Catégories
Actualités rurales

Covid-19 news: App a identifié Leicester comme un hotspot de virus il y a quelques semaines

Par Clare Wilson
, Jessica Hamzelou
, Adam Vaughan
, Conrad Quilty-Harper
et Layal Liverpool

Un officier de police parle à une femme alors qu'il patrouille le long d'une rue, à la suite d'un verrouillage local à Leicester

Un officier de police parle à une femme alors qu'il patrouille dans une rue à la suite d'un verrouillage local à Leicester

Reuters / Phil Noble

Dernières nouvelles du coronavirus à 17 heures le 2 juillet

Une application a identifié Leicester comme un hotspot de coronavirus il y a deux semaines

Une application pour smartphone développée par des chercheurs du King’s College de Londres pourrait aider à prédire les hotspots covid-19 au Royaume-Uni. L'application COVID Symptom Study a identifié Leicester comme un hotspot potentiel dès le 17 juin. Les données de Public Health England publiées hier pour la semaine se terminant le 21 juin ont révélé que Leicester avait le plus grand nombre de cas de coronavirus dans le pays, avec 135 cas pour 100 000 habitants. L'application a également identifié Barnsley et Rochdale comme points chauds potentiels le 17 juin. Ces zones se sont révélées par la suite avoir le troisième et le quatrième plus grand nombre de cas dans le pays respectivement au cours de la semaine se terminant le 21 juin, selon les mêmes données de Public Health England. Les dernières données de l'application, collectées entre le 14 et le 24 juin, suggèrent que les taux les plus élevés de nouveaux cas de coronavirus au Royaume-Uni se trouvent dans les Midlands.

L'application modélise les données de 3,7 millions d'utilisateurs au Royaume-Uni, y compris leurs symptômes autodéclarés et les résultats des tests sur écouvillon. Les futurs hotspots sont identifiés comme des lieux qui enregistrent plus de cas que leurs zones environnantes, se situent systématiquement dans les 10% les plus riches pour le nombre de cas au Royaume-Uni et où le nombre de cas s'accélère.

Publicité

Autres nouvelles sur les coronavirus

Le ministre britannique de l’éducation, Gavin Williamson, a présenté aujourd’hui le plan du gouvernement pour les élèves en Angleterre retournent à l'école en septembre. Les conseils du gouvernement suggèrent que les élèves de différents groupes d’année soient séparés "bulles", les enseignants qui enseignent à des groupes de plusieurs années ont été invités à maintenir une distance physique avec les élèves. Les écoles recevront également un petit nombre de kits de dépistage à domicile des coronavirus pour les enfants qui développent des symptômes. S'il y a au moins deux cas confirmés au cours d'une période de deux semaines, les écoles pourraient être invitées à assurer l'auto-isolement des petits groupes d'élèves et du personnel.

Autant que 75 pays devraient figurer sur la première liste d'exemption de quarantaine du Royaume-Uni pour les voyageurs – un arrangement où les voyageurs entre le Royaume-Uni et les pays en question ne seraient pas tenus de mettre en quarantaine pendant deux semaines à leur arrivée. Cela remplace le précédent plan du gouvernement visant à organiser des «ponts aériens» entre le Royaume-Uni et certains pays. La liste des pays exemptés devrait être annoncée cette semaine. Mais le premier ministre écossais, Nicola Sturgeon, a suggéré aujourd'hui Écosse ne signerait pas l'accord, ce qui pourrait retarder le projet.

Le système de recherche des contacts du gouvernement britannique, NHS Test and Trace, n'a pas atteint un quart des personnes testées positives pour le coronavirus en Angleterre entre le 18 et le 25 juin, selon les derniers chiffres du ministère de la Santé et des Affaires sociales. Dans l'ensemble, les chiffres révèlent que sur les 27 125 personnes référées au programme de recherche des contacts depuis son lancement fin mai, seulement 74% environ ont été contactées et ont demandé de fournir des détails sur leurs contacts jusqu'à présent.

Une revue publiée dans le BMJ a identifié «Principales faiblesses» dans les preuves existantes soutenir l'utilisation de tests d'anticorps pour le coronavirus. Les tests, qui visent à identifier la présence de coronavirus spécifiques des anticorps qui peuvent rester dans le sang après qu'une personne s'est rétablie de l'infection, n'ont pas détecté d'anticorps anti-coronavirus entre 2,2 et 34 pour cent de toutes les personnes testées qui avaient été infectées. L’Organisation mondiale de la santé a précédemment rejeté la notion de «passeport d’immunité» pour le coronavirus par des tests d’anticorps, car il n’est toujours pas clair immunité contre le coronavirus pourrait durer.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 517 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 10,7 millions, selon le carte et tableau de bord de l'Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur les coronavirus d'un nouveau scientifique

Faire face à la pandémie: Les gens qui regardent beaucoup de films d'horreur, et ceux qui sont morbidement curieux de sujets désagréables, semblent être plus résistants psychologiquement à la pandémie de Covid-19.

Informations essentielles sur le coronavirus

Qu'est-ce que Covid-19?

Quels sont les pires symptômes et à quel point le Covid-19 est-il mortel?

Vous pourriez propager le coronavirus sans vous rendre compte que vous l'avez

Comment les pays peuvent-ils savoir quand il est sûr de faciliter le verrouillage des coronavirus?

Que suggèrent les dernières recherches sur le coronavirus pendant la grossesse?

Que lire, regarder et écouter sur le coronavirus

Vérificateurs de faits Covid-19, un podcast de Vice, jumelle des jeunes avec des experts qui peuvent répondre à leurs questions relatives à la pandémie. Un épisode récent a porté sur les raisons pour lesquelles les personnes d'origine britannique, asiatique, ethnique et minoritaire au Royaume-Uni sont touchés de manière disproportionnée par covid-19.

Pouvez-vous sauver le monde? est un jeu de distanciation sociale de coronavirus, où le joueur parcourt une ville et gagne des points pour sauver des vies en pratiquant correctement la distanciation sociale et en collectant des masques.

À quoi ressemble le coronavirus dans tous les pays de la Terre est un film de 28 minutes de Channel 4 News montrant à quoi ressemble la vie quotidienne dans tous les pays, de l'Afghanistan au Zimbabwe.

Coronavirus, expliqué sur Netflix est une courte série documentaire examinant la pandémie de coronavirus en cours, les efforts pour la combattre et les moyens de gérer son bilan de santé mentale.

Coronavirus: La science d'une pandémie.: Alors que le nombre de morts de Covid-19 augmente, découvrez comment les chercheurs du monde entier se précipitent pour comprendre le virus et prévenir les futures épidémies dans notre panel de discussion en ligne gratuit.

Une journée dans la vie des coronavirus en Grande-Bretagne est un documentaire édifiant de Channel 4 tourné sur 24 heures qui montre comment les citoyens britanniques font face au verrouillage.

New Scientist Weekly présente des mises à jour et des analyses sur les derniers développements de la pandémie de Covid-19. Notre podcast voit des journalistes experts du magazine discuter des plus grandes histoires scientifiques qui feront la une des journaux chaque semaine – de la technologie et de l'espace à la santé et à l'environnement.

Les règles de contagion concerne la nouvelle science de la contagion et les façons surprenantes dont elle façonne nos vies et nos comportements. L'auteur, Adam Kucharski, est épidémiologiste à la London School of Hygiene and Tropical Medicine, Royaume-Uni, et dans le livre il examine comment les maladies se propagent et pourquoi elles s'arrêtent.

Explication du traqueur de trajectoire des coronavirus, une vidéo de John Burn-Murdoch pour le Financial Times, utilise la visualisation des données pour expliquer les graphiques quotidiens qui montrent comment les cas et les décès de coronavirus se développent dans le monde.

Contagion: la pandémie de la BBC Four est un documentaire sobre sur la progression d'une pandémie hypothétique que la BBC a simulé en 2017. Conçu par la journaliste scientifique et présentatrice de télévision Hannah Fry, et réalisé avec le soutien de certains des meilleurs épidémiologistes et modélistes mathématiques du pays, il est très pertinent pour la convoitise d'aujourd'hui -19 pandémie.

Mises à jour précédentes

Image par défaut du nouveau scientifique

Personnel médical dans une installation de dépistage des coronavirus du NHS au Hopwood Hall College à Rochdale, dans le Grand Manchetser.

ANTHONY DEVLIN / AFP via Getty Images

1er juillet

Nouvelles de Covid-19: les points chauds locaux du coronavirus au Royaume-Uni révélés

Leicester, Bradford, Barnsley et Rochdale sont les zones avec les taux les plus élevés d'infections à coronavirus au Royaume-Uni, selon les données publiées par Public Health England. Leicester, qui a été placé dans une zone d'isolement localisé, a enregistré le taux d'infection le plus élevé au Royaume-Uni au cours de la semaine se terminant le 21 juin, avec 135 cas pour 100 000 personnes, suivi de Bradford avec 69 cas pour 100 000, Barnsley avec 55 et Rochdale avec 54. Les responsables locaux de la santé publique se sont plaints du manque d'informations détaillées du gouvernement sur les infections locales dans les régions et les villes du Royaume-Uni, ce qui, selon eux, limite leur capacité à endiguer de nouvelles épidémies. Le problème est que le tableau de bord en ligne de Public Health England sur les coronavirus ne comprend que des tests effectués en milieu hospitalier, ce qui signifie que la majorité des cas ne sont pas inclus dans ces données.

Chaand Nagpaul, président du conseil de la British Medical Association, a déclaré aux journalistes aujourd'hui que la stratégie de «détraquer» pour contenir les épidémies locales précédemment décrites par le Premier ministre britannique Boris Johnson n'était «d'aucune utilité» si les responsables des réponses locales n'étaient pas « t donné les données les plus précises et à jour. Au Parlement aujourd'hui, Johnson a insisté que les autorités locales avaient en fait reçu toutes les données.

Autres nouvelles sur les coronavirus

Les États-Unis ont acheté presque tous les stocks de remdesivir au cours des trois prochains mois, préoccupations concernant l'accès au médicament au Royaume-Uni, en Europe et dans d'autres parties du monde, selon Le gardien. Remdesivir est l'un des deux seuls médicaments jugés bénéfiques pour les patients de Covid-19. "Nous avons suffisamment de stock (de remdesivir) pour traiter tous les patients qui en ont besoin", a déclaré un porte-parole du ministère britannique de la Santé et des Affaires sociales. Nouveau scientifique aujourd'hui. Ils ont également souligné que le stéroïde dexaméthasone, qui est le premier médicament à réduire les décès chez les patients gravement malades de Covid-19, est déjà largement disponible pour les patients du NHS.

Le conseiller du gouvernement américain en matière de santé, Anthony Fauci, a déclaré hier au Sénat américain qu'il ne serait pas surpris si de nouveaux cas de coronavirus dans le pays atteignent 100 000 par jour. Hier, les nouveaux cas quotidiens aux États-Unis ont dépassé les 40 000 pour la quatrième fois au cours des cinq derniers jours, la majorité des nouveaux cas provenant des États du Sud et de l'Ouest. Fauci a déclaré que la moitié de tous les nouveaux cas provenaient de Floride, Arizona, Texas et Californie.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 512 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 10,5 millions, selon le carte et tableau de bord de l'Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur les coronavirus d'un nouveau scientifique

Pouvons-nous devenir immunisés?: Il n'y a plus de doute sérieux que notre corps puisse former une mémoire immunitaire au virus SARS-CoV-2. Mais nous ne savons toujours pas à quel point cette mémoire sera efficace.

Compensation carbone retardée: L'ONU a approuvé un plan pour retarder la compensation carbone des vols, après la pression des compagnies aériennes touchées par la pandémie de coronavirus.

Mises à jour précédentes

Image par défaut du nouveau scientifique

Un nouveau site de test covid-19 a été mis en place à Spinney Hill Park à East Leicester après une nouvelle flambée de cas

Alex Hannam / EMPICS Entertainment

30 juin

Les décès au Royaume-Uni tombent sous la moyenne quinquennale pour la première fois en 14 semaines

En Angleterre et au Pays de Galles, le nombre de décès hebdomadaires est tombé sous la moyenne quinquennale pour la première fois en 14 semaines, selon le Office des statistiques nationales. Il y a eu 65 décès de moins par rapport à la moyenne quinquennale au cours de la semaine se terminant le 19 juin. Le nombre de décès impliquant covid-19 a atteint un creux de 12 semaines, avec 783 décès mentionnant le coronavirus sur le certificat de décès au cours de la semaine se terminant le 19 juin.

Autres nouvelles sur les coronavirus

La ville britannique de Leicester est devenue le première partie du pays soumise à un verrouillage local. Les magasins et les écoles, qui ont rouvert en Angleterre au début du mois, fermeront à nouveau jeudi à Leicester. Les bars, pubs, restaurants et coiffeurs, qui devraient rouvrir dans le reste de l'Angleterre le 4 juillet, resteront fermés dans la ville.

Les chiffres officiels quotidiens des cas de coronavirus pour les villes et régions du Royaume-Uni, y compris Leicester, ne révèlent qu'une fraction du total réel dans ces régions, selon une analyse du Financial Times. Bien que le gouvernement publie chaque jour un nombre à l'échelle du Royaume-Uni pour tous les cas confirmés de covid-19 – y compris à partir de tests effectués à domicile ou dans des laboratoires commerciaux – au niveau régional, les nouveaux cas quotidiens ne contiennent que ceux enregistrés dans les hôpitaux. Plus de 90% des nouveaux cas de coronavirus enregistrés à Leicester sont désormais détectés par les laboratoires communautaires et les kits de test à domicile, et ne figuraient donc pas dans les données publiées. Peter Soulsby, le maire de Leicester a demandé pourquoi il a fallu 11 jours pour le ministre de la santé Matt Hancock va imposer un nouveau verrouillage lundi après avoir déclaré qu'il craignait une nouvelle épidémie dans la ville près de deux semaines plus tôt. Selon le FT, "Des centaines d'autorités locales dans le reste du pays ne peuvent pas voir une image opportune de ce qui se passe dans leurs communautés."

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a averti que le pire de la pandémie Covid-19 "Reste à venir" en raison du "manque d'unité nationale et de solidarité mondiale". Le chef de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré aux journalistes hier que malgré de nombreux pays qui progressent, la pandémie continue de s'accélérer dans le monde, car plus de 10,4 millions de cas de coronavirus et 509 000 décès ont été confirmés dans le monde. "Certains pays connaissent maintenant une résurgence de cas alors qu'ils commencent à rouvrir leurs économies et leurs sociétés", a-t-il déclaré. Il a exhorté les gouvernements à "tester, retracer, isoler et mettre en quarantaine", et a averti que le virus infecterait beaucoup plus de personnes si les pays ne commençaient pas à appliquer les bonnes politiques.

Une combinaison de médicaments antiviraux couramment utilisés pour traiter VIH ne réduit pas le taux de mortalité chez les patients hospitalisés avec covid-19, un essai randomisé a trouvé. L'essai a comparé 1596 patients ayant reçu l'association de lopinavir et de ritonavir à 3376 patients qui n'ont pas reçu les médicaments et ont reçu les soins habituels. Après 28 jours, il n'y avait aucune différence significative dans les taux de mortalité, la durée du séjour à l'hôpital ou le besoin de ventilation entre les deux groupes. Cependant, l'étude n'a pas inclus un grand nombre de personnes sous respirateurs en raison de la difficulté à leur administrer les médicaments. Cette étude faisait partie du plus grand Essai de RECOVERY initiative, qui a testé l'efficacité de six traitements potentiels covid-19 et a récemment constaté que le stéroïde dexaméthasone réduit les taux de mortalité chez les patients de Covid-19 gravement malades.

le L'OMS envoie une équipe en Chine la semaine prochaine pour enquêter sur les origines de la pandémie de Covid-19, a-t-il révélé hier. Il n’est pas encore clair qui sera inclus dans l’équipe de l’OMS ni quel sera le centre de leur enquête. Jusqu'à présent, les preuves suggèrent le virus est passé des chauves-souris aux humains, peut-être par l'intermédiaire d'un animal intermédiaire.

L'Australie est réimposition des restrictions de coronavirus dans 10 codes postaux à travers la ville de Melbourne après que de nouveaux groupes de cas ont été détectés ces derniers jours. À partir de jeudi, les personnes vivant dans ces zones ne seront autorisées à quitter leur domicile que pour des raisons essentielles. Les gymnases, piscines et cinémas seront également fermés.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 509 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 10,4 millions, selon le carte et tableau de bord de l'Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur les coronavirus d'un nouveau scientifique

Retour des mesures de verrouillage: Des flambées locales dans le monde font craindre une deuxième vague de covid-19 et obligent les pays à réintroduire des mesures de verrouillage.

Premier médicament démontré pour sauver des vies: La dexaméthasone est le premier médicament à réduire les décès dus à la covid-19. Il appartient à une classe de médicaments appelés stéroïdes, qui atténuent le système immunitaire.

L'Ecosse pourrait éliminer le coronavirus: L'Écosse n'est peut-être qu'à quelques semaines de l'absence de nouveaux cas quotidiens de coronavirus. Alors que la nation se rapproche, les cas de l'autre côté de la frontière deviendront un gros problème.

Image par défaut du nouveau scientifique

Le verrouillage à Leicester au Royaume-Uni pourrait être prolongé de deux semaines après une nouvelle épidémie.

BEN STANSALL / AFP via Getty Images

29 juin

Le maire de Leicester frustré par la gestion de l'épidémie par le gouvernement

Suite à une récente flambée de cas de coronavirus, la ville britannique de Leicester pourrait rester en lock-out prolongé tandis que le reste de l'Angleterre voit les restrictions assouplies plus tard cette semaine. Le maire de la ville, Peter Soulsby, a déclaré que le gouvernement recommandait un verrouillage local de la ville, ce qui marquerait la première fois que de telles mesures sont prises. Soulsby dit aussi qu'il est frustré par le manque de communication du gouvernement sur l'épidémie dans la région. "Ce n'est que jeudi dernier que nous avons enfin obtenu certaines des données dont nous avons besoin, mais nous ne les obtenons toujours pas toutes", a déclaré Soulsby, lors de l'émission de BBC Radio 4 Today ce matin. L'extension du verrouillage de Leicester entraînerait durer au moins deux semaines. En attendant, les bars, pubs, restaurants et coiffeurs devraient rouvrir en Angleterre le 4 juillet. Les derniers chiffres de Public Health England montrent que 866 nouveaux cas de coronavirus ont été confirmés dans la ville au cours des deux semaines précédant le 23 juin, ce qui représente près du tiers des 2987 personnes testées positives pour le virus à Leicester depuis le début de la pandémie.

Autres nouvelles sur les coronavirus

le propagation du coronavirus au Texas a pris "un virage rapide et très dangereux", a déclaré dimanche le gouverneur de l’État, Greg Abbott. La déclaration est intervenue alors que les restrictions sont réintroduites à travers les États-Unis dans un contexte d'augmentation du nombre de cas et de craintes que les hôpitaux ne soient débordés. Au Texas, les bars ont fermé de nouveau la semaine dernière et la capacité d'accueil des restaurants à l'intérieur a de nouveau été limitée à 50%. Depuis début juin, toutes les entreprises avaient été autorisées à fonctionner à 50% de sa capacitéet restaurants à 75%. En Floride, les bars ont reçu l'ordre de cesser de servir de l'alcool et dans l'État de Californie, les bars de Los Angeles et de six autres comtés ont été fermés à nouveau hier. Le nombre de nouveaux hebdomadaires les cas de coronavirus augmentent dans 36 États américains, y compris le Texas, la Floride et la Californie. Seuls deux États américains – Connecticut et Rhode Island – ont signalé une baisse des cas de coronavirus la semaine dernière par rapport à la semaine précédente.

Un candidat vaccin contre le coronavirus développé conjointement par l'unité de recherche militaire de la Chine et la société chinoise CanSino Biologics a été approuvé pour usage militaire, a annoncé aujourd'hui la société dans un dossier à la Bourse. Le 25 juin, la Commission militaire centrale de Chine a approuvé l’utilisation du vaccin candidat par les militaires pour une période d’un an. Le vaccin candidat, appelé Ad5-nCov, n'est pas approuvé pour une utilisation commerciale. Plus que 100 vaccins contre les coronavirus sont actuellement en développement.

400 000 personnes sont sous nouveau verrouillage strict dans la province chinoise du Hebei, qui entoure Pékin. Plus de 300 personnes ont été testées positives pour le coronavirus à Pékin depuis qu'une nouvelle épidémie est apparue à la mi-juin.

Un nouveau une revue scientifique vise à signaler rapidement la désinformation et mettre en évidence des recherches crédibles sur covid-19. Revues rapides: Covid-19, publié par MIT Press, fournira des critiques des préimpressions de covid-19 – référentiels en ligne des résultats préliminaires qui n'ont pas encore été indépendants Évalués par les pairs.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le bilan mondial des morts a dépassé les 502 000 morts. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 10,1 millions, selon le carte et tableau de bord de l'Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur les coronavirus d'un nouveau scientifique

Symptômes étranges de coronavirus: Covid-19 peut présenter des symptômes de longue durée, notamment l'épuisement, la perte de poids et des éruptions cutanées. À moins que nous ne reconnaissions officiellement tout cela, nous aurons du mal à identifier les personnes qui pourraient l'avoir attrapé ou retrouver leurs contacts.

Image par défaut du nouveau scientifique

Un signe de distance sociale de deux mètres sur Regent Street à Londres

Neil Hall / EPA-EFE / Shutterstock

26 juin

Annonce d'un plan pour assouplir la règle des 2 mètres en Angleterre quelques semaines seulement après que les conseillers ont déclaré que cela devrait rester

Boris Johnson a déclaré mardi que la distance à laquelle les gens devaient rester séparés passerait de deux mètres à au moins un mètre en Angleterre à partir du 4 juillet. Mais nous savons maintenant que moins de trois semaines avant l'annonce du Premier ministre britannique, ses conseillers scientifiques recommandaient toujours que la règle ne soit pas assouplie.

Le procès-verbal d'une réunion du 4 juin du Groupe consultatif scientifique sur les urgences, rendu public aujourd'hui, a indiqué que le groupe "continue de conseiller une séparation d'au moins deux mètres dans la mesure du possible, étant donné la réduction significative du risque par rapport à des distances plus courtes". Les scientifiques ont déclaré que des mesures d'atténuation, telles que des écrans en plexiglas dans les magasins, étaient possibles à certains endroits. Sans ces étapes, SAGE estime que le risque de transmission à des distances plus courtes est de 2 à 10 fois plus élevé.

Le secteur de l'hôtellerie britannique fait partie de ceux qui font pression pour un assouplissement du guidage de deux mètres, et Johnson a reconnu que la nouvelle étape consistait en partie à aider les pubs, cafés et restaurants à fonctionner. Il a également promis que la révision de la règle des deux mètres, y compris la base scientifique pour la changer, serait publiée cette semaine à la bibliothèque de la Chambre des communes.

Cette semaine, au Royaume-Uni, des inquiétudes concernant une distanciation sociale adéquate sont apparues après que des troubles publics dans le sud de Londres ont attiré de grands rassemblements et que le temps chaud a conduit à des plages bondées dans le sud de l'Angleterre. Après plusieurs semaines de baisse de la transmission de covid-19, SAGE estime que le nombre de cas de covid-19 au Royaume-Uni se stabilise, ce qui, selon les conseillers scientifiques du gouvernement, est en partie dû à l'assouplissement des restrictions.

Les chiffres de l'Office des statistiques nationales publiés aujourd'hui montrent qu'entre le 18 et le 21 juin, le nombre de personnes se rencontrant dans un espace personnel, comme un jardin, a doublé. Le port du couvre-visage dans les transports publics – qui est devenu obligatoire en Angleterre le 15 juin – est également passé de 62% avant le changement de règlement à 86%.

Autres nouvelles sur les coronavirus

Ailleurs au Royaume-Uni, les statistiques publiées aujourd'hui montrent que les hommes les plus touchés par le virus sont les travailleurs de la construction et ceux des autres «professions élémentaires», avec près de 40 décès pour 100 000 hommes dans ces emplois. Pour les femmes, le groupe le plus durement touché était celui des professions de soins, avec environ 15 décès pour 100 000 femmes.

Jeremy Hunt, président du comité de la santé et des services sociaux du Royaume-Uni, a écrit à Johnson aujourd'hui pour noter que le gouvernement n'avait toujours pas répondu au nombre de tests Covid-19 qui étaient retournés en 24 heures, considéré comme vital pour que la recherche des contacts soit efficace. .

Aux États-Unis, le Texas a choisi de suspendre ses plans de relâchement des restrictions hier, les chiffres montrant une augmentation du nombre de cas. Le US Centers for Disease Control a déclaré aux journalistes qu'il estimait que 20 millions d'Américains auraient pu avoir le coronavirus, dix fois plus qu'on ne le pensait.

Entre-temps, l'Organisation mondiale de la santé a appelé vendredi 31,3 milliards de dollars d'investissement sur un an pour aider un effort international à mettre fin à la pandémie. Le plan implique le financement de centaines de millions de tests et le développement rapide d'un vaccin.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 490 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 9,6 millions, selon la carte et le tableau de bord de l'Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur les coronavirus d'un nouveau scientifique

Comment arrêter les décès par coronavirus: Nous savons maintenant que le coronavirus tue en perturbant à la fois notre système immunitaire et la coagulation du sang. Mais les médecins trouvent des moyens de battre cela et d'augmenter les taux de survie.

Symptômes durables: De la fatigue extrême à la perte de poids, l'engourdissement, les difficultés respiratoires et la douleur thoracique, les symptômes de la convoitise 19 de certaines personnes se révèlent très difficiles à secouer.

Dommages aux poumons: L'inflammation des poumons et les caillots sanguins causés par la covid-19 peuvent entraîner des cicatrices et un essoufflement et une toux à long terme chez certaines personnes, pour lesquelles il n'existe aucun traitement.

Image par défaut du nouveau scientifique

Un travailleur de la Croix-Rouge allemande prélève un échantillon de gorge d'un résident local du village de St. Vit à la suite d'une épidémie de Covid-19 dans un centre d'emballage de viande à proximité

Sean Gallup / Getty Images

25 juin

Les cas de coronavirus augmentent en Europe à la suite des assouplissements assouplis, selon l'OMS

De nouveaux cas de coronavirus ont augmenté en Europe la semaine dernière, pour la première fois depuis des mois. Cette augmentation est due à 11 pays qui ont connu une «résurgence très importante», a déclaré aujourd'hui Hans Kluge, chef du Bureau régional de l'Organisation mondiale de la santé pour l'Europe. Si elles ne sont pas maîtrisées, ces épidémies «pousseront à nouveau les systèmes de santé au bord du gouffre».

Selon un porte-parole de l'OMS, les pays et territoires qui ont enregistré une augmentation notable du nombre de cas sont la Suède, l'Arménie, la République de Moldova, la Macédoine du Nord, l'Azerbaïdjan, le Kazakhstan, l'Albanie, la Bosnie-Herzégovine, le Kirghizistan, l'Ukraine et le Kosovo.

Kluge a déclaré qu'il y avait également eu des épidémies en Pologne, en Allemagne, en Espagne et en Israël dans les écoles, les mines de charbon et les établissements de production alimentaire, mais les autorités y avaient réagi rapidement. «Là où de nouveaux groupes de cas sont apparus, ceux-ci ont été contrôlés grâce à des interventions rapides et ciblées», a déclaré Kluge.

L'Allemagne, par exemple, a vu de nouveaux cas quotidiens passer d'environ 300 à plus de 600 la semaine dernière, après une épidémie dans un abattoir. En réponse, la région de Guetersloh a réimposé les conditions de verrouillage.

"Il n'y a pas encore de traitement efficace et pas encore de vaccin efficace, c'est pourquoi il est si important que nous ne soyons pas complaisants", a déclaré Kluge.

Autres nouvelles sur les coronavirus

Plusieurs États américains ont également constaté une augmentation du nombre de nouveaux cas de coronavirus. La Californie, la Floride et le Texas, les trois États qui comptent la plus grande population aux États-Unis, voient un nombre croissant d'infections à Covid-19, avec plusieurs milliers de nouveaux cas par jour.

Le premier médicament trouvé pour accélérer la récupération du coronavirus, remdesivir, a été recommandé pour approbation officielle dans l'Union européenne. Le médicament, qui agit en bloquant la réplication du virus, est déjà utilisé dans les hôpitaux «hors AMM».

Quatorze médecins et chercheurs ont déclaré que le dépistage des anticorps pour une infection passée par le coronavirus n’était pas informatif et constituait une perte de temps pour le personnel lettre au British Medical Journal. Il a été dit aux hôpitaux d'Angleterre de fournir des tests d'anticorps il y a quatre semaines, mais un résultat positif ne signifie pas que quelqu'un est immunisé contre le virus, donc les gens doivent toujours prendre les précautions de sécurité recommandées, ont déclaré les auteurs.

Aux États-Unis, les femmes enceintes sont plus susceptibles de développer une covid-19 sévère, selon nouveaux chiffres des Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis. L'agence a constaté que 32% des femmes enceintes atteintes du virus étaient hospitalisées, contre 6% des femmes du même groupe d'âge qui n'étaient pas enceintes.

Le système britannique de recherche des contacts a demandé plus de 100 000 personnes à s'auto-isoler depuis le début il y a trois semaines. Mais le personnel n'a pas pu contacter le quart des personnes testées positives.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 483 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 9,4 millions, selon le carte et tableau de bord de l'Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Image par défaut du nouveau scientifique

Les dirigeants britanniques de la santé ont appelé les partis politiques du pays à travailler ensemble pour contenir le coronavirus.

James Veysey / Shutterstock

24 juin

Les leaders britanniques de la santé préviennent qu'il existe un «risque réel» d'une deuxième vague

Une deuxième vague d'infections à coronavirus au Royaume-Uni est un «risque réel» et tous les partis politiques devraient travailler ensemble pour s'assurer que le pays est prêt pour cela, a averti un groupe de leaders de la santé y compris les présidents du Royal College of Physicians, Surgeons, GPs and Nursing et le président de la British Medical Association. Dans un lettre adressée aux dirigeants des partis politiques britanniques publiée sur le site Internet du British Medical Journal, disent-ils, «les preuves disponibles indiquent que les poussées locales sont de plus en plus probables et une deuxième vague un risque réel. De nombreux éléments de l'infrastructure nécessaires pour contenir le virus commencent à être mis en place, mais des défis importants subsistent. »

La lettre appelle à une «commission multipartite» comprenant les quatre nations du Royaume-Uni, «qui pourrait rapidement produire des recommandations pratiques d'action». Ils mettent en évidence plusieurs domaines nécessitant une attention particulière, notamment le contrôle parlementaire de la gouvernance nationale et locale, l'approvisionnement en biens et services, une meilleure coordination de la santé publique et le «fardeau disproportionné pour les personnes et les communautés ethniques noires, asiatiques et minoritaires».

Au Parlement aujourd'hui, Le leader travailliste Keir Starmer a demandé au Premier ministre britannique Boris Johnson pourquoi le système NHS Test and Trace n'a pu atteindre qu'un peu plus de 10 000 personnes en Angleterre lorsque les chiffres de l'Office for National Statistics estimaient que 33 000 personnes étaient infectées. Johnson a déclaré que les chiffres du leader travailliste étaient trompeurs, ce qui a incité le président Lindsay Hoyle à intervenir, qui a demandé à Johnson de reprendre son commentaire.

Autres nouvelles sur les coronavirus

Le gouvernement britannique n'est pas certain que le Numéro R en Angleterre est inférieur à 1, selon des documents divulgués de Santé publique Angleterre vu par Huffington Post UK. Le document, daté de jeudi dernier, dit: «nous ne pouvons pas empêcher (le nombre R) d'être supérieur à 1» et «il existe des preuves que (le nombre R) a récemment augmenté dans toutes les régions et nous pensons que cela est probablement dû accroître la mobilité et le mélange entre les ménages. »

L'Union européenne envisage de bloquer Visiteurs américains voyageant vers les pays de l'UE. Les habitants des pays où sévissent de graves flambées de coronavirus «où le virus circule le plus activement» ne seraient pas autorisés à entrer, selon un Un diplomate de l'UE cité par CNN. La liste des pays bloqués pourrait inclure les États-Unis, le Brésil, la Russie, le Pérou, le Chili, le Panama et l'Arabie saoudite.

Les gens L'Ecosse pourra se rencontrer à l'intérieur avec jusqu'à deux autres ménages à partir du 10 juillet, et les pubs et restaurants seront autorisés à rouvrir à partir du 15 juillet.

Les mères dont la covid-19 est soupçonnée ou confirmée devraient être encouragées à allaiter, car les «avantages de l'allaitement l'emportent largement sur les risques potentiels de transmission», déclare un briefing scientifique de l'Organisation mondiale de la santé.

Morts du coronavirus

Image par défaut du nouveau scientifique

Le nombre de morts dans le monde a dépassé 478 000. Le nombre de cas confirmés est supérieur à 9,2 millions, selon le carte et tableau de bord de l'Université Johns Hopkins, bien que le nombre réel de cas soit beaucoup plus élevé.

Dernières nouvelles sur les coronavirus d'un nouveau scientifique

Une ville britannique teste toute la population: Southampton est sur le point de commencer à tester des milliers de personnes pour le coronavirus chaque semaine, en utilisant de la salive facilement collectée et un moyen rapide et bon marché de détecter le virus.

Pubs et protection des données: Les clients des pubs britanniques devront fournir des informations personnelles lors de leur entrée pour faciliter le suivi des contacts avec les coronavirus, mais la manière dont les données seront traitées est préoccupante.

Image par défaut du nouveau scientifique

Les pubs et restaurants seront autorisés à ouvrir en Angleterre à partir du 4 juillet

Tinpixels / Getty Images

23 juin

Le gouvernement britannique assouplira la règle des distances de deux mètres malgré les avertissements des scientifiques

Le gouvernement britannique est assouplir la règle actuelle de distanciation de deux mètres à «un mètre plus» en Angleterre, malgré la avertissements de certains scientifiques que les cas de coronavirus restent trop élevés pour assouplir les restrictions. La nouvelle orientation entre en vigueur le 4 juillet, date à laquelle certaines autres restrictions seront également assouplies.

«Là où il est possible de garder deux mètres de distance, les gens devraient», a déclaré le Premier ministre Boris Johnson à la Chambre des communes un peu plus tôt dans la journée. "Mais là où ce n'est pas le cas, nous conseillerons aux gens de garder une distance sociale d'un mètre et plus." Cela signifie garder un mètre à part, tout en prenant d'autres précautions, comme éviter de s'asseoir face à face, porter des couvre-visages and using hand sanitiser, Johnson went on to explain. Businesses will be encouraged to implement the use of protective screens, change office layouts and shift patterns and improve ventilation, for example.

At the same time, numerous venues will be allowed to reopen in England, including pubs, museums, cinemas, hotels, campsites and hairdressers. And members of two separate households will be allowed to meet in any setting, including indoors.

The announcement came a day after warnings were published by Independent SAGE – a group of scientists operating independently of the government. Reducing distancing to one metre, indoors, will “effectively end” social distancing, say the researchers, who also point out that 97 per cent of super-spreading events occur in indoor spaces. The director general of the World Health Organization (WHO) has also warned that some countries are “seeing an upswing in cases as they reopen their societies and economies”.

Other coronavirus news

le number of excess deaths in the UK since mid-March now stands at 65,700, according to an analysis of data from the Office of National Statistics by the Financial Times. Excess deaths are a calculation of how many more deaths have occurred than would normally be expected, and include deaths from any cause.

An ongoing survey by the WHO suggests routine healthcare has been diminished in many countries as a result of the pandemic. Of the 82 countries that have responded so far, almost three-quarters report that dental and rehabilitation services have been disrupted, while two-thirds report disruptions to immunisation programmes and treatment for non-infectious diseases, WHO director general Tedros Adhanom Ghebreyesus told a media briefing yesterday. Mental health services, antenatal care, cancer diagnosis and treatment and services for children have also been disrupted in more than half of the countries.

Saudi Arabia is scaling back the Hajj pilgrimage. Typically, 2.5 million pilgrims make the journey from abroad. Cette année, no overseas visitors will be allowed. The total number of attendees will be limited to around 1000 people.

Novak Djokovic, world number one tennis player, has tested positive for coronavirus. The announcement comes amid criticism of Djokovic’s decision to plan a tennis competition in Serbia. The Adria Tour has since been cancelled, but not before other players, including Grigor Dimitrov, Borna Coric and Viktor Troicki, all tested positive for the virus after participating in it.

Coronavirus deaths

Image par défaut du nouveau scientifique

The worldwide death toll has passed 472,000. The number of confirmed cases is more than 9 million, according to the map and dashboard from Johns Hopkins University, though the true number of cases will be much higher.

Latest on coronavirus from New Scientist

New Zealand’s success: Michael Baker, the doctor who devised New Zealand’s aggressive coronavirus response, explains what inspired his successful strategy.

Green covid-19 recovery: Around four-fifths of a citizens’ assembly on climate change in the UK wants the government’s coronavirus economic recovery measures to also help the country meet its target of slashing carbon emissions to net zero.

Image par défaut du nouveau scientifique

World Health Organization (WHO) Director-General Tedros Adhanom Ghebreyesus.

FABRICE COFFRINI/AFP via Getty Images

22 June

Lack of global leadership is the ‘greatest threat’ in fighting the pandemic, says WHO

The greatest threat in fighting the pandemic is the lack of global political leadership and unity between different governments, World Health Organization (WHO) director general Tedros Adhanom Ghebreyesus said today at a virtual health forum organised by the World Government Summit in Dubai. “The world is in desperate need of national unity and global solidarity. The politicisation of the pandemic has exacerbated it,” he said. He also called for more countries to adopt universal healthcare, which he said was “the foundation of global health security and of social and economic development.”

Other coronavirus news

US president Donald Trump said he asked US public health officials to “slow down” testing for coronavirus. Speaking at a campaign rally in Tulsa, Oklahoma, he said, “testing is a double-edged sword … when you do testing to that extent, you will find more cases. So I said to my people, ‘slow the testing down’.” Senior advisers to the White House later said the president was joking. The rally in Tulsa could have been a “super-spreader” event, Tom Inglesby, director of the Center for Health Security at Johns Hopkins University, said yesterday. More than 6000 people attended the indoor event, the first party political rally in the US since the start of the pandemic.

The WHO reported another record for the largest daily increase in confirmed coronavirus cases worldwide yesterday. 183,020 new cases were recorded within 24 hours on Sunday, with most occurring in the Americas including 54,771 in the US and 36,617 in Brazil.

Several large local outbreaks of coronavirus in Germany, including at the one of the largest meat processing facilities in Europe, caused a jump in the country’s estimated R number from 1.06 on Friday to 2.88 today. 1331 people, more than 20 per cent of those who work at the Tönnies slaughterhouse in Gütersloh, have now tested positive for coronavirus. In response, authorities have closed the slaughterhouse, quarantined employees and their families and closed schools in the local area. Lars Schaade, vice president of Robert Koch Institute, a government public health agency, said, “since case numbers in Germany are generally low, these local outbreaks have a relatively strong influence on the value of the reproduction number.”

The UK government is expected to announce tomorrow whether or not it will relax the rule requiring people to stay at least two metres away from one another, and whether pubs and restaurants can reopen from 4 July.

Coronavirus deaths

Image par défaut du nouveau scientifique

Latest on coronavirus from New Scientist

Should you pay for a coronavirus test?: There are many antibody tests available that can reveal if you have had and recovered from the coronavirus. Is it worth paying for one?

Image par défaut du nouveau scientifique

TOLGA AKMEN/AFP via Getty Images

19 June

UK coronavirus alert level lowered from four to three

The UK’s chief medical officers today said the country’s coronavirus alert level has reduced from four to three. This level of the alert system corresponds to the virus being in general circulation, but at a level where it’s possible to gradually relax some restrictions. However, restrictions in England have already been progressively relaxed throughout June, even while the alert level remained at four – which corresponds to high or exponentially rising levels of the virus and warrants continued social distancing.

For the first time, the government today published the daily rate at which coronavirus infections are growing, alongside the UK’s R number, which remains unchanged at around 0.7 to 0.9. For the UK as a whole, the growth rate is believed to be anywhere between -2 per cent and -4 per cent, meaning that infection numbers are declining slightly. At a regional level there is a chance that new cases may be growing in London. However, the government’s science advisers believe that growth in infection numbers is unlikely.

Other coronavirus news

People from South Asian backgrounds in the UK are 20 per cent more likely to die from covid-19 in hospital than white people, according to a preliminary study that analysed data on patients at 260 hospitals. This disparity was partly explained by higher levels of diabetes, the researchers who did the study told the BBC.

China’s Centre for Disease Control and Prevention (CDC) says that genetic analysis suggests that the coronavirus causing a new outbreak in the capital Beijing probably came from Europe. Earlier this week, CDC director Gao Fu said the virus may have been spreading in Beijing as early as the start of May.

Microbiologists at University College London, UK, are calling for widespread surveillance of pets, livestock and wild animals to measure the prevalence of coronavirus. There have been limited studies on animal susceptibility to the virus, they wrote in a commentary published in The Lancet Microbe on Thursday, with conflicting data on some animals, such as pigs.

Coronavirus deaths

Image par défaut du nouveau scientifique

The worldwide death toll has passed 454,000. The number of confirmed cases is more than 8.5 million, according to the map and dashboard from Johns Hopkins University, though the true number of cases will be much higher.

Latest on coronavirus from New Scientist

Threat to Amazon’s indigenous communities: Members of indigenous communities in the Peruvian Amazon have contracted covid-19, fuelling concerns that the disease could devastate indigenous groups throughout South America – including uncontacted tribes in the region. Many fear whole communities could be killed if they contract the virus.

middle aged young looking white female sits at home reading through Covid19 home testing kit supplied by UK government

18 June

NHS Test and Trace still not reaching enough contacts of coronavirus cases

The UK government’s contact tracing scheme for England only reached 73 per cent of people diagnosed with coronavirus between 4 and 10 June, government figures revealed today. This falls short of the 80 per cent target recommended by the government’s Scientific Advisory Group for Emergencies (SAGE) for the second week in a row. Of the 5949 people who tested positive for coronavirus during this time, NHS Test and Trace only managed to contact 4366. Yesterday, Independent SAGE – an alternative group of scientists – published a report saying the 80 per cent target is currently “impossible” to meet.

In addition, not everyone contacted by NHS Test and Trace was reached quickly enough. Only 75 per cent of people who were contacted were reached within the government’s target of 24 hours. 8.6 per cent of people were only contacted after 72 hours, when the chance that an infected person has already spread the virus is high.

le BBC revealed today that the government’s covid-19 contact tracing smartphone app will now use the decentralised system supported by Apple and Google, after trials on the Isle of Wight found the government’s centralised system could only detect 4 per cent of iPhones and 75 per cent of Android phones. The app won’t be ready before winter, according to the minister responsible for it.

Other coronavirus news

350,000 people in Beijing, China have been contacted to arrange testing and 22 million people in the city are now under lockdown conditions after a new outbreak of coronavirus cases linked to the Xinfadi food market. The new outbreak may have started a month earlier than first thought, due to some people not experiencing symptoms, said Gao Fu, the director of China’s Center for Disease Control and Prevention at a seminar on Tuesday. Officials in Beijing reported 21 new coronavirus cases today, down from 31 on Wednesday and bringing the new outbreak’s total to 158 cases.

An estimated 33,000 people in England outside of hospitals and care homes had covid-19 between 31 May and 13 June, according to preliminary results from a random swab testing survey by the Office for National Statistics (ONS). This is lower than the 149,000 people thought to have been infected between 3 and 16 May and is consistent with ONS modelling that suggests the number of people testing positive in England has been falling since 26 April.

An American Airlines passenger was removed from a flight on Wednesday after refusing to wear a face covering in accordance with the airline’s new covid-19 safety policy, introduced earlier this week.

Coronavirus deaths

Image par défaut du nouveau scientifique

The worldwide death toll has passed 449,000. The number of confirmed cases is more than 8.3 million, according to the map and dashboard from Johns Hopkins University, though the true number of cases will be much higher.

Latest on coronavirus from New Scientist

How many people have had coronavirus?: Statistics are trickling in from cities and countries around the world, but the figures vary hugely from 1 per cent of the population to more than half. How are these figures calculated, and which can we trust?

Viruses to watch out for: Several types of viruses could pose a global threat, not just the coronavirus that causes covid-19.

Four major global public health threats: Viral pandemics aren’t the only worry: antibiotic resistance, a drop in vaccination and other issues could rapidly put the world’s health in peril.


Click here to see previous daily updates

Plus sur ces sujets:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *