Catégories
Actualités rurales

Covid-19 news: Il s'agit de la crise sanitaire "la plus grave" jamais vue, selon l'OMS

Par Michael Le Page
, Clare Wilson
, Jessica Hamzelou
, Adam Vaughan
, Conrad Quilty-Harper
et Layal Liverpool

Image par défaut du nouveau scientifique

Directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus.

FABRICE COFFRINI / EPA-EFE / Shutterstock

Dernières nouvelles du coronavirus à 17 heures le 27 juillet

Covid-19 est l'urgence sanitaire mondiale «la plus grave» de tous les temps, déclare le Directeur général de l'OMS

Covid-19 est «Facilement la plus grave» urgence sanitaire mondiale l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déjà déclaré, a déclaré le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'un conférence de presse aujourd'hui. Plus de 16 millions de cas de coronavirus ont été confirmés dans le monde et il y a eu plus de 648000 décès dus au covid-19 depuis le début de la pandémie. Cela fait près de six mois que l'OMS a déclaré le covid-19 urgence de santé publique de portée internationale fin janvier. «Covid-19 a changé notre monde», a déclaré le directeur général, ajoutant que la pandémie «a montré de quoi les humains sont capables – à la fois positivement et négativement».

Autres actualités sur les coronavirus

Publicité

Restrictions sont réintroduits en Asie, alors que les pays tentent de contrôler les nouvelles vagues d'infections à coronavirus. En Chine, 61 nouveaux cas ont été confirmés aujourd'hui, le plus grand nombre de nouveaux cas quotidiens depuis avril. Au cours du week-end, Hong Kong, la Corée du Sud, l'Inde et l'Australie ont tous atteint de nouveaux records quotidiens de nouveaux cas depuis le début de la pandémie. Les responsables de Hong Kong ont annoncé un resserrement des restrictions aujourd'hui, y compris l'interdiction des rassemblements de plus de deux personnes. Dimanche, la Corée du Nord a signalé un cas de coronavirus pour la première fois. Au Vietnam, 80000 personnes à Danang, principalement des touristes nationaux, sont évacués vers 11 autres villes dans le pays après que trois résidents ont été testés positifs pour le coronavirus ce week-end. Les nouveaux cas au Vietnam sont les premiers enregistrés là-bas depuis plus de trois mois.

Voyageurs arrivant au Royaume-Uni depuis l'Espagne devra être mis en quarantaine pendant 14 jours, a annoncé dimanche le gouvernement, avec un préavis de six heures donné aux voyageurs de retour. Plus que 600000 touristes britanniques sont estimés être en Espagne en vacances pour le moment. Auparavant, l’Espagne figurait sur une liste de plus de 50 pays exemptés des règles de quarantaine du Royaume-Uni. La ministre de la Santé, Helen Whately, a déclaré que le gouvernement devait agir «rapidement et de manière décisive» après que les cas en Espagne aient augmenté la semaine dernière. Épidémiologiste Keith Neal à l'Université de Nottingham a qualifié la décision du Royaume-Uni de «raisonnable», ajoutant que «ces décisions doivent être prises rapidement à mesure que la situation évolue».

Pour la première fois au Royaume-Uni, un Chat de compagnie a été testé positif pour le coronavirus. Yvonne Doyle, directrice médicale de Public Health England, a déclaré la conclusion «Ne devrait pas être une cause d’alarme» et la vétérinaire en chef du gouvernement britannique, Christine Middlemiss, a déclaré qu'il n'y avait aucune preuve suggérant que les animaux de compagnie transmettent directement le virus aux humains. Le chat a été testé dans un laboratoire de Surrey, en Angleterre, le 22 juillet et ses propriétaires avaient déjà été testés positifs pour la covid-19. Il y avait déjà eu des rapports de chats testés positifs pour le coronavirus ailleurs dans le monde, notamment à Hong Kong, en Belgique, en France, en Allemagne, en Suisse, en Espagne et aux États-Unis.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé les 649 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 16,2 millions, selon le carte et tableau de bord de l'Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Covid-19 et obésité: Il a été démontré que les pandémies d'obésité et de covid-19 sont interdépendantes, et les deux nécessitent de toute urgence davantage de recherches pour fournir des preuves claires sur la meilleure façon de les vaincre.

Seconde vagues: Alors que les cas mondiaux continuent de monter en flèche, il y a également eu une augmentation inquiétante des cas en Asie.

Informations essentielles sur le coronavirus

Qu'est-ce que Covid-19?

Quels sont les pires symptômes et à quel point la covid-19 est-elle mortelle?

Vous pourriez propager le coronavirus sans vous rendre compte que vous l'avez

Comment les pays peuvent-ils savoir quand il est sûr de faciliter le verrouillage des coronavirus?

Que suggèrent les dernières recherches sur le coronavirus pendant la grossesse?

Que lire, regarder et écouter sur le coronavirus

Le New York Times évalue les progrès de différents vaccins candidats et des traitements médicamenteux potentiels pour le covid-19, et les classe en termes d'efficacité et de sécurité.

Les humains du COVID-19 est un projet mettant en lumière les expériences de travailleurs clés en première ligne dans la lutte contre le coronavirus au Royaume-Uni, via les médias sociaux.

Coronavirus, expliqué sur Netflix est une courte série documentaire examinant la pandémie de coronavirus en cours, les efforts pour la combattre et les moyens de gérer son bilan en matière de santé mentale.

New Scientist Hebdomadaire présente des mises à jour et des analyses sur les derniers développements de la pandémie de covid-19. Notre podcast voit des journalistes experts du magazine discuter des plus grandes histoires scientifiques qui font la une des journaux chaque semaine – de la technologie et de l'espace à la santé et à l'environnement.

Les règles de contagion traite de la nouvelle science de la contagion et des façons surprenantes qu'elle façonne nos vies et nos comportements. L'auteur, Adam Kucharski, est épidémiologiste à la London School of Hygiene and Tropical Medicine, Royaume-Uni, et dans le livre, il examine comment les maladies se propagent et pourquoi elles s'arrêtent.

Contagion: la pandémie des quatre BBC est un documentaire sobre sur la progression d'une pandémie hypothétique simulée par la BBC en 2017. Présenté par la journaliste scientifique et présentatrice de télévision Hannah Fry, et réalisé avec le soutien de certains des meilleurs épidémiologistes et modélisateurs mathématiques du pays, il est très pertinent pour le covid d'aujourd'hui -19 pandémie.

Mises à jour précédentes

Image par défaut du nouveau scientifique

Le vaccin contre la grippe sera gratuit pour les plus de 50 ans en Angleterre

SolStock / Getty Images

24 juillet

Vaccin antigrippal gratuit pour tous les plus de 50 ans en Angleterre

Pour éviter que les services de santé ne soient débordés en hiver, la vaccination gratuite contre la grippe sera offerte à plus de personnes en Angleterre que d'habitude, y compris toutes les personnes de plus de 50 ans et les personnes souffrant de problèmes de santé tels que le diabète.

«Cet hiver plus que jamais, avec le Covid-19 toujours en circulation, nous devons contribuer à réduire tous les risques évitables», a déclaré Chris Whitty, le médecin-chef du Royaume-Uni, dans un communiqué.

Les grandes épidémies de grippe hivernale sollicitent souvent les ressources hospitalières. Cet hiver il y a des craintes qu'il pourrait y avoir une résurgence du coronavirus ainsi que.

Le NHS contactera les personnes éligibles pour obtenir un vaccin gratuit, à commencer par celles de plus de 65 ans ou à haut risque en raison d'un problème de santé. Plus tard, il sera également proposé aux personnes âgées de 50 à 64 ans et aux enfants de première année du secondaire, ainsi qu'à tous les enfants du primaire.

Autres actualités sur les coronavirus

Le fait de renvoyer des personnes des hôpitaux vers des maisons de soins sans test a conduit à de nombreux décès évitables de covid-19 en Angleterre, Le gardien rapports. Dans des soumissions à une enquête sur les coronavirus, l'association caritative Age UK a déclaré que les personnes âgées étaient «catastrophiquement abandonnées», et la British Medical Association a déclaré que l'approche de dépistage et de dépistage du gouvernement permettait au virus de «se propager sans contrôle».

L'Inde a signalé un record de 49000 cas en une seule journée, avec 740 décès. Seuls les États-Unis et le Brésil signalent plus de cas quotidiens.

L'Irlande du Nord sera la première partie du Royaume-Uni pour obtenir une application de suivi des contacts. L'application est basée sur une version publiée en République d'Irlande au début du mois. Le comité de la santé de l'Assemblée d'Irlande du Nord a également soutenu un plan visant à éliminer complètement le coronavirus.

Imperial College London est à la recherche de plus de personnes pour participer à l'essai de son vaccin expérimental contre le coronavirus. L'essai en est à sa première phase et comprendra 120 volontaires.

Le Vietnam a interdiction du commerce d'animaux sauvages vivants et de produits issus de la faune pour prévenir de nouvelles pandémies. La Chine s'est également engagée à faire de même. Certaines des premières infections à coronavirus à Wuhan, en Chine, ont été trouvées chez des personnes qui avaient été exposées à des animaux sauvages sur un marché.

Certains magasins au Royaume-Uni, dont Sainsbury’s et Asda, ont déclaré qu’ils ne demanderaient pas au personnel de faire respecter règles exigeant que les gens portent des masques faciaux. Les règles sont entrées en vigueur aujourd'hui.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le bilan mondial des morts a dépassé les 634 000 morts. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 15,5 millions, selon le carte et tableau de bord de l'Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Les groupes sanguins sont-ils importants? Il existe des preuves que les groupes sanguins peuvent influencer le fait qu'une personne soit ou non infectée par le coronavirus, comme c'est le cas avec le SRAS, mais ce n'est pas encore concluant.

Verrouillage de la faune: Les efforts de régénération ont été encouragés par l'arrêt soudain de la vie quotidienne pendant la pandémie de coronavirus. Les scientifiques saisissent l'occasion d'apprendre comment mieux soutenir notre faune, déclare Graham Lawton.

Image par défaut du nouveau scientifique

Un formulaire Test and Trace affiché à l'entrée d'un pub Wetherspoons à Rochdale, Angleterre

Anthony Devlin / Getty Images

23 juillet

Risque de deuxième vague en Angleterre en raison des échecs de recherche des contacts

De nouveaux chiffres publiés aujourd'hui montrent que le système anglais de dépistage du covid-19 et de recherche des contacts ne parvient toujours pas à atteindre un grand nombre de personnes, ce qui déclenche les avertissements des responsables de la santé concernant une deuxième vague d'infections cet hiver.

Entre le 9 et le 15 juillet, 3887 personnes ont été inscrites dans le système, mais seulement 80% de leurs contacts étroits ont été atteints. Bien que ce chiffre soit en hausse par rapport aux trois quarts environ des premières semaines du programme, les chiffres font suite à analyse par Le gardien montrant que le système atteignait beaucoup moins de personnes dans les zones à taux d'infection élevé, avec seulement 47% à Luton. L'échec continu à atteindre des milliers de personnes a attiré les critiques de la Confédération du NHS, qui représente les dirigeants du NHS.

«Sans un système de test et de traçabilité qui soit toujours robuste dans tout le pays et efficace pour atteindre les personnes où la maladie est particulièrement répandue en temps opportun, nous risquons un deuxième pic qui pourrait sérieusement mettre en danger la santé publique et mettre le NHS sur la voie de une vague d'infections qui pourrait le submerger », a déclaré Layla McCay à la Confédération NHS, dans un rapport. Le régime de test en Angleterre n'atteint toujours pas l'objectif de retour des résultats dans les 24 heures suivant un test. Seuls 46,8% des tests effectués en dehors des hôpitaux, où se déroule actuellement la grande majorité des tests, ont donné un résultat dans les 24 heures.

Autres actualités sur les coronavirus

Les tests de coronavirus en Angleterre pourraient être renforcés par de nouveaux centres de test sans rendez-vous d'ici la fin octobre. Plusieurs centaines sont prévues, la BBC rapporte.

La ville française de Lyon, quant à elle, a commencé test avec une machine similaire à un éthylotest, qui pourrait renvoyer des tests en quelques secondes.

Ailleurs, une équipe internationale a identifié les anticorps qui semblent être les plus puissants pour neutraliser le coronavirus. Les chercheurs, dont l'étude est publiée dans Nature, ont déclaré que certains d'entre eux pourraient être des «candidats prometteurs» pour concevoir des traitements ou prévenir l'infection.

A partir de demain, les masques faciaux seront obligatoires dans les magasins en Angleterre, une mesure que l'Écosse avait déjà adoptée. Guide publié aujourd'hui spectacles, ils devront également être portés dans les banques et les bureaux de poste, mais ne le seront pas dans les restaurants, les pubs, les coiffeurs, les centres de loisirs ou les cinémas.

À partir du 1er août, les personnes qui ont fait du bouclier en Écosse n'auront plus à le faire, le gouvernement écossais a annoncé.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le bilan mondial des morts est passé à 624 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 15,2 millions, selon le carte et tableau de bord de l'Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Image par défaut du nouveau scientifique

La soignante Lucy Skidmore s'entretient avec son arrière-grand-mère et résidente de 100 ans, Joan Loosley, au foyer de soins Fremantle Trust, Princes Risborough, Royaume-Uni

Reuters

22 juillet

Les visites dans les maisons de retraite en Angleterre peuvent reprendre sous réserve d'approbation

Visites à certaines maisons de retraite en Angleterre seront autorisées à reprendre sous réserve de l'approbation des autorités locales et des responsables de la santé publique, conformément aux nouvelles directives du gouvernement. Auparavant, les visites dans les maisons de soins étaient limitées. «Je sais combien il a été douloureux pour les personnes vivant dans des maisons de retraite de ne pas pouvoir recevoir de visites de leurs proches pendant toute cette période», a déclaré le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock. Selon les estimations, 6% des infections à coronavirus en Angleterre entre le 26 avril et le 7 juin concernaient des résidents de maisons de soins. rapport par Data Evaluation and Learning for Viral Epidemics – un groupe indépendant de chercheurs internationaux réuni par la Royal Society. La mise à jour orientation gouvernementale suggère que le nombre de visiteurs soit limité à un par résident et que les visiteurs portent un masque facial.

Autres actualités sur les coronavirus

L'Australie a enregistré son nombre le plus élevé de nouveaux cas de coronavirus quotidiens depuis le début de la pandémie. 502 nouveaux cas ont été enregistrés à l'échelle nationale mardi, dont 484 dans le seul État de Victoria. Les habitants de la grande région de Melbourne et de Mitchell Shire devront porter des masques faciaux en public à partir de jeudi.

La pandémie de coronavirus se manifeste «Aucun signe de ralentissement» dans les Amériques, a déclaré Carissa Etienne, la directrice de l'Organisation panaméricaine de la santé, lors d'un briefing virtuel mardi. Etienne a déclaré qu'en raison du fardeau élevé des maladies infectieuses et des affections chroniques dans les Amériques, environ 30% des personnes dans la région courent un risque accru de développer un covid-19 grave. Il y a eu environ 900 000 nouveaux cas de coronavirus et près de 22 000 décès signalés dans la région au cours de la semaine dernière, la majorité aux États-Unis, au Brésil et au Mexique.

Plus de la moitié des les enfants d'Angleterre, du Pays de Galles et d'Écosse ont eu du mal à continuer d'apprendre à la maison pendant le verrouillage du coronavirus au Royaume-Uni, selon une analyse d'enquêtes représentatives au niveau national menées par des chercheurs du Office des statistiques nationales (ONS). Plus de 12 000 personnes ont été interrogées sur leur expérience de l'enseignement à domicile entre le 3 avril et le 7 juin. Près d'un tiers des parents qui travaillent ont déclaré que l'enseignement à domicile de leurs enfants avait eu des effets négatifs sur leur travail. Les femmes étaient plus susceptibles que les hommes de déclarer effectuer des tâches éducatives et de soins pendant le confinement, selon un autre Rapport ONS.

Le nombre de les décès dus au covid-19 en Écosse ont chuté au niveau le plus bas depuis le début de la pandémie, selon de nouveaux chiffres du gouvernement écossais. Six personnes sont décédées des suites de la maladie au cours de la semaine se terminant le 19 juillet, ce qui en fait la douzième semaine consécutive au cours de laquelle les décès sont tombés en Écosse.

Presque un quart des personnes à Delhi, en Inde, ont eu un coronavirus, selon des tests d'anticorps aléatoires sur plus de 20 000 personnes. On ne sait toujours pas si les anticorps confèrent une immunité durable contre le virus et l'exactitude de certains covid-19 tests d'anticorps ont été récemment remis en question. Mais les résultats suggèrent que le nombre de cas officiels à Delhi peut être une vaste sous-estimation. Delhi a signalé plus de 123 000 cas depuis le début de la pandémie, mais l'étude suggère qu'il pourrait y avoir plus de 6,6 millions de cas dans la ville.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le bilan mondial des morts est passé à 617 000 morts. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 15 millions, selon le carte et tableau de bord de l'Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Vaccin d'Oxford: Un vaccin expérimental contre le coronavirus développé à l'Université d'Oxford produit les réponses immunitaires espérées chez l'homme. Même s'il n'est pas encore clair si cela signifie que le vaccin préviendra les infections, le groupe qui l'a réalisé a conclu des accords pour que les entreprises en fabriquent 2 milliards de doses en un an.

Le Royaume-Uni pourrait éliminer le coronavirus: Un groupe de scientifiques indépendants a suggéré que le Royaume-Uni a le potentiel de devenir une zone exempte de covid-19 – bien que ce ne soit peut-être pas un objectif à atteindre. Aucun pays n'a vraiment éliminé le coronavirus de ses côtes et cela signifierait faire des sacrifices si importants dans d'autres domaines du bien-être public qu'il pourrait faire plus de mal que de bien.

Image par défaut du nouveau scientifique

Les acheteurs portant des masques sur Oxford Street, Londres.

Dominic Lipinski / PA Wire / Images PA

21 juillet

L'humanité vivra avec le coronavirus pendant «de nombreuses années», déclare le chef de l'organisme de bienfaisance pour la santé

«Les choses ne seront pas faites d’ici Noël», Jeremy Farrar, directeur du Wellcome Trust, un grand organisme de bienfaisance dans le domaine de la santé biomédicale et membre du groupe consultatif scientifique du gouvernement pour les urgences, a dit aux députés aujourd'hui, parlant de la pandémie de coronavirus au Royaume-Uni. "Cette infection ne va pas disparaître, c'est maintenant une infection endémique humaine", a-t-il déclaré. Même si nous avions un vaccin ou de très bons traitements, «l'humanité vivra toujours avec ce virus pendant de très nombreuses années… des décennies à venir», a-t-il déclaré. Les commentaires de Farrar interviennent après que le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé un nouvel assouplissement des restrictions en Angleterre la semaine dernière et a déclaré qu'il espérait un «Retour significatif à la normalité» d'ici Noël. Farrar témoignait devant le Comité spécial de la santé et de la protection sociale des Communes dans le cadre d'une enquête en cours sur la gestion par le gouvernement de la pandémie de coronavirus.

Le conseiller médical en chef du gouvernement, Chris Whitty, a déclaré aujourd'hui au comité qu'il y avait pas de «retard énorme» dans la décision du Royaume-Uni d’entrer en lock-out en mars. Le 16 mars, les ministres ont reçu des preuves de l'ampleur de l'épidémie de coronavirus au Royaume-Uni ainsi que des données de modélisation sur la vitesse à laquelle elle était susceptible de se propager. Cependant, le verrouillage du Royaume-Uni n’a été annoncé que le 23 mars – une semaine plus tard. Whitty a déclaré que les ministres «se trouvaient dans une position extrêmement difficile» et que le retard n'était «pas plus que ce à quoi on pouvait raisonnablement s'attendre pour ce qui est vraiment très difficile à mettre en œuvre et à décider.»

Autres actualités sur les coronavirus

De l'Angleterre le programme de test et de traçabilité a enfreint la loi sur la protection des données, le ministère de la Santé et des Affaires sociales a confirmé dans une lettre envoyée à l'Open Rights Group, une organisation de campagne de protection de la vie privée. L’initiative de retracer les contacts des personnes diagnostiquées avec un coronavirus a été lancée sans procéder à une évaluation de son impact sur la vie privée des personnes. L'Open Rights Group affirme que cela rend le programme illégal car c'est une exigence en vertu du règlement général sur la protection des données pour tous les projets qui traitent les données personnelles des personnes pour effectuer une telle évaluation. Le directeur du groupe Jim Killock a déclaré à la BBC que ce manque de «garanties fondamentales de confidentialité» mine la confiance du public dans le gouvernement, qui est un «élément crucial dans la lutte contre la pandémie».

Sept États américains et Porto Rico rapporté des nombres records d'hospitalisations quotidiennes liées au coronavirus lundi. 59 966 nouveaux cas de covid-19 ont été signalés aux États-Unis dans leur ensemble, poursuivant une tendance à la baisse depuis que les nouveaux cas confirmés quotidiens ont culminé à 75 643 le 16 juillet. Le président américain Trump a tweeté une photo de lui-même portant un masque facial hier, qualifiant l'acte de «patriotique». Le président a résisté auparavant porter un masque facial.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé les 611 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 14,7 millions, selon le carte et tableau de bord de l'Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Image par défaut du nouveau scientifique

Un scientifique travaillant au laboratoire d'Oxford Vaccine Group à l'hôpital Churchill d'Oxford.

STEVE PARSONS / POOL / AFP via Getty Images

20 juillet

Le candidat vaccin d'Oxford contre le coronavirus semble sûr et induit une réponse immunitaire

Un candidat vaccin contre le coronavirus en cours de développement par l'Université d'Oxford en partenariat avec la société pharmaceutique AstraZeneca est sûr et active une réponse immunitaire chez l'homme, selon les résultats préliminaires d'essais portant sur 1077 volontaires. Les personnes à qui on a injecté le vaccin, appelé ChAdOx1 nCoV-19, ont fabriqué des anticorps et des cellules immunitaires contre le coronavirus. Les résultats de l'essai ont été publiés aujourd'hui dans The Lancet. Aucun effet secondaire grave n'a été trouvé, bien que 70 pour cent des personnes aient développé une fièvre ou des maux de tête qui pouvaient être traités avec des analgésiques. Il n'est pas encore clair si ce candidat vaccin offre une protection contre l'infection par le coronavirus, et nous ne saurons pas s'il peut empêcher les gens de tomber malades avec le covid-19 jusqu'à ce que nous voyions les résultats d'essais plus importants. Ces essais impliqueront 10 000 personnes au Royaume-Uni, 30 000 personnes aux États-Unis, 2 000 en Afrique du Sud et 5 000 au Brésil.

Le gouvernement britannique a obtenu l'accès à 100 millions de doses du vaccin candidat, en plus de 90 millions de doses d'autres candidats vaccins contre le coronavirus d'entreprises américaines et européennes. Dans le monde, plus de 140 vaccins contre le coronavirus sont actuellement en cours de développement, 23 candidats étant testés sur des personnes.

Autres actualités sur les coronavirus

UNE nouveau traitement par nébulisation pour covid-19 réduit de 79% le risque de cas graves nécessitant un respirateur lors d'un essai préliminaire de 101 patients au Royaume-Uni. Le traitement consiste à inhaler une protéine appelée interféron bêta, qui est naturellement produite dans le corps dans le cadre de la réponse immunitaire à une infection virale. Dans l'essai en double aveugle, la moitié des participants ont reçu la protéine et l'autre moitié un placebo. Ceux qui ont reçu le médicament avaient deux à trois fois plus de chances de récupérer suffisamment pour reprendre leurs activités quotidiennes, selon Synairgen, la société à l'origine du traitement. Le coronavirus bloque la production naturelle d'interféron bêta dans les cellules pulmonaires, selon Tom Wilkinson, professeur de médecine respiratoire à l'hôpital universitaire de Southampton, qui a dirigé le procès. L'administration d'interféron directement dans les poumons est cruciale car il n'est pas possible d'injecter une dose suffisamment élevée sans effets secondaires graves, a-t-il déclaré. Bien que prometteurs, les résultats doivent être traités avec prudence car la taille de l'étude est petite et les résultats n'ont pas encore été revus par des pairs. «Nous admettons que ce n'est pas la plus grande étude. C'était une étude exploratoire », a déclaré Wilkinson.

La moyenne sur sept jours par jour nouveaux cas de coronavirus aux États-Unis a augmenté pour la 41e journée consécutive, principalement en raison de pics continus du nombre de cas en Floride, au Texas et en Californie. Le maire de Los Angeles, Eric Garcetti, a déclaré que le comté était «sur le point» de fermer à nouveau en raison de la récente augmentation des cas.

La France a fait couvertures faciales obligatoires dans tous les espaces publics fermés, ceux qui ne respectent pas les règles encourent des amendes de 135 € (123 £). Les cas de coronavirus sont en augmentation dans le nord-ouest et l'est du pays, le ministre de la Santé Olivier Véran avertissant que la France compte entre 400 et 500 grappes de coronavirus actives.

Activistes anti-masque réunis à Hyde Park à Londres dimanche pour protester contre l'introduction d'une nouvelle législation sur les masques faciaux. Ce sera obligatoire de les porter dans les magasins et supermarchés en Angleterre à partir du 24 juillet. Une enquête du Office des statistiques nationales menée entre le 8 et le 12 juillet a révélé que 61% des personnes ont déclaré avoir utilisé des masques faciaux à l'extérieur de leur domicile au cours de la semaine précédente.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé les 606 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 14,5 millions, selon le carte et tableau de bord de l'Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Éliminer le covid-19: L'Australie était sur le point d'éliminer le coronavirus, mais voit maintenant une augmentation du nombre de nouveaux cas. Qu'est-ce qui ne va pas et peut-il reprendre le contrôle?

Image par défaut du nouveau scientifique

Le Premier ministre britannique Boris Johnson lors d'une conférence de presse numérique au 10 Downing Street aujourd'hui

Andrew Parsons / No 10, rue Downing

17 juillet

De nouveaux plans annoncés pour un nouvel assouplissement des restrictions en Angleterre

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé aujourd'hui plans pour un nouvel assouplissement des restrictions en Angleterre d'ici la fin de l'année. Les Britanniques peuvent désormais utiliser les transports en commun pour n'importe quel trajet, et à partir du 25 juillet, les gymnases intérieurs, les piscines et autres installations sportives seront autorisés à rouvrir dans tout le pays. Le 1er août, le gouvernement mettra à jour ses conseils sur les personnes qui vont travailler, les employeurs devant se voir confier davantage de responsabilités pour déterminer comment et où leur personnel peut travailler en toute sécurité. Mais jeudi, le conseiller scientifique en chef du gouvernement, Patrick Vallance, a déclaré aux députés qu’il y avait «Absolument aucune raison» de modifier les directives actuelles sur le travail à domicile. «Travailler à domicile pour de nombreuses entreprises reste une option parfaitement appropriée car c'est facile à faire», a-t-il déclaré. D'autres modifications des restrictions actuelles sont également prévues pour le 1er août, notamment la réouverture des esthéticiennes, des pistes de bowling, des patinoires et des casinos. Les réceptions de mariage avec jusqu'à 30 personnes seront également autorisées à partir de cette date.

«J'espère vivement et sincèrement que nous pourrons revoir les restrictions en suspens et permettre un retour plus significatif à la normalité à partir de novembre au plus tôt. peut-être à temps pour Noël », a déclaré Johnson lors d'une conférence de presse à Downing Street aujourd'hui. Mais les chercheurs ont exprimé des inquiétudes concernant la potentiel d'une seconde vague mortelle d'infections à coronavirus frappant le Royaume-Uni en hiver. Johnson a promis un financement supplémentaire de 3 milliards de livres sterling pour le NHS en Angleterre pour se préparer à une éventuelle deuxième vague de coronavirus et pour aider à atténuer les pressions hivernales sur le service de santé.

Autres actualités sur les coronavirus

le Les États-Unis ont enregistré plus de 70000 nouveaux cas de coronavirus jeudi – un nombre record de nouveaux cas quotidiens aux États-Unis et dans le monde, dépassant le précédent record du pays d'il y a une semaine. 14 États ont signalé plus de 1 000 nouveaux cas par jour, avec plus de 13 000 nouveaux cas confirmés rien qu'en Floride. Aux États-Unis dans leur ensemble, il y a eu plus de 3,5 millions de cas de coronavirus et plus de 138000 décès dus au covid-19 depuis le début de la pandémie.

Le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock, a ordonné aujourd'hui un examen de la façon dont les chiffres quotidiens des décès dus aux coronavirus sont calculés, après un analyse préliminaire a révélé que la méthode actuelle inclut les personnes qui se sont rétablies du covid-19 et qui sont décédées d'une autre cause. En conséquence, le décompte des décès covid-19 de Public Health England peut être une surestimation. «Toute personne qui a été testée positive au covid, mais est décédée ultérieurement à une date ultérieure, quelle qu'en soit la cause, sera incluse dans les chiffres des décès de covid PHE», a déclaré Carl Heneghan de l'Université d'Oxford, l'un des chercheurs à l'origine de l'analyse. Nouvelles du ciel.

Utilisation de les couvertures faciales sont à la hausse au Royaume-Uni, selon une enquête récente de l'Office for National Statistics. 61% des personnes interrogées entre le 8 et le 12 juillet ont déclaré porter un masque facial à l'extérieur de leur domicile, contre 52% la semaine précédente. À partir du 24 juillet, les masques faciaux seront obligatoires dans les magasins et supermarchés d'Angleterre, conformément aux conseils de nombreuses organisations scientifiques, dont la Royal Society et Independent SAGE.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé les 591 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 13,8 millions, selon le carte et tableau de bord de l'Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur le coronavirus du nouveau scientifique

Lancement du télescope spatial retardé: Le lancement du télescope spatial James Webb de la NASA a de nouveau été retardé. Sa date de lancement prévue est passée de mars 2021 au 31 octobre 2021, en partie à cause de la pandémie de coronavirus.

Image par défaut du nouveau scientifique

Des essais de vaccins contre le coronavirus Oxford / AstraZeneca sont en cours à Sao Paulo, au Brésil.

REUTERS / Amanda Perobelli

16 juillet

Les scientifiques suggèrent que des personnes jeunes et en bonne santé pourraient tester des candidats vaccins contre le coronavirus

Un groupe de scientifiques est appel à des personnes jeunes et en bonne santé pour aider à accélérer la recherche de vaccins en se portant volontaire pour être exposé au coronavirus dans le cadre de soi-disant «essais de provocation». Le processus pourrait permettre de voir plus facilement dans quelle mesure les différents candidats vaccins sont efficaces pour fournir une protection contre la covid-19. Des tests de provocation ont été utilisés dans le passé pour tester des vaccins, mais ils soulèvent des questions éthiques sur l'exposition des personnes en bonne santé à une maladie pour laquelle nous n'avons aucun traitement pour garantir leur sécurité. «Si les essais par provocation peuvent accélérer de manière sûre et efficace le processus de développement de vaccins, alors il existe une formidable présomption en faveur de leur utilisation, qui exigerait une justification éthique très convaincante pour être surmontée», a déclaré un lettre signé par plus de 100 personnalités, dont 15 lauréats du prix Nobel, qui a été envoyé aux National Institutes of Health des États-Unis, une organisation de recherche médicale.

Autres actualités sur les coronavirus

Le gouvernement britannique n'a toujours pas atteint son objectif de renvoyer tous les tests de covid-19 en Angleterre dans les 24 heures, selon les données publiées aujourd'hui. Le Premier ministre britannique Boris Johnson fixé l'objectif au parlement le 3 juin, disant que tous les tests covid-19 seraient retournés dans les 24 heures avant la fin du mois. Mais plus de deux semaines après la fin juin, le dernier chiffres du ministère de la Santé et des Affaires sociales montrent que seulement 50,6% des personnes testées pour la covid-19 au cours de la semaine se terminant le 8 juillet ont reçu leurs résultats dans les 24 heures, contre 55,3% la semaine précédente. Les chiffres incluent des tests à domicile, en plus de ceux effectués sur des sites de test régionaux, des unités de test mobiles et des centres de test par satellite à travers l'Angleterre. Ils révèlent également que NHS Test and Trace n’a pas réussi à retrouver les contacts de 21% des personnes qui ont été testés positifs pour le coronavirus au cours de la même période.

Des responsables de la sécurité britanniques ont déclaré que les informations sur les vaccins contre le coronavirus en cours de développement au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Canada étaient ciblées par Pirates informatiques parrainés par l'État russe. Le National Cyber ​​Security Center du Royaume-Uni a déclaré qu’un groupe appelé APT29, qui, selon lui, faisait «presque certainement» partie des services de renseignement russes, ciblait des groupes de recherche et des sociétés pharmaceutiques.

Phase III essais cliniques d'un candidat vaccin contre le coronavirus développé par la société publique chinoise Sinopharm ont débuté aux Émirats arabes unis. Le gouvernement des EAU a annoncé que 15 000 volontaires seront recrutés dans le pays sur trois à six mois. Il y en a actuellement 23 candidats vaccins contre le coronavirus dans les essais sur l'homme, trois d'entre eux étant en phase III ou sur le point d'entrer en phase III, la dernière étape des tests.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé les 584 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 13,5 millions, selon le carte et tableau de bord de l'Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Image par défaut du nouveau scientifique

Scientist Xinhua Yan works in the lab at Moderna in Cambridge, MA.

David L. Ryan/The Boston Globe via Getty Images

15 juillet

Moderna coronavirus vaccine candidate deemed safe in first human trial

A coronavirus vaccine candidate developed by US company Moderna and the US National Institutes of Health, a medical research organisation, is expected to become the first in the US to enter the final stage of clinical testing. Preliminary results suggested it is safe and able to induce an immune response against the virus. Moderna plans to enter phase III clinical trials on 27 July, and hopes to test the vaccine on 30,000 people, including those whose circumstances put them at high-risk of getting infected with the coronavirus. All 45 volunteers who received the experimental vaccine as part of the phase I trial for safety were found to have developed antibodies against the coronavirus in their blood, and none had serious side effects. These volunteers were younger adults, and preliminary tests on older adults are currently under review. “No matter how you slice this, this is good news,” US government health advisor Anthony Fauci told the Presse associée. There are currently 23 coronavirus vaccine candidates in clinical trials around the world.

Other coronavirus news

Face coverings will not be mandatory in offices in England, the UK’s health minister Matt Hancock told MPs on Tuesday. This followed the government’s earlier announcement that people in England will be required to wear face coverings in shops and supermarkets starting on 24 July. “The reason is that in offices you tend to spend a lot of time with the same people, and so the way to stop the spread of the virus in offices is to have social distancing, either two metres or one metre plus mitigations in place,” Hancock said on BBC Radio 4 today. Epidemiologist Rowland Kao at the University of Edinburgh says contact tracing is also more straightforward in offices. “Contact tracing is going to be vital in preventing a large outbreak,” says Kao, adding that reducing infections due to casual contact will play a big role in allowing contact tracing to work well.

London mayor Sadiq Khan said the government was risking the public’s health “to cover the back of a cabinet minister” after minister Michael Gove was pictured entering a Pret food shop in London without a face covering yesterday. The prime minister’s spokesperson said that masks will not be required when buying takeaway food.

UK prime minister Boris Johnson today said there will be an independent inquiry into government’s handling of the coronavirus pandemic, although it isn’t yet clear who will be leading the inquiry and when it will start. “Certainly we will have an independent inquiry into what happened,” he told parliament today, adding that now isn’t the right time for it because the UK is still in the middle of the pandemic.

New Zealand must be prepared for new coronavirus outbreaks, the country’s prime minister Jacinda Ardern told journalists today. She said New Zealand would use local lockdowns to contain any new outbreaks, with nationwide lockdowns imposed if necessary. New Zealand’s strategy is aimed at completely eliminating the virus from the country.

Coronavirus deaths

Image par défaut du nouveau scientifique

The worldwide death toll has passed 580,000. The number of confirmed cases is more than 13.3 million, according to the map and dashboard from Johns Hopkins University, though the true number of cases will be much higher.

Latest on coronavirus from New Scientist

New rules on face coverings: Since the start of the coronavirus pandemic, face coverings and masks have become ubiquitous in some Asian countries, but the UK public has generally been more reluctant to adopt them. Now the law is about to change. What are the new rules on face coverings in England and why did the policy change?

Image par défaut du nouveau scientifique

Hong Kong Disneyland has closed less than a month after it reopened.

REUTERS/Tyrone Siu

14 July

Restrictions reimposed around the world as global cases pass 13 million

Tighter lockdown restrictions and social distancing measures in the US, Hong Kong, the Philippines and other countries are being reimposed as states and cities attempt to control new waves of coronavirus cases. The governor of California yesterday closed all bars in the state and ordered restaurants, cinemas and museums to halt indoor operations, reversing the reopening of these venues in mid-June. Today authorities in Hong Kong imposed new social distancing measures including making masks mandatory on public transport, limiting the size of gatherings to four people and closing Hong Kong Disneyland less than a month after it reopened. In Manila, in the Philippines, a quarter of a million people are expected to be put back under lockdown later this week to try to slow down the spread of infections. In the UK, tighter restrictions could be imposed on people in Blackburn after a spike in coronavirus cases.

Other coronavirus news

Face coverings will become compulsory in shops and supermarkets in England from 24 July and the police can issue £100 fines for those who don’t comply, the government announced today. Children under 11 and people with certain disabilities will be exempt. The government has been under growing pressure from scientific organisations, including the Royal Society and the recently formed Independent SAGE, to introduce legislation making face coverings mandatory in indoor spaces. World Health Organization guidelines also support the use of face coverings in confined or crowded places where physical distancing isn’t possible.

More than 5 million workers in the US are estimated to have lost their health insurance this year due to the economic impact of the pandemic, according to a report by Families USA, an advocacy group for healthcare consumers. This is the highest increase since the 2008 financial crisis when 3.9 million adults became uninsured, according to the report.

The coronavirus may be able to spread from a pregnant person to their fetus, suggests a case study published in Nature Communications. Tests of placental samples from this case study are consistent with transmission in the womb, physician and study author Daniele DeLuca at the Antoine Béclère hospital in Paris told the Gardien. DeLuca said he suspects this isn’t the first such case, but this is the first time it has been confirmed that coronavirus was transmitted in the womb. The baby who tested positive for covid-19 developed brain inflammation a few days after birth, but he and his mother have both since recovered. The study builds on earlier, more preliminary evidence that the coronavirus can be spread via the placenta.

Coronavirus deaths

Image par défaut du nouveau scientifique

The worldwide death toll has passed 574,000. The number of confirmed cases is more than 13.1 million, according to the map and dashboard from Johns Hopkins University, though the true number of cases will be much higher.

Latest on coronavirus from New Scientist

Second wave in winter: A bad winter could bring a second wave of coronavirus infections that leads to around 120,000 deaths in UK hospitals, twice as many as the first wave, according to an estimate of a reasonable worst-case scenario.

How drug cartels get around lockdowns: Like most other industries, the illegal drug trade has been affected by the covid-19 pandemic, but it hasn’t stopped cartels from finding ways around national shutdowns and anti-narcotics police operations.

The pandemic’s impact on other diseases: The effect of the coronavirus pandemic on healthcare for tuberculosis, malaria and HIV could lead to deaths on a scale similar to those from covid-19 in some parts of the world, a new analysis finds.

Image par défaut du nouveau scientifique

UK prime minister Boris Johnson walking with a paramedic during a visit to London Ambulance Service in London.

Pippa Fowles / No 10 Downing Street

13 July

People may soon have to wear face coverings in shops in England, says Boris Johnson

People should wear face coverings in shops and the government is looking at making it mandatory to do so in England, UK prime minister Boris Johnson said today. Describing face coverings as “extra insurance” to stop the spread of coronavirus, he said that the government was looking at how a change in policy might be enforced.  Face coverings are already compulsory on public transport in England, Scotland and Northern Ireland and the government recommends that people wear them in other enclosed public spaces where social distancing isn’t possible, although this isn’t mandatory. This comes as a growing number of scientists are calling for the UK government to increase legislation on face coverings. Independent SAGE, a group of scientists offering alternative advice to the UK government, has said that face coverings should be made mandatory in indoor spaces wherever possible, including in shops and in entertainment venues, as well as on public transport. Earlier this month, the president of the Royal Society, Venki Ramakrishnan said that not wearing a face covering should be regarded as anti-social.

Other coronavirus news

Antibodies against the coronavirus in a person’s blood may peak about three weeks after symptoms first appear, then decline rapidly, according to a preliminary study that hasn’t been peer-reviewed. le study, led by researchers at King’s College London, monitored antibody levels in the blood of 65 covid-19 patients and 31 healthcare workers who’d had a positive coronavirus antibody test, between March and June. Three months after antibody levels peaked, only 17 per cent of people tested still had an antibody response with the same level of potency against the virus, the study found. In some people, antibody levels fell 23-fold over the same time period. One concern is that a short-lived antibody response might limit the ability of a coronavirus vaccine to induce immunity. But alongside antibodies, there’s evidence that other parts of the body’s immune system – such as immune cells called T-cells – may also contribute to immunity against the coronavirus and could be harnessed by a future vaccine.

Scotland reported no deaths from covid-19 today for the fifth consecutive day, the nation’s first minister Nicola Sturgeon announced during a press briefing. But there are concerns that people travelling across the border from England may make it difficult for Scotland to achieve full elimination of the virus.

Mexico saw record daily numbers of new coronavirus cases last week and now has the fourth-highest number of recorded deaths from covid-19, after the US, Brazil and the UK. There have been more than 299,000 coronavirus cases and more than 35,000 deaths from covid-19 in Mexico since the pandemic began. Officials in Mexico say these numbers are probably a significant underestimate, because of a limited testing capacity.

Coronavirus deaths

Image par défaut du nouveau scientifique

Click here to see previous daily updates

En savoir plus sur ces sujets:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *