y aura eu 164 cas de coronavirus confirmés parmi les participants. Pfizer développe le vaccin en partenariat avec la société de biotechnologie allemande BioNTech.

On ne sait toujours pas si le candidat vaccin peut empêcher les gens d'être infectés par le coronavirus, qu'ils développent des symptômes ou s'ils peuvent empêcher les gens de devenir gravement malades avec le covid-19. «Je pense que nous avons des raisons d'être prudemment optimistes», a déclaré Eleanor Riley de l'Université d'Édimbourg dans un déclaration. Pfizer a déclaré qu'il prévoyait de soumettre une demande d'autorisation d'utilisation d'urgence à la Food and Drug Administration des États-Unis après avoir collecté et analysé des données supplémentaires sur l'efficacité et la sécurité, qui, selon elle, se produiront dans la troisième semaine de novembre. En cas d'autorisation, la société a déclaré que jusqu'à 50 millions de doses du vaccin pourraient être disponibles dans le monde d'ici la fin de l'année et 1,3 milliard de doses pourraient être disponibles en 2021. Le Royaume-Uni a déjà commandé 40 millions de doses du vaccin candidat et s'attend à avoir 10 millions de doses disponible d'ici la fin de l'année si les régulateurs l'approuvent, a déclaré un porte-parole du Premier ministre britannique Boris Johnson Reuters.

Autres nouvelles sur les coronavirus

Il y a eu plus de 50 millions de cas de coronavirus confirmé dans le monde entier, selon l'Université Johns Hopkins, et plus de 1,25 million de personnes sont mortes de la covid-19. Reuters L'analyse suggère qu'une deuxième vague du virus au cours des 30 derniers jours a représenté un quart du total des cas confirmés.

Aujourd'hui marque le fin d'un verrouillage «coupe-feu» de 17 jours au Pays de Galles, avec de nouvelles restrictions nationales en vigueur. Des groupes de quatre personnes maximum de ménages différents sont autorisés à se réunir dans les cafés, pubs et restaurants, et les magasins, gymnases et coiffeurs peuvent rouvrir.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 1,25 million. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 50,5 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Biden sur Covid-19: Le président élu américain Joe Biden a déclaré qu'il «écouterait la science» en promettant de prendre de nouvelles positions sur la lutte contre la covid-19, le changement climatique et d'autres problèmes clés.

Planification de la pandémie: Nous devons arrêter de penser à court terme et planifier en conséquence, notamment en nous assurant que les systèmes de test, de traçage et d'isolement fonctionnent efficacement.

Des personnes portant des masques faciaux se tiennent à côté d'un panneau de distanciation sociale alors qu'elles regardent les résultats des élections en direct lors d'une soirée de surveillance électorale au siège du Parti républicain de Staten Island à New York City

Les gens se tiennent à côté d'un signe de distance sociale alors qu'ils regardent les résultats des élections en direct lors d'une soirée de surveillance électorale au siège du Parti républicain de Staten Island à New York City

REUTERS / Andrew Kelly

6 novembre

Les États-Unis signalent quotidiennement de nouveaux cas alors que les gens attendent les résultats des élections américaines

Les États-Unis ont enregistré plus de 121000 nouveaux cas quotidiens de coronavirus le 5 novembre, dépassant son précédent record de plus de 100 000 nouveaux cas signalés la veille. Des augmentations des nouvelles infections à coronavirus ont été signalées dans 38 États américains cette semaine par rapport à la semaine précédente, et 31 États ont signalé un nombre record de nouvelles infections quotidiennes, selon l'Université Johns Hopkins.

Les cas de coronavirus augmentent alors que le pays attend les résultats des élections américaines, le candidat démocrate à la présidentielle Joe Biden étant actuellement le favori pour devenir le prochain président et renverser le président Donald Trump. Interrogé sur les différentes approches des deux candidats face à la pandémie, le conseiller principal du gouvernement américain en matière de santé, Anthony Fauci, a déclaré la semaine dernière que Biden «le prenait au sérieux du point de vue de la santé publique» et que Trump «le regardait sous un angle différent». sur «l'économie et la réouverture du pays». Il a averti que les États-Unis allaient subir «beaucoup de souffrances» pendant les mois d'hiver et a déclaré qu'il faudrait un «changement brusque» dans les pratiques et les comportements de santé publique. «Ce n’est pas une bonne situation», a-t-il déclaré au Washington Post dans une interview. Stephen Bannon, l'ancien stratège en chef du président Donald Trump a été banni de Twitter aujourd'hui pour suggérant la violence contre le Fauci dans une vidéo en direct publiée sur Facebook. Plus tôt cette semaine, Trump a menacé de congédier Fauci après l'élection.

Les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis ont récemment publié des conseils conseillant aux gens de rester à la maison s'ils le peuvent, y compris pendant les prochaines vacances de Thanksgiving.

Autres nouvelles sur les coronavirus

Environ un sur 90 personnes en Angleterre eu le coronavirus dans la semaine se terminant le 31 octobre, selon le derniers résultats d'une enquête de dépistage aléatoire sur écouvillon par l'Office des statistiques nationales (ONS). Ils estimé à 618700 personnes avait le virus dans des communautés en Angleterre, contre 568 100 personnes la semaine précédente. Cependant, il y a des signes précoces que le taux d'augmentation des infections devient «moins raide par rapport aux semaines précédentes», a déclaré l'ONS dans son rapport. Au cours de la semaine se terminant le 31 octobre, il y a eu en moyenne 45 700 nouveaux cas de virus par jour en Angleterre, en légère baisse par rapport à une moyenne sur sept jours de 51 900 la semaine précédente.

le dernière estimation pour le Royaume-Uni Numéro R le nombre moyen de personnes infectées par chaque personne à coronavirus reste entre 1,1 et 1,3, selon les chiffres officiels, inchangé par rapport à l’estimation de la semaine précédente. Un nombre R supérieur à 1,0 indique que l'épidémie se développe.

Le Danemark a identifié 214 personnes infectées avec une forme mutante du coronavirus de vison depuis juin, selon son State Serum Institute, qui s'occupe des maladies infectieuses. Le gouvernement danois a déjà ordonné le abattage de tous les visons d'élevage dans le pays.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 1,23 million. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 48,9 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Désastre informatique: Des réseaux enchevêtrés de logiciels informatiques «hérités» sous-tendent les banques, les compagnies aériennes, les systèmes de protection sociale, etc.

Un piéton à Londres portant un masque facial passe un écran numérique montrant les nouvelles mesures requises alors que l'Angleterre entre dans un deuxième verrouillage du coronavirus le 5 novembre

Un piéton à Londres passe devant un écran numérique montrant les nouvelles mesures requises alors que l'Angleterre entre dans un deuxième verrouillage du coronavirus le 5 novembre

HOLLIE ADAMS / AFP via Getty Images

5 novembre

Le verrouillage national commence en Angleterre alors que l'Europe continue de voir des cas en hausse

L'Angleterre a rejoint d'autres pays d'Europe avec un deuxième verrouillage national à partir d'aujourd'hui et d'une durée d'au moins quatre semaines. La France est sous un nouveau verrouillage depuis vendredi et L'Allemagne est entrée dans un verrouillage partiel le lundi. Les nouvelles mesures répondent à flambée des cas de coronavirus à travers l'Europe. Les pays européens ont enregistré une augmentation de 22% des nouveaux cas et une augmentation de 46% des décès dus au covid-19 dans la semaine du 3 novembre, selon le Organisation Mondiale de la Santé.

Sous le nouvelles restrictions en Angleterre, les pubs, les bars, les restaurants et les magasins non essentiels doivent fermer et les gens doivent rester chez eux à moins d'avoir une raison précise de partir. Contrairement au verrouillage du Royaume-Uni en mars, les écoles, les collèges et les universités d'Angleterre peuvent rester ouverts. Les gens sont autorisés à rencontrer une personne d'un ménage différent à l'extérieur, avec une distance physique. Ne pas obéir aux règles pourrait entraîner des amendes allant de 200 £ à 6400 £ pour les particuliers et 10 000 £ pour les organisateurs de grands rassemblements.

Les cas de coronavirus en Angleterre ont augmenté de 137180 dans la semaine jusqu'au 28 octobre, soit une augmentation de 8% par rapport à la semaine précédente. Seuls 59,9% des contacts des personnes qui ont été testées positives pour le virus au cours de la même période ont été contactés par le NHS Test and Trace et ont été invités à s'isoler.. C'est le deuxième pourcentage hebdomadaire le plus bas des personnes atteintes par le programme jusqu'à présent et est en deçà de l’objectif de 80% ou plus recommandé par les conseillers scientifiques du gouvernement britannique. Le temps nécessaire aux personnes pour recevoir les résultats des tests après avoir subi un test sur écouvillon a légèrement diminué, 61,8% d'entre eux recevant désormais un résultat le lendemain, mais il faut encore plus de temps pour effectuer les tests qu'en juin.

Le programme de congé du Royaume-Uni a été prolongé jusqu'à fin mars. Le régime couvre jusqu'à 80% des salaires des personnes qui ne sont pas en mesure de travailler en raison des restrictions relatives aux coronavirus, avec une limite de 2500 £ par mois. La politique sera revue par le gouvernement en janvier.

Autres nouvelles sur les coronavirus

Les cas de coronavirus sont continue de monter aux États-Unis, avec 34 États signalant plus de 1000 nouveaux cas par jour et 16 États signalant un nombre maximal d'hospitalisations liées au covid-19, selon Le projet de suivi Covid. Le 5 novembre, les États-Unis ont signalé plus de 100 000 nouveaux cas en un jour.

Le Danemark envisage de abattre 17 millions de visons pour empêcher les versions mutées du coronavirus de se propager aux humains, ce qui pourrait affecter la puissance de vaccins potentiels. Les autorités sanitaires ont découvert cinq infections à coronavirus chez les animaux avec des mutations transmises à l'homme.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 1,22 million. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 48,3 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Covid-19 et pollution atmosphérique: Nous avons les preuves les plus claires à ce jour d'un lien entre la pollution de l'air et le risque de mourir du covid-19, ce qui suggère que les données sur la qualité de l'air pourraient aider à établir des domaines prioritaires pour l'aide médicale.

Les foyers de soins: Les règles applicables aux maisons de retraite pour empêcher la propagation du coronavirus sont trop strictes et ne reposent pas sur la science – cela pourrait coûter des vies, dit June Andrews.

Image par défaut du nouveau scientifique

Les gens de l'hôpital de la ville de Peterborough montrent leur soutien aux travailleurs de la santé, lors du Clap For Our Carers en mai

Paul Marriott / Shutterstock

4 novembre

Le NHS England va atteindre son niveau d'alerte le plus élevé alors que le nombre de patients covid-19 augmente

Le service de santé anglais passer au niveau d'alerte quatre son niveau d'alerte le plus élevé à partir de minuit ce soir, son directeur général Simon Stevens a annoncé aujourd'hui. Alerte niveau quatre signifie Le NHS England prendra en charge la coordination de la réponse du service de santé au covid-19 afin que le personnel puisse être déplacé dans le pays et que les patients puissent être envoyés dans d'autres régions en cas de cas de covid-19 menacent de submerger les services locaux. Il y a maintenant plus de 10000 patients atteints de covid-19 dans les hôpitaux à travers l'Angleterre, contre un peu plus de 2000 il y a un mois, selon chiffres officiels. Près de 1000 patients atteints de covid-19 en Angleterre sont ventilés. «Ce sera une période difficile», a déclaré Stevens lors d'une conférence de presse aujourd'hui. La dernière fois que le NHS a déclaré la pandémie de coronavirus, un incident de niveau quatre était lors de la première vague. "La vérité, malheureusement, est que si le coronavirus repart, cela perturbera les services", a déclaré Stevens. «Nous constatons cela dans certaines parties du pays où les hôpitaux traitent plus de patients atteints de coronavirus maintenant qu'ils ne l'étaient en avril.»

Le Royaume-Uni dans son ensemble a signalé 492 décès dus au covid-19 aujourd'hui, son péage quotidien le plus élevé Depuis mai. Le pays a signalé 25177 nouveaux cas de coronavirus. Les données de l'application de suivi des symptômes covid-19 gérée par des chercheurs du King’s College de Londres suggèrent des infections en Angleterre, au Pays de Galles et en Écosse peut être en plateau, avec un nombre R de 1,0, bien que les infections continuent d'augmenter chez les personnes de plus de 60 ans. Les chiffres officiels publiés la semaine dernière donnent l'estimation du nombre R pour le Royaume-Uni entre 1,1 et 1,3, ce qui indique que les infections augmentent globalement. le Numéro R est le nombre moyen de personnes infectées par un coronavirus.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a refusé d'exclure une extension du nouveau lockdown en Angleterre si les quatre semaines de restrictions prévues ne parviennent pas à freiner les infections à coronavirus. Johnson a déclaré aux députés: "Ces mesures d'automne pour lutter contre la flambée expireront automatiquement le 2 décembre, et nous pourrons alors, je l'espère beaucoup, relancer ce pays", ajoutant "mais cela dépend de notre part à tous. maintenant pour nous assurer que nous pouvons réduire le R ». Le deuxième lock-out national de l’Angleterre doit commencer demain.

Autres nouvelles sur les coronavirus

Les habitants des pays les plus pauvres du monde pourrait ne pas avoir accès à un futur vaccin contre le coronavirus jusqu'en 2024 au moins, en raison de la concurrence des pays plus riches qui ont obtenu des milliards de doses de vaccins candidats, suggère une étude. Des chercheurs de l'Université Duke ont calculé que l'accès à 3,73 milliards de doses des vaccins candidats les plus prometteurs avait déjà été acheté par des pays plus riches, avec des négociations actuellement en cours pour 5 milliards de doses supplémentaires. Les limites de la capacité de fabrication signifient qu'il pourrait prendre trois à quatre ans pour produire suffisamment de doses de vaccin pour immuniser la population mondiale, selon le rapport.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 1,21 million. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 47,5 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Anticorps des survivants: Plusieurs traitements du covid-19 utilisant les anticorps de survivants sont en cours de développement. S'ils fonctionnent, ils pourraient même fournir une immunité un peu comme un vaccin.

Deuxième vague de l’Europe: De nombreux pays d'Europe réintroduisent maintenant des verrouillages, mais il est peut-être déjà trop tard pour empêcher la deuxième vague d'être pire que la première.

L'Allemagne aux prises avec un virus: L'Allemagne a été présentée comme un exemple de la manière de bien faire les choses, mais le pays semble maintenant perdre le contrôle du coronavirus au milieu de sa deuxième vague.

Tests à l'échelle de la ville: Le gouvernement britannique a annoncé son intention de commencer à tester régulièrement toute la ville de Liverpool pour le coronavirus. Cela fonctionnera-t-il et les tests de masse pourraient-ils être déployés plus largement?

Pods éclairés, chacun pouvant accueillir jusqu'à six personnes, au bar et restaurant Rockwater Igloo Village à Hove, Royaume-Uni

Pods, chacun pouvant accueillir jusqu'à six personnes, au bar et restaurant Rockwater Igloo Village à Hove, Royaume-Uni

Luke MacGregor / Bloomberg via Getty Images

3 novembre

Le conseiller scientifique en chef du Royaume-Uni prévient que les décès pourraient dépasser le pic du printemps dans six semaines sans action

Le conseiller scientifique en chef du Royaume-Uni a averti que L'Angleterre pourrait voir augmenter les décès dus aux coronavirus au-dessus des niveaux observés lors du premier pic de vague à la mi-décembre si aucune mesure n'est prise. Patrick Vallance répondait aux questions du comité des sciences et de la technologie des Communes aux côtés du médecin-chef anglais Chris Whitty. Vallance a également averti que les hospitalisations pourraient dépasser les niveaux de la première vague d'ici la fin du mois de novembre, et Whitty a déclaré que certains hôpitaux du nord de l'Angleterre recevaient déjà plus de patients atteints de coronavirus qu'au printemps. «Il ne faut pas beaucoup d’augmentation pour que cela se heurte à de graves problèmes», a déclaré Whitty au comité. Il y a actuellement plus de 9000 personnes à l'hôpital avec covid-19 à travers l'Angleterre. Whitty a déclaré que ce chiffre augmentait selon une «courbe ascendante exponentielle». Interrogé sur la probabilité que le verrouillage prévu en Angleterre prenne fin le 2 décembre, Whitty a déclaré: «L'objectif est de faire baisser suffisamment les taux pour que ce soit une possibilité réaliste de passer à un état de jeu différent à ce stade. temps." Les députés devraient adopter les nouvelles restrictions, qui devraient commencer jeudi, lors d'un vote demain.

Autres nouvelles sur les coronavirus

Les gens de Liverpool au Royaume-Uni seront proposé des tests de coronavirus sur une base régulière, quels que soient les symptômes, dans le cadre d'un essai de dépistage dans toute la ville. Liverpool a enregistré 352 cas de coronavirus pour 100000 personnes dans la semaine du 30 octobre, contre une moyenne en Angleterre de 153 cas pour 100000 personnes. «C'est exactement le genre de tests de masse qui auraient dû être introduits il y a des mois», a déclaré Luke Allen de l'Université d'Oxford dans un communiqué. Cela permettra aux équipes de santé publique de retracer les porteurs à la fois symptomatiques et asymptomatiques, a déclaré Allen.

Les hôpitaux allemands sont invité instamment à reporter les procédures non urgentes pour libérer des lits et du personnel pour faire face à une augmentation du nombre de patients atteints de coronavirus. Uwe Janssens, président de l'Association interdisciplinaire allemande pour les soins intensifs et la médecine d'urgence (DIVI), a déclaré lors d'une conférence de presse aujourd'hui que les hôpitaux situés dans les zones où les taux d'infection sont les plus élevés «devraient mettre fin à leurs opérations normales dès que possible». Le nombre de patients atteints de covid-19 en soins intensifs en Allemagne est passé d'un peu plus de 360 ​​début octobre à près de 2400 pour le moment.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 1,20 million. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 47,3 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Un homme et une femme, tous deux portant des masques, marchent les bras liés à Leeds, Royaume-Uni

Les acheteurs portant des masques à pied dans le centre de Leeds, Royaume-Uni

OLI SCARFF / AFP via Getty Images

2 novembre

Un verrouillage plus précoce aurait sauvé des milliers de vies, déclare un conseiller scientifique britannique

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé son intention d'imposer un verrouillage national à travers l'Angleterre, suite à la pression croissante des experts en santé publique et des conseillers scientifiques du gouvernement. Johnson a dit aux députés aujourd'hui que sans le nouveau verrouillage, le nombre de décès de covid-19 serait deux fois plus élevé que la première vague. Lors d'une conférence de presse samedi, il a présenté des diapositives montrant que le NHS serait submergé par décembre sans les nouvelles restrictions, et aujourd'hui, il a dit aux députés que le système de santé fait face à une «menace existentielle». Les nouvelles restrictions, qui devraient commencer jeudi, devraient être adoptées lorsque les députés voteront mercredi et dureront au moins quatre semaines.

Il y a plus d’un mois, le Groupe consultatif scientifique pour les urgences (SAGE) du gouvernement a recommandé au gouvernement britannique d’imposer un délai de deux semaines Verrouillage du «disjoncteur» en Angleterre tout en gardant les écoles ouvertes. Le gouvernement a décidé de ne pas suivre l'avis qui a été présenté lors d'une réunion le 21 septembre. Andrew Hayward, membre du SAGE, de l'University College London, a déclaré aujourd'hui des milliers de vies auraient été sauvées si un verrouillage avait été introduit plus tôt. «Nous ne pouvons pas revenir en arrière. Mais je pense que si nous avions choisi une coupure de circuit de deux semaines à ce moment-là, nous aurions certainement sauvé des milliers de vies », a déclaré Hayward à BBC Radio 4.« Une action précoce est essentielle, et attendre de voir si des mesures moins intenses vont le travail est vraiment une façon assez dangereuse de faire les choses », a-t-il déclaré. «Nous avons sous-estimé à plusieurs reprises le covid et avons fait trop peu trop tard, vraiment, pour contrôler le virus et sauver des vies et des moyens de subsistance.»

Autres nouvelles sur les coronavirus

Le premier ministre du Pays de Galles, Mark Drakeford, s'est dit préoccupé par les personnes qui traversent le Pays de Galles en provenance d'Angleterre pour échapper aux restrictions de verrouillage, qui doit entrer en vigueur en Angleterre plus tard cette semaine. "Il est très important que le Pays de Galles ne devienne pas une échappatoire pour les personnes qui tentent de contourner les nouvelles restrictions plus strictes introduites en Angleterre", a déclaré Drakeford sur BBC Radio Wales aujourd'hui. Un lock-out au Pays de Galles, qui a débuté le 23 octobre, doit se terminer dans une semaine, peu de temps après l’entrée en lock-out de l’Angleterre.

Directeur général de l'Organisation mondiale de la santé Tedros Adhanom Ghebreyesus est en quarantaine après qu'une personne avec qui il avait été en contact a été testée positive pour le coronavirus. «Je vais bien et sans symptômes, mais je vais me mettre en quarantaine dans les prochains jours, conformément aux protocoles de l'OMS et travailler à domicile», a tweeté Ghebreyesus hier, ajoutant «il est extrêmement important que nous nous conformions tous aux directives sanitaires.»

Le président américain Donald Trump a suggéré qu'il licencierait un conseiller principal en santé Anthony Fauci après l'élection présidentielle américaine. En réponse aux appels à «renvoyer le Fauci» de la foule lors d'un rassemblement en Floride hier, Trump a déclaré: «Ne le dites à personne, mais laissez-moi attendre un peu après les élections. J'apprécie les conseils.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 1,20 million. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 46,6 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Réponse des États-Unis: Une série de mauvaises décisions et de politiques mal jugées, associées à une ingérence politique sans égal, a conduit la FDA et le CDC à perdre la confiance du public et des scientifiques.

Un centre de test mobile à Witton Park High School à Blackburn et Darwen, Royaume-Uni, en juillet

Un centre de test mobile à Witton Park High School à Blackburn et Darwen, Royaume-Uni, en juillet

Peter Byrne / PA Wire / Images PA

30 octobre

Pression croissante pour imposer un verrouillage national en Angleterre

Le gouvernement britannique subit une pression croissante pour mettre en œuvre des restrictions nationales plus strictes contre les coronavirus en Angleterre alors que les cas continuent d'augmenter. Dominic Harrison, directeur de la santé publique à Blackburn avec le conseil d'arrondissement de Darwen, a critiqué aujourd'hui le système de restrictions à plusieurs niveaux du gouvernement et a appelé à un verrouillage national immédiat de trois semaines. "Nous allons avoir besoin d'un ensemble de mesures de contrôle beaucoup plus strictes qui ressemblent beaucoup plus au premier verrouillage total, et beaucoup plus à ce que fait la France", a déclaré Harrison au Gardien. La France entamera un deuxième verrouillage national à partir de vendredi pour durer au moins jusqu'à fin novembre. En France, 706 personnes sur 100 000 personnes seraient infectées par le coronavirus, selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). Blackburn a le taux d'infection le plus élevé d'Angleterre avec 740 cas pour 100 000 habitants. Chiffres de l'ECDC suggèrent que le taux de cas pour le Royaume-Uni dans son ensemble est actuellement de 437,7 pour 100 000 habitants.

Jeremy Farrar, membre du Groupe consultatif scientifique pour les urgences (SAGE) du gouvernement, a déclaré à la BBC un verrouillage à l'échelle du Royaume-Uni aurait déjà dû se produire et doit absolument l'être maintenant. Il y a plus d'un mois, le SAGE a recommandé au gouvernement britannique d'imposer un délai de deux semaines Verrouillage du «disjoncteur» en Angleterre tout en gardant les écoles ouvertes, mais le gouvernement a choisi de ne pas suivre les conseils. Farrar a déclaré que tout retard supplémentaire serait coûteux et signifierait que les restrictions ultérieures seront «de plus en plus dures et plus longues». Dominic Raab, ministre britannique des Affaires étrangères, a déclaré aujourd'hui à BBC Radio 4 que le gouvernement était «S'efforcer d'éviter» un deuxième verrouillage national. Il a déclaré que «l'avis scientifique écrasant» adressé au gouvernement était que les verrouillages locaux étaient «la bonne voie à suivre».

La propagation du virus en Angleterre a dépassé le «pire scénario raisonnable» prédit par le gouvernement dans un Rapport SAGE daté du 14 octobre, publié aujourd'hui. Le groupe consultatif scientifique du gouvernement a estimé qu'à la mi-octobre, entre 43 000 et 74 000 personnes étaient infectées par le virus chaque jour en Angleterre. «C'est nettement au-dessus du profil du pire scénario raisonnable, où le nombre d'infections quotidiennes en Angleterre est resté entre 12 000 et 13 000 en octobre», indique le rapport.

Autres nouvelles sur les coronavirus

Le candidat vaccin russe Spoutnik V contre le coronavirus pourrait être mis à la disposition du public à Moscou dès novembre, a déclaré aujourd'hui la maire adjointe de la ville, Anastasia Rakova, sur la chaîne de télévision Russia 24. Environ 9000 personnes à Moscou ont reçu des doses du vaccin candidat jusqu'à présent dans le cadre d'un essai en cours, selon son développeur. Mais la vaccination de masse du public n'est pas encore possible, car les doses de vaccin nécessaires n'ont pas encore été délivrées, a déclaré Rakova.

Infections à coronavirus aux États-Unis a bondi de 91248 en une seule journée, une augmentation quotidienne record pour le pays. Des augmentations records du nombre quotidien de patients hospitalisés ont été enregistrées dans 17 États américains.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 1,18 million. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 45,2 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Prévenir de futures pandémies: Des maladies comme le covid-19 proviennent d'animaux sauvages, donc la réduction des pratiques non durables comme la déforestation pourrait empêcher de futures épidémies de se produire, selon un rapport mondial sur la biodiversité.

Un avis du gouvernement rappelle aux gens que les gens sont & # 039; élevés & # 039; ou & # 039; niveau 2 & # 039; restrictions de coronavirus à Londres, Royaume-Uni

Un avis du gouvernement rappelle aux gens les restrictions relatives aux coronavirus à Londres, au Royaume-Uni

David Cliff / NurPhoto / Images PA

29 octobre

Les cas de coronavirus augmentent fortement en Angleterre, selon une enquête sur les tests sur écouvillon

Les infections à coronavirus dans les communautés d'Angleterre pourraient augmenter de jusqu'à 96 000 nouveaux cas par jour, selon le derniers résultats de l’étude REACT-1 de l’Imperial College London. En utilisant des tests aléatoires sur écouvillon sur 85000 personnes, les chercheurs ont découvert qu'environ une personne sur 78 en Angleterre avait le virus entre le 16 et le 25 octobre, contre une personne sur 167 entre le 18 septembre et le 5 octobre. Cela équivaut à 96 000 nouvelles infections chaque jour. Les chercheurs estiment que l'Angleterre Numéro R le nombre de personnes infectées par chaque personne infectée par un coronavirus est désormais de 1,6, contre 1,1 fin septembre. Ils estiment que les infections doublent tous les neuf jours, par rapport à tous les 29 jours auparavant, et qu'elles augmentent dans tous les groupes d'âge, avec la plus forte augmentation des infections chez les personnes âgées de 55 à 64 ans. «Les mesures qui étaient en place au cours de la ces deux derniers mois dans la majeure partie de l'Europe étaient clairement insuffisants pour empêcher la nouvelle croissance importante des cas infectés et la propagation rapide du virus », a déclaré Igor Rudan de l'Université d'Édimbourg dans un déclaration. «Il est particulièrement préoccupant que l'augmentation la plus rapide du nombre d'infections soit observée dans les groupes d'âge de 55 à 64 ans et de 65 ans ou plus», a-t-il déclaré. La gravité de la covid-19 et le risque de mourir de la maladie augmenter avec l'âge.

Tous les deux La France et l'Allemagne ont annoncé un resserrement des restrictions pour essayer de freiner la flambée des cas de coronavirus. La France entrera dans un deuxième verrouillage national à partir de vendredi pour durer au moins jusqu'à fin novembre, et l'Allemagne impose un verrouillage partiel d'un mois à partir du 2 novembre après avoir signalé deux jours avec augmentation record des nouveaux cas quotidiens. Le ministre britannique du Logement, Robert Jenrick, a déclaré aujourd'hui que le Le gouvernement britannique ne veut pas imposer un deuxième verrouillage national En Angleterre. "Nous savons que cela a un certain effet sur le virus, mais nous savons aussi que cela perturbe énormément la vie et les moyens de subsistance des gens, ainsi que la santé et le bien-être en général, nous ferons donc tout notre possible pour éviter cette situation", a-t-il déclaré Nouvelles du ciel. L'Écosse a annoncé aujourd'hui un nouveau système à cinq niveaux de restrictions relatives aux coronavirus entrera en vigueur lundi, bien qu'aucune région du pays ne soit soumise au plus haut niveau de restrictions. Région de Catalogne en Espagne fermé ses frontières aujourd'hui dans un effort pour lutter contre la propagation des infections. L'interdiction d'entrer ou de sortir du territoire durera 15 jours.

Autres nouvelles sur les coronavirus

Les conseillers en santé du gouvernement américain ont averti que des mesures d'atténuation agressives seront nécessaires pour freiner la propagation rapide des cas de coronavirus dans le centre et l'ouest du pays, selon un rapport du groupe de travail sur les coronavirus de la Maison Blanche vu par CNN. «Si les choses ne changent pas, s'ils continuent sur la voie que nous suivons, il y aura beaucoup de douleur dans ce pays en ce qui concerne les cas supplémentaires, les hospitalisations et les décès», a déclaré le conseiller américain en santé Anthony Fauci dans une interview. avec CNBC mercredi. Treize États américains, principalement dans le Midwest et l'ouest, ont signalé mercredi un nombre record d'hospitalisations liées au covid-19, selon une analyse de Reuters.

Un mise à jour vers l'application de suivi des contacts NHS Covid-19 en Angleterre et au Pays de Galles, le score de risque au-dessus duquel les personnes sont invitées à s'isoler sera réduit. En abaissant ce seuil, les personnes qui n'auraient pas reçu d'alerte d'avertissement via l'application recevront désormais une alerte leur demandant de s'auto-isoler. «Nous pensons que l'abaissement du seuil est nécessaire pour réduire le taux R et rompre la chaîne de transmission», a écrit Gaby Appleton, directeur des produits pour NHS Test and Trace. blogpost.

Taïwan atteint 200 jours sans aucun cas de coronavirus acquis au pays. Le dernier cas a été enregistré le 12 avril.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 1,17 million. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 44,6 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Long covid: Des millions de personnes peuvent ressentir des symptômes à long terme après avoir récupéré de la covid-19 – probablement parce que le virus se cache du système immunitaire.

Un agriculteur en Allemagne conduit sa moissonneuse-batteuse dans un champ de maïs avec un labyrinthe en forme de particule de coronavirus

Un agriculteur en Allemagne conduit sa moissonneuse-batteuse dans un champ de maïs avec un labyrinthe en forme de particule de coronavirus

FRIEDEMANN VOGEL / EPA-EFE / Shutterstock

28 octobre

Les pays européens enregistrent un nombre record de nouveaux cas quotidiens de coronavirus

Près de la moitié des nouveaux cas quotidiens de coronavirus dans le monde sont se produit maintenant en Europe, avec l'Allemagne, la Pologne et la République tchèque parmi Pays européens déclarant de nouveaux records dans leur nombre de cas quotidiens. La Pologne a signalé aujourd'hui 18 820 nouveaux cas, la République tchèque 15 663 et l'Allemagne 14 964, les plus fortes augmentations quotidiennes enregistrées dans ces pays depuis le début de la pandémie. La Suisse et la Slovénie ont également signalé leurs plus fortes augmentations quotidiennes d'infections à ce jour, tandis que la Russie et l'Ukraine ont signalé leurs plus hauts taux de mortalité quotidiens. La Grande-Bretagne signalé 24701 nouveaux cas de coronavirus aujourd'hui et 310 morts.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a averti hier que L'Europe est «bien derrière» dans sa bataille contre la deuxième vague du virus. «Il ne fait aucun doute que la région européenne est actuellement un épicentre de la maladie», a déclaré le directeur du programme d’urgence sanitaire de l’OMS, Mike Ryan, lors d’une conférence de presse. «À l'heure actuelle, nous sommes bien en retard sur ce virus en Europe, il faudra donc une sérieuse accélération dans ce que nous faisons et peut-être une nature beaucoup plus complète des mesures qui seront nécessaires.» Peter Piot de la London School of Hygiene and Tropical Medicine a fait écho à Ryan lors d'un point de presse aujourd'hui, disant L'Europe s'était «trop détendue» et voyait donc une «résurgence» des cas. Piot conseille la Commission européenne sur le coronavirus.

De nombreux gouvernements européens imposent de nouveaux verrouillages ou les envisagent. L'Irlande et le Pays de Galles ont déjà imposé verrouillages à l'échelle nationale ce mois-ci, et l'Italie a introduit de nouvelles règles strictes plus tôt cette semaine. Allemagne et France devraient prendre des décisions sur de nouveaux verrouillages cette semaine. La chancelière allemande Angela Merkel a rencontré aujourd'hui les dirigeants de l'État allemand pour décider de fermer complètement les bars, les centres de loisirs et les hôtels et d'introduire d'autres restrictions surnommé "Voyant de verrouillage" par les médias allemands comme les limites sur les contacts sociaux et les restaurants à emporter uniquement. Pendant ce temps, la France décide de l'étendue d'un verrouillage prévu de quatre semaines, qui pourrait entrer en vigueur ce jeudi.

Au Royaume-Uni, l’un des conseillers scientifiques du gouvernement a déclaré que sans autres mesures de verrouillage, le nombre de patients atteints de covid-19 dans les hôpitaux pourrait dépasser le pic printanier d’ici la fin novembre. Mark Walport a déclaré à BBC Radio 4 que sans de telles mesures, il n'était «pas irréaliste» qu'il y aurait 25000 personnes hospitalisées avec covid-19 d'ici la fin du mois prochain plus haut que le pic de 19 849 le 12 avril. Actuellement, il y a plus de 9000 patients hospitalisés atteints de covid-19 au Royaume-Uni. «La France, qui a une population très similaire à la nôtre, compte actuellement environ 16 000 personnes hospitalisées», a déclaré Walport. «Nous constatons des choses similaires en Espagne.»

Autres nouvelles sur les coronavirus

La Chine a signalé sa augmentation quotidienne la plus élevée de nouveaux cas de coronavirus dans plus de deux mois. Il y a eu 42 nouveaux cas confirmés mardi en Chine continentale, le chiffre le plus élevé depuis que 44 cas ont été signalés le 10 août. Le pic est principalement dû à une augmentation des infections dans la région du nord-ouest du Xinjiang, où les autorités locales ont récemment testé environ 4,7 millions de personnes vivant dans la ville de Kashgar.

L'administration Trump a affirmé hier que «Mettre fin à la pandémie» était l'une de ses principales «réalisations scientifiques de premier mandat», dans un communiqué de presse envoyé aux journalistes. Les États-Unis ont signalé un record de plus de 500000 nouveaux cas de coronavirus au cours de la semaine dernière, et le nombre de cas augmente maintenant en presque tous les États américains. Plus de 8,7 millions de cas et 226 000 décès ont été enregistrés aux États-Unis depuis le début de la pandémie.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 1,16 million. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 44,1 millions, selon Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Reconstruction après covid-19: La pandémie a mis en évidence d'énormes faiblesses dans nos systèmes économiques. Nouveau scientifique a demandé à six économistes de premier plan comment le repenser pour réduire les inégalités et sauver la planète.

Verrouillage levé: Les Australiens célèbrent la fin d'un verrouillage strict à Melbourne après l'élimination des cas de coronavirus dans l'État de Victoria.

Une personne portant un masque de protection marche près d'un signe de distance sociale à Coventry, Royaume-Uni

Une personne portant un masque de protection marche près d'un signe de distance sociale à Coventry, Royaume-Uni

REUTERS / Andrew Couldridge

27 octobre

Plus de 60000 personnes au Royaume-Uni sont mortes de la covid-19 depuis le début de la pandémie

Le bilan des morts de Covid-19 au Royaume-Uni a touché 61.116 personnes depuis le début de la pandémie. En Angleterre et au Pays de Galles, il y a eu 670 décès mentionnant la covid-19 sur le certificat de décès au cours de la semaine se terminant le 16 octobre, contre 438 la semaine précédente. C'est la sixième semaine consécutive où le nombre de décès a augmenté, selon le Office des statistiques nationales. Le nord-ouest de l'Angleterre a été la région la plus durement touchée par la deuxième vague de coronavirus, avec 229 décès dus au covid-19 au cours de la même période. Aujourd'hui, le Royaume-Uni dans son ensemble enregistré 22.885 nouveaux cas et 367 décès, le nombre quotidien de décès le plus élevé dans le pays depuis le 27 mai.

Une exposition à long terme à la pollution atmosphérique peut augmenter le risque de mourir de la covid-19

L'exposition à la pollution atmosphérique peut augmenter le risque de mourir du covid-19, avec environ 15% des décès par coronavirus dans le monde estimés par les chercheurs comme étant en partie attribuables à une exposition à long terme à la pollution atmosphérique. Les chercheurs ont utilisé des données satellitaires pour calculer l'exposition globale aux particules fines particules d'un diamètre maximal de 2,5 micromètres, également appelées PM2,5 ainsi que des données sur les décès liés au covid-19 aux États-Unis et en Chine, pour estimer le degré auquel l'exposition à la pollution atmosphérique influence la mortalité au covid-19. Ils estiment que la pollution atmosphérique par les particules a contribué à 15% des décès dus à la covid-19 dans le monde, 27% en Asie de l'Est, 19% en Europe et 17% en Amérique du Nord. «Lorsque les gens inhalent de l'air pollué, les très petites particules polluantes, les PM2,5, migrent des poumons vers le sang et les vaisseaux sanguins, provoquant une inflammation et un stress oxydatif sévère», a déclaré l'auteur de l'étude Thomas Münzel à l'Université Johannes Gutenberg en Allemagne dans un déclaration. “The (coronavirus) also enters the body via the lungs, causing similar damage to blood vessels,” said Münzel, which may have an “additive adverse effect on health”. The study was published in the journal Cardiovascular Research.

Autres nouvelles sur les coronavirus

The percentage of people in England with coronavirus antibodies fell from 6 to 4.4 per cent between 20 June and 28 September, according to preliminary results from Imperial College London’s REACT-2 study. The study included more than 365,000 people across England, who took finger-prick antibody tests at home. It still isn’t clear whether antibodies provide immunity to the coronavirus or for how long such immunity might last. “It would be premature to assume that this means that immunity to (the coronavirus) does not last,” said Eleanor Riley at the University of Edinburgh in a déclaration. “The study does not look at antibody concentrations, antibody function or other aspects of immunity such as T-cell immunity. » The study has not yet been peer-reviewed.

A letter signed by more than 50 MPs calls on UK prime minister Boris Johnson to outline a roadmap out of coronavirus restrictions for the north of England. Much of the region is currently under strict tier three rules.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

The worldwide death toll has passed 1.16 million. The number of confirmed cases is more than 43.6 million, according to Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

A laboratory technician wearing personal protective equipment works in a laboratory

A laboratory technician works at the mAbxience biopharmaceutical company in Garin, Argentina, which will manufacture the University of Oxford vaccine candidate

Natacha Pisarenko/AP/Shutterstock

26 October

Oxford coronavirus vaccine seems to produce an immune response in people over 55

The University of Oxford coronavirus vaccine candidate has been found to produce an immune response in people over the age of 55. The results are encouraging because older people are at an increased risk of becoming severely ill and dying from covid-19, partly because the immune system weakens with age. The finding, which has not yet been published, builds on results from July which found that the vaccine also produces an immune response in younger adults, aged between 18 and 55. The vaccine candidate is being developed by pharmaceutical company AstraZeneca in partnership with the University of Oxford. “It is encouraging to see immunogenicity responses were similar between older and younger adults,” an AstraZeneca spokesperson told CNBC today.

UK health minister Matt Hancock today said the government was preparing to roll out a coronavirus vaccine and expects it will be ready in the first half of 2021. Hancock also said that he doesn’t rule out the possibility that some people could receive a vaccine this year. Yesterday, US health adviser Anthony Fauci said it should be known by the end of November or early December if a coronavirus vaccine candidate was safe and effective. Fauci, speaking on the BBC’s Andrew Marr Show, added: “The question is, once you have a safe and effective vaccine, or more than one, how can you get it to the people who need it as quickly as possible?”

Autres nouvelles sur les coronavirus

The city of Melbourne, in south east Australia, will exit its strict coronavirus lockdown from Wednesday, after more than three months. Deaths in Victoria state, of which Melbourne is the capital, accounted for more than 90 per cent of deaths from covid-19 in Australia’s second wave. But after its first day with no new coronavirus cases since June, authorities announced that restrictions could gradually be lifted. “With zero cases and so much testing over the weekend (…) we are able to say that now is the time to open up,” Victoria’s premier Daniel Andrews told journalists today. From Wednesday, people in Melbourne will be allowed to leave their homes freely, and bars, shops and restaurants will be permitted to reopen.

As coronavirus cases surge in the US, White House chief of staff Mark Meadows said that the country is “not going to control the pandemic”. Speaking on CNN’s State of the Union show yesterday, he said: “What we need to do is make sure that we have the proper mitigation factors, whether it’s therapies or vaccines or treatments to make sure that people don’t die from this.” More than 225,000 people in the US have died from covid-19 since the start of the pandemic, according to Johns Hopkins University. The US reported 83,718 new coronavirus cases on Saturday, almost as many as the country’s current record for daily new cases of 83,757 set on Friday.

UK pharmacy chain Boots today announced it will start offering 12-minute coronavirus tests for people without symptoms in November. The tests will cost £120 and will be available in selected UK stores. While a negative test result may give people peace of mind at the time it is taken, Paul Hunter at the University of East Anglia told the BBC: “A negative test today tells you nothing really about whether you are going to be positive a day or two later.”

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

The worldwide death toll has passed 1.15 million. The number of confirmed cases is more than 43.1 million, according to Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Covid-19 response: Cutting transmission of the coronavirus is vital to prevent hospitals being overwhelmed and schools shutting, but also to stop it evolving.

A member of the NHS Liverpool Blood and Transplant staff inside a pop up plasma donor centre in Liverpool, UK

A member of the NHS Liverpool Blood and Transplant staff inside a pop up plasma donor centre in Liverpool, UK

Peter Byrne/PA Wire/PA Images

23 October

Study finds convalescent plasma treatment is of limited benefit in covid-19

Transfusions of plasma from people who have recovered from covid-19 offer limited benefit in terms of saving lives or reducing the severity of illness, a study has found. Convalescent plasma a component of blood from people who have recovered from covid-19 is being collected by NHS Blood and Transplant for use in studies in the UK, and was granted an emergency use authorisation by the US Food and Drug Administration (FDA) in August, despite limited evidence that it had an effect. Convalescent plasma was used as a treatment for more than 100,000 patients admitted to hospital with covid-19 in the US between April and August.

The study, which was published in the BMJ, included 426 participants across 39 hospitals in India, about half of whom were randomised to receive two doses of convalescent plasma given 24 hours apart. It found that convalescent plasma was not associated with a reduction in progression to severe covid-19 or death within 28 days. An NHS Blood and Transplant spokesperson said that UK-based studies are only infusing plasma that contains higher levels of coronavirus antibodies than the plasma that was used in this recent study. “This was a trial which used donations with antibody levels around 6 to 10 times lower than we are using,” they said in a statement.

Autres nouvelles sur les coronavirus

Tests for the coronavirus in sewage are being used to try to predict where new outbreaks might occur. A sewage sampling programme has been piloted in the south-west of England since June, and has already detected a spike in cases in the region and alerted NHS Test and Trace, according to the UK government. The programme is now being rolled out across more than 90 wastewater treatment sites in the UK, which cover about 22 per cent of the population of England.

Parts of Nottinghamshire and West Yorkshire may be put under strict tier three restrictions from Wednesday. Talks are underway between the UK government and local leaders. Tier three rules came into force today in Greater Manchester in England, and Wales will enter a 17-day lockdown starting at 6 pm. South Yorkshire in England will move into tier three from Saturday.

The antiviral drug remdesivir has been approved by the FDA as a treatment for people hospitalised with covid-19, despite a recent World Health Organization study suggesting it has little effect on survival in covid-19. It is the first drug in the US to receive approval for the treatment of covid-19.

Travellers returning to Australia may soon be allowed to opt to be put under surveillance through a smartphone app or a wearable tracking device so they can quarantine at home, rather than in a hotel, a government review suggests.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

The worldwide death toll has passed 1.13 million. The number of confirmed cases is more than 41.8 million, according to Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Drivers attend a coronavirus drive-in testing facility set up at the Chessington World of Adventures Resort, in Chessington, UK

Drivers attend a coronavirus drive-in testing facility set up at the Chessington World of Adventures Resort, in Chessington, UK

ADRIAN DENNIS/AFP via Getty Images

22 October

NHS Test and Trace reaches lowest ever percentage of the contacts of virus cases

For the third consecutive week, England’s contact tracing system reached a record low percentage of people who had come into contact with someone who tested positive for the coronavirus. Only 59.6 per cent of the contacts of those who were diagnosed were reached by NHS Test and Trace and told to self-isolate in the week up to 14 October, down from 62.6 per cent the previous week and the lowest figure since the system launched in May. UK government scientific advisers recommend a target of 80 per cent or more to limit infections from spreading. “(The latest figures) show a system struggling to make any difference to the epidemic”, said James Naismith at the University of Oxford in a déclaration.

The system also returned a record low percentage of coronavirus test results within 24 hours – just 7.4 per cent of people received their results within a day. In early June, UK prime minister Boris Johnson told parliament all covid-19 tests would be returned within 24 hours by the end of the month. “We recognise that testing turnaround times must improve and we are working hard to address this,” Johnson’s official spokesperson told the Huffington Post.

Autres nouvelles sur les coronavirus

People from Black, Asian and other ethnic minority groups in England are at an increased risk of getting infected with the coronavirus and dying from covid-19, and part of this excess risk remains unexplained, according to a report released today by the UK government’s Race Disparity Unit. The report says “current evidence clearly shows that a range of socioeconomic and geographical factors such as occupational exposure, population density, household composition and pre-existing health conditions contribute to the higher infection and mortality rates for ethnic minority groups” but don’t account for all of the increased risk. In response, Chaand Nagpaul, British Medical Association council chair, called for “tangible action right now” to protect Black, Asian and minority ethnic people. “As we sit amid a second wave of infections, we know that about a third of those admitted to intensive care are not white showing no change since the first peak,” said Nagpaul in a statement. “Meanwhile, Black and Asian people have been found twice as likely to be infected compared to white people.” The report suggested measures to help investigate the disparity in England, which the UK government has accepted, including making the recording of ethnicity on death certificates mandatory.

In a trial of a potential coronavirus vaccine, a participant who reportedly did not receive the vaccine but instead got a placebo has died. The individual was taking part in a trial in Brazil of a vaccine candidate being developed by AstraZeneca in partnership with the University of Oxford. In a statement, AstraZeneca said “all required review processes have been followed”, adding that “assessments have not led to any concerns about continuation of the ongoing study”. The phase 3 trial was paused in September after a participant in the UK became ill. Trials have since resumed in the UK, Brazil, South Africa and India, although they remain suspended in the US.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

The worldwide death toll has passed 1.13 million. The number of confirmed cases is more than 41.3 million, according to Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Social viruses: The coronavirus and others are no lone wolves, they cooperate and compete with one another. Understanding these social interactions could help us fight them.

A woman pushing a baby stroller walks on a street during stricter restrictions due to the coronavirus outbreak in Sheffield, UK

A woman pushing a baby stroller walks on a street during stricter restrictions due to the coronavirus outbreak in Sheffield, UK

Lee Smith/REUTERS

21 October

South Yorkshire becomes latest region of England to face strictest virus rules

Sheffield and Doncaster will be put under strict tier three coronavirus restrictions from this Saturday along with the rest of South Yorkshire. “The number of people with covid in our hospitals has doubled over the last ten days, with no signs this will relent over the coming weeks,” Sheffield city region mayor Dan Jarvis said in a statement today. “Inaction was not an option.” He said that he and other local leaders had secured £41 million in funding from the UK government to support people and local businesses once the region is moved into tier three. Yesterday, the UK government announced that tier three rules will be imposed in Greater Manchester on Friday, against the wishes of local leaders who requested more funding to support businesses. Today, UK prime minister Boris Johnson announced a £60 million support package for the region, an increase from an initial £22 million package announced yesterday, but still less than the £65 million requested by local leaders. Tier three is the highest coronavirus alert level and means tighter restrictions on household mixing, as well as the closure of bars and pubs that do not serve meals. The Liverpool city region and Lancashire are already under tier three restrictions. By Saturday 25 October, 7.3 million people in England 13 per cent of the population will be living under tier three rules.

Scotland is expected to move to a tiered system of coronavirus restrictions on 2 November. Restrictions on hospitality venues in Scotland were today extended for another week after bars and restaurants in Scotland’s central belt area were closed on 9 October. Venues in other parts of the country are not allowed to serve alcohol indoors.

The UK as a whole recorded 26,688 new coronavirus cases today, a new daily record.

Autres nouvelles sur les coronavirus

New Zealand recorded 25 new coronavirus cases today, its biggest daily count since April. Two of the recent infections were locally acquired and the remainder were discovered at the New Zealand border, including 18 among Russian and Ukranian fishing crews who had arrived on a flight from Moscow. New Zealand has been widely praised for its aggressive response to the coronavirus, which is aimed at eliminating the virus from the country entirely.

Lockdowns have been reintroduced in regions of Spain and Italy, and Ireland will today become the first European country to return to a full, national coronavirus lockdown. Ireland is currently recording 270.8 virus cases per 100,000 people, compared to 348.7 per 100,000 people in the UK, according to the latest figures from the European Centre for Disease Prevention and Control (ECDC).

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

The worldwide death toll has passed 1.12 million. The number of confirmed cases is more than 40.9 million, according to Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Changing virus: So far, we haven’t seen much change in the coronavirus, but as we develop more therapies and potentially a vaccine it could mutate.

UK infection survey: The UK’s flagship covid-19 infection tracking survey by the Office for National Statistics has been deluged by complaints, with volunteers calling it an “absolute shambles” and “disappointing and frustrating”.

Navigating uncertainty: Baffling statistics and their impact on our emotions can make it hard to evaluate risk in this pandemic. But there are simple steps you can take to put risk in context and feel more confident in your decisions.

Greater Manchester mayor Andy Burnham speaking outside Bridgewater Hall, Manchester

Greater Manchester mayor Andy Burnham speaking outside Bridgewater Hall, Manchester

Credit: Jacob King/PA Images

20 October

UK government imposes tier three virus rules in Greater Manchester despite local disagreement

The UK government in Westminster will impose tier three restrictions on Greater Manchester from Friday despite opposition from local leaders, who say the financial support for businesses that will be forced to close is inadequate. Tier three is the highest alert level and means tighter restrictions on household mixing, as well as the closure of bars and pubs that do not serve meals. Greater Manchester mayor Andy Burnham said the government had not offered enough money to “protect the poorest people in our communities.” UK prime minister Boris Johnson said at a televised briefing today that the region would receive £22 million in extra financial support. Burnham and other local leaders originally proposed a £90 million plan, which they reduced to a request for £65 million during talks with Johnson today.

The UK government also signalled today that Sheffield and Leeds could be the next areas facing tier three rules, as cases remain high in south and west Yorkshire. If this goes ahead, one third of the UK population could be living under stricter rules within days, as Wales is set to enter a nation-wide lockdown on Friday. Scotland’s first minister Nicola Sturgeon said at a briefing today that she expects to be able to announce plans for a tiered system of coronavirus restrictions in Scotland later this week.

Thousands of people living in Halton in the Liverpool city region, which is currently under tier three rules, have signed a petition asking for their area to be moved out of tier three. The number of cases in Halton fell from 399.5 to 338.5 per 100,000 people over the week leading up to 15 October. Tier three restrictions were first introduced in the Liverpool city region on 14 October, and are also in force in Lancashire and will soon be in Greater Manchester too.

London mayor Sadiq Khan today called for a 10 pm curfew on pubs and restaurants in the city to end, now that London is under tier two coronavirus restrictions. “We saw the worrying consequences of increased social mixing on the streets and on public transport in the capital around 10 pm immediately after its introduction,” Khan said in a statement. “Now London and other parts of the country have moved into tier two and higher restrictions, which prohibit household mixing, the current 10 pm curfew policy makes even less sense and should be scrapped.” Under tier two rules, people are not allowed to mix with people from other households indoors, but are allowed to visit pubs or restaurants with members of their own household or support bubble.

Autres nouvelles sur les coronavirus

To break the chains of coronavirus transmission in Europe, countries need to systematically quarantine people who have been in contact with those testing positive for coronavirus, said Mike Ryan, World Health Organization (WHO) director of health emergencies, at a virtual press briefing yesterday. “About half of our member states within the European region have experienced a 50 per cent increase in cases in the last week,” said Ryan. “If I was asked for one thing (…) that might change the game here, that is: making sure that each and every contact of a confirmed case is in quarantine for the appropriate period of time, so as to break chains of transmission.” le WHO recommends that all contacts of people with confirmed or probable covid-19 be quarantined in a designated facility or at home for 14 days from their last exposure. “I do not believe that has occurred systematically anywhere, and particularly in countries that are experiencing large increases now,” said Ryan.

le UK recorded 21,331 coronavirus cases today, up from 18,804 yesterday, according to official figures. There were also 241 deaths from covid-19 – the highest daily figure recorded since 258 deaths were recorded on 5 June. Deputy chief medical officer for England, Jonathan van Tam, said during a press briefing today that he expects the upwards trend in deaths to continue.

Researchers in the UK announced plans to infect volunteers with the coronavirus as part of a “challenge trial” starting in January, although the study has not yet received final ethical approval. The initial aim of the trial will be to establish the minimum infectious dose before testing potential vaccines.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

The worldwide death toll has passed 1.12 million. The number of confirmed cases is more than 40.5 million, according to Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

UK infection trial: A UK trial that involves intentionally infecting healthy volunteers with the coronavirus will start in January if approved by health authorities. The aim is to establish the minimum infectious dose before testing potential vaccines.

Coronavirus and TB: The covid-19 pandemic has collided with the ongoing tuberculosis epidemic, leaving many without adequate medical care and stuck at home, where they could pass an infection on to others.

En savoir plus sur ces sujets:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *